25/06 16:48

Norvège : La fusillade qui a fait deux morts et 21 blessées à Oslo, dont plusieurs grièvement, devant un bar gay traitée comme "un acte de terrorisme islamiste" - La gay-pride prévue cet après-midi est annulée - Vidéo

16h46: Le point sur ce que l'on sait:

Les services de sécurité norvégiens privilégient la piste du "terrorisme islamiste" après des tirs mortels dans la nuit près d'un bar gay en plein centre-ville d'Oslo, une fusillade qui a entraîné l'annulation d'une marche des Fiertés LGBT prévue ce samedi.

Rapidement arrêté, l'auteur présumé de l'attaque qui a fait deux morts et 21 blessés, dont dix graves, "a un long historique de violences et de menaces", a déclaré Roger Berg, le chef des services norvégiens de renseignement intérieur (PST), chargés de l'antiterrorisme.

Le PST l'avait sur son radar "depuis 2015 en lien avec des inquiétudes sur sa radicalisation" et son appartenance "à un réseau islamiste extrémiste", mais des entretiens avec lui le mois dernier avaient conduit les services à conclure qu'il n'avait pas d'"intentions violentes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

La police d'Oslo avait auparavant présenté le suspect comme un Norvégien d'origine iranienne de 42 ans.

Le PST est aussi au courant "de difficultés liées à sa santé mentale", a précisé M. Berg.

Son avocat, John Christian Elden, a indiqué à l'agence norvégienne NTB qu'il s'attendait à ce que son client fasse l'objet d'"une observation judiciaire" pour déterminer son état mental comme c'est généralement le cas dans les affaires graves.

La fusillade s'est produite aux alentours de 01H00 (23H00 GMT vendredi) à l'extérieur d'un pub, Per på hjørnet, puis devant un club gay voisin, le London Pub, dans un quartier alors noir de monde en cette chaude nuit d'été.

Selon la police, le pronostic vital des blessés n'est pas ou plus engagé. Les victimes sont deux hommes d'une cinquantaine et d'une soixantaine d'années, a-t-elle annoncé.

La marche des Fiertés LGBT qui devait avoir lieu samedi après-midi à Oslo - pour la première fois depuis trois ans à cause de la pandémie - a été annulée sur recommandation de la police.

Un défilé spontané a cependant réuni des milliers de personnes aux cris de "We're here, we're queer. We won't disappear" ("Nous sommes ici, nous sommes queer. Nous ne disparaîtrons pas").

"Je trouve que c'est fantastique que cette marche ait lieu, sinon il aurait gagné", a expliqué à l'AFP une participante d'une cinquantaine d'années, visiblement bouleversée.

En signe de solidarité, de nombreuses personnes, souvent en larmes et silencieuses, sont venues déposer des drapeaux arc-en-ciel et des bouquets de fleurs près des lieux de l'attaque bouclés par la police.

A ce stade, la police estime que l'auteur de la fusillade a agi seul, même si l'enquête devra faire la lumière sur d'éventuelles complicités en amont.

Les effectifs policiers ont été renforcés dans la capitale pour faire face à d'éventuels autres incidents, et les agents, qui ne sont généralement pas armés en Norvège, ont reçu la consigne de s'armer dans tout le royaume.

De "modéré", le PST a par relevé le niveau de menaces visant le pays scandinave à "extraordinaire", faisant valoir que la situation était encore "confuse".

Le suspect a été arrêté samedi à 01H19 (vendredi 23H19 GMT), cinq minutes après les premiers signalements.

Des civils ont aidé à sa capture ainsi qu'aux premiers soins, selon la police qui a salué "une contribution héroïque".

L'homme avait déjà eu affaire à la police pour des faits mineurs comme le port d'un couteau ou une condamnation pour possession de stupéfiants.

Des médias norvégiens l'ont identifié comme étant Zaniar Matapour, présenté comme un père de famille d'origine kurde iranienne arrivé dans son enfance en Norvège.

Deux armes à feu ont été saisies en lien avec l'attaque, que la police a décrites comme "anciennes".

Selon un journaliste de NRK présent sur place au moment de la fusillade, le tireur est arrivé avec un sac d'où il a retiré une arme avec laquelle il a tiré.

Un sac noir était encore visible samedi sur le trottoir dans un périmètre jonché de bris de verre où s'affairaient des experts de la police scientifique.

"Aujourd'hui, on devait célébrer l'amour et colorer nos rues des couleurs de l'arc-en-ciel. A la place, nous sommes envahis par le deuil", a réagi le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre lors d'une conférence de presse.

"Même si on n'est pas sûrs que ce sont les milieux homosexuels qui étaient visés, nous savons qu'(ils) sont la victime", a-t-il ajouté. "Nous partageons votre désespoir. Nous sommes unis".

Le roi Harald, lui, s'est dit "horrifié". "Nous devons nous rassembler pour défendre nos valeurs: la liberté, la diversité et le respect mutuel", a-t-il déclaré dans un communiqué officiel.

 

Généralement paisible, la Norvège a néanmoins été le théâtre d'attaques sanglantes comme celles perpétrées le 22 juillet 2011 par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik.

15h00: Emmanuel Macron indique sur Twitter: "Oslo a été frappée cette nuit par la barbarie d’un terroriste islamiste. Mes pensées émues vont aux victimes et à leurs familles, aux blessés, au peuple norvégien. Face à la haine, nous serons toujours plus forts unis."

 

 

14h39: Les services norvégiens de renseignement intérieur (PST), chargés de l'antiterrorisme, ont annoncé samedi traiter comme "un acte de terrorisme islamiste" la fusillade mortelle qui s'est produite dans la nuit près d'un bar gay du centre-ville d'Oslo. Arrêté peu après l'attaque qui a fait deux morts et 21 blessés, le suspect "a un long historique de violences et de menaces" et le PST l'a sur son radar "depuis 2015 en lien avec des inquiétudes sur sa radicalisation" et son appartenance "à un réseau islamiste extrémiste", a déclaré le chef des services, Roger Berg, lors d'un point de presse.

12h34: Le point sur ce que l'on sait ce midi -La police norvégienne a ouvert une enquête samedi pour "acte terroriste" après des tirs mortels près de bars du centre d'Oslo dans la nuit, une fusillade qui a entraîné l'annulation d'une marche des Fiertés LGBT prévue dans la journée.

L'auteur présumé de l'attaque qui a fait deux morts et 21 blessés, dont dix graves, est, selon la police d'Oslo, un Norvégien d'origine iranienne de 42 ans connu des services chargés de l'antiterrorisme (PST).

"Il est soupçonné d'homicide, tentative d'homicide et acte terroriste", a indiqué un responsable de la police, Christian Hatlo, lors d'une conférence de presse.

Ce dernier chef d'accusation est motivé par "le nombre de blessés et de tués, le nombre de scènes de crime - au moins trois - et (...) il y a de bonnes raisons de croire qu'il avait l'intention de semer la terreur", a-t-il ajouté.

Selon la police, le pronostic vital des blessés n'est pas ou plus engagé.

La fusillade s'est produite aux alentours de 01H00 (23H00 GMT vendredi) à l'extérieur d'un pub, Per på hjørnet, puis devant un club gay attenant, le London Pub, en plein centre de la capitale norvégienne, alors bondé en cette chaude nuit d'été.

"Il y a des raisons de croire qu'il s'agit d'un crime de haine", a ajouté M. Hatlo, en évoquant la nature des endroits visés, "en particulier le London Pub".

La marche des Fiertés LGBT qui devait avoir lieu samedi après-midi à Oslo a été annulée.

A la suite de recommandations "claires" de la police, "tous les évènements liés à la Oslo Pride sont annulés", ont écrit les organisateurs dans un communiqué.

En signe de solidarité, des drapeaux arc-en-ciel ont été déposés près des lieux de l'attaque.

"On estime à ce stade qu'il n'y avait qu'un seul auteur" derrière la fusillade "mais on peut rien dire avec certitude si tôt" dans l'enquête, a précisé l'inspecteur Tore Soldal, lors de la conférence de presse.

Les effectifs policiers ont cependant été renforcés dans la capitale pour faire face à d'éventuels autres incidents, et les agents, qui ne sont généralement pas armés en Norvège, ont reçu la consigne de s'armer dans tout le royaume.

De leur côté, les services antiterroristes ont dit "s'employer à déterminer si d'autres attaques peuvent avoir été projetées". "Pour l'instant, nous n'avons pas d'indication en ce sens", a précisé le PST sur Twitter.

Le suspect a été arrêté samedi à 01H19 (vendredi 23H19 GMT), cinq minutes après les premiers signalements.

Des civils ont aidé à sa capture ainsi qu'aux premiers soins, selon la police qui a salué "une contribution héroïque".

L'homme avait déjà eu affaire à la police pour des faits mineurs comme port d'un couteau ou encore une condamnation pour possession de stupéfiants.

Deux armes ont été saisies en lien avec l'attaque: une arme automatique et une arme de poing que M. Hatlo a présentées comme "anciennes".

Un témoin interviewé par le journal Verdens Gang (VG) a évoqué "une scène de guerre". "Il y avait plein de blessés au sol qui avaient des blessures à la tête", a-t-il déclaré.

Selon un journaliste de NRK présent sur place au moment de la fusillade, le tireur est arrivé avec un sac d'où il a retiré une arme avec laquelle il a tiré.

"La fusillade à l'extérieur du London Pub à Oslo cette nuit est une attaque horrible et profondément choquante contre des innocents", a réagi le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre.

"Nous ne connaissons pas encore les raisons de cet acte terrible mais aux homosexuels qui maintenant ont peur et sont dans le deuil, je tiens à dire que nous sommes tous ensemble avec vous", a-t-il écrit sur Facebook.

Une conférence du gouvernement est prévue à 14H00 (12H00 GMT).

Le roi Harald, lui, s'est dit "horrifié". "Nous devons nous rassembler pour défendre nos valeurs: la liberté, la diversité et le respect mutuel", a-t-il déclaré dans un communiqué officiel.

Généralement paisible, la Norvège a néanmoins été le théâtre d'attaques sanglantes comme celles perpétrées le 22 juillet 2011 par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik.

10h21: Le point sur ce que l'on sait ce matin - L'auteur présumé de la fusillade qui a fait deux morts et 21 blessés, dont dix graves, dans la nuit dans le centre-ville d'Oslo est un Norvégien d'origine iranienne, a annoncé la police norvégienne samedi. Le suspect, dont l'identité n'a pas été communiquée, était connu des services de renseignement intérieur, également chargés de l'antiterrorisme, a indiqué un responsable de la police d'Oslo, Christian Hatlo, lors d'une conférence de presse.

Il a aussi eu affaire à la police pour des faits mineurs comme port d'un couteau ou encore une condamnation pour possession de stupéfiants.

La marche des fiertés LGBT prévue samedi après-midi à Oslo a été annulée à la demande de la police après la fusillade ayant frappé deux bars dont un établissement gay, ont annoncé les organisateurs. A la suite de recommandations "claires" de la police, "tous les évènements liés à la Oslo Pride sont annulés", écrivent les organisateurs de l'événement dans un communiqué publié sur Facebook.

09h24: La marche des Fiertés LGBT qui devait avoir lieu samedi après-midi à Oslo a été annulée. A la suite de recommandations “claires” de la police, “tous les évènements liés à la Oslo Pride sont annulés”, écrivent les organisateurs de l’événement dans un communiqué publié sur Facebook. La fusillade s’est produite aux alentours de 01H00 locale à l’extérieur d’un pub, Per på hjørnet, où les deux morts seraient à déplorer, puis devant un club gay attenant, le London Pub, en plein centre de la capitale norvégienne, alors bondé en cette chaude nuit d’été.

08h59: La police norvégienne, qui a arrêté un suspect annonce, ce matin, enquêter sur « une attaque terroriste ». La fusillade s’est produite aux alentours de 1 heure locale en trois endroits rapprochés, dont un bar gay, en plein centre de la capitale norvégienne. La police a fait état de deux morts et de 14 blessés, et précisé que deux armes avaient été saisies

.07h11: Deux personnes ont été tuées et 14 personnes blessées, dont plusieurs grièvement, dans des tirs près de bars du centre d'Oslo cette nuit, a annoncé la police norvégienne, qui a arrêté un suspect. La fusillade s'est produite aux alentours de 1h locale (23h GMT) en trois endroits rapprochés, dont un bar gay, en plein centre de la capitale norvégienne.

La police a fait état de deux morts et de 14 blessés, et précisé que deux armes avaient été saisies. «Tout indique maintenant qu'il y avait seulement une personne qui a commis ce geste», a déclaré un responsable de la police, Tore Barstad, lors d'un point de presse.

Les effectifs ont cependant été renforcés dans la capitale pour faire face à d'autres incidents, a-t-il ajouté, sans vouloir préciser s'il s'agissait d'un acte terroriste. La police a reçu les premiers signalements à 01H14 et le suspect a été arrêté cinq minutes plus tard, a-t-il indiqué.

La fusillade s'est produite près du club gay London Pub, du club de jazz Herr Nilsen et d'un point de vente de nourriture à emporter. Des responsables de la police se sont réunis pour réfléchir à l'impact de cette fusillade sur la tenue de la marche des fiertés qui doit avoir lieu samedi après-midi à Oslo.

«Il avait l'air très déterminé sur où il visait. Quand j'ai compris que c'était grave, j'ai couru. Il y avait un homme en sang gisant à terre», a raconté une femme témoin de la scène au journal Verdens Gang (VG). Un autre témoin a évoqué auprès de VG l'emploi d'une arme automatique - une information que la police n'a pas confirmée - et parlé d'«une scène de guerre». «Il y avait au sol plein de blessés au sol qui avaient des blessures à la tête», a-t-il dit.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Decenale
26/juin/2022 - 06h17
Elyn Otrude a écrit :

Oui, mais pas eux uniquement.

qu'est ce qu'on en a à foutre que ce soit "pas eux uniquement"

c'est eux qui envahissent l'europe chaque jour, c'est eux qui tuent, c'est pas les mormons

ce que c'est saoulant cette mauvaise foi à la con juste pour pouvoir s'aveugler

Portrait de Constrictor
26/juin/2022 - 02h06
elis34 a écrit :

oui, oui, l'islam montre UNE TRES GRANDE HAINE de l'homosexualité et de toutes  nos valeurs et mode de vie occidental

 

Vous avez pensé à consulter.

La haine qui transpire à chacun de vos posts pose question quant à votre santé mentale.

Portrait de alucardx78
26/juin/2022 - 00h03

Pourquoi ais-je été banni pour avoir dit à garridot d'aller sucer la bite à son maître. Après tout, je ne fais que paraphraser une député. Elle a le droit et pas moi. C'est ça la liberté d'expression selon jean marc ?

Pourquoi ?

 

N.b : Je vous l'accorde c'est un HS total.

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 22h54
elis34 a écrit :

oui, oui, l'islam montre UNE TRES GRANDE HAINE de l'homosexualité et de toutes  nos valeurs et mode de vie occidental

 

Oui, mais pas eux uniquement.

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 22h49
elis34 a écrit :

en islam, cet acte est toleré par les plus grandes instances islamiques!! 

l'homosexualité est haram, haram, haram.......et meme condamné à mort dans certains pays musulman

Ne focalisez pas sur l'islam, l'homosexualité est encore condamnable dans beaucoup de pays indifféremment de la religion. 

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 22h37
Sandra93 a écrit :

C'est tout? c'est tes seuls arguments?

Pauvre débile, tu fais pitié.

Et doucement sur les insultes , puisque IRL c'est une grosse BAFFE dans la bouche et tu chiales.

C'est clair, Kévinou?

Au lieu de la ramener sur le web, apprend donc à laver tes fringues tout seul comme un grand, apprend a te nourrir tout seul, comme un grand, et essaye de payer un loyer tout seul, comme un grand.

C'est assez clair dugenoux de la campagne , bercé trop près du mur? Par des parents alcooliques?

Pauvre tache.

En même temps, on ne peut pas se plaindre des insultes et en distribuer autant....

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 22h35
Vous l'avez élu a écrit :

Ce qu'il y a de "drôle" dans ces histoires c'est que ce sont les mêmes qui prétendent défendre les gays qui permettent aux islamistes de se répandre en Europe...

Des intellectuels libéraux quoi ... smiley

Ce qui est vraiment drôle dans cette histoire, c'est que ceux que ce site discréditent avec tant de vigueur s'entretuent !!  Un plaisir d'intellectuel libéral pour peu qu'il en existe.

 

Portrait de Vous l'avez élu
25/juin/2022 - 22h19

Ce qu'il y a de "drôle" dans ces histoires c'est que ce sont les mêmes qui prétendent défendre les gays qui permettent aux islamistes de se répandre en Europe...

Des intellectuels libéraux quoi ... smiley

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 21h45
Tina11 a écrit :

Pas une larme à verser pour eux.

Ils les ont voulu, ils les ont et ils en payent le prix. 

C'est une remarque conne comme une attaque islamique !

Portrait de Elyn Otrude
25/juin/2022 - 21h43
Bigpower a écrit :

Heureusement en France le terrorisme islamique a disparu.Nous n'avons plus que des actes de "déséquilibrés" !

Parce qu'il ne faut pas être un peu déséquilibré pour intenter un tel acte ?

Portrait de Greg1928
25/juin/2022 - 20h35
Sandra93 a écrit :

Mais ou sont les JUSTICIERS du web?

Moi qui suis transgenre, dans le 93 , je VOMI sur ces infâmes gauchistes , qui ne se révoltent que pour défendre des voleurs, des tueurs, des violeurs, et des dealers.

Mais quand l'une d'entre nous est agressée par leurs amis africains, ils sont aux abonnés absents.

Je ne m'essuie même pas les pieds sur leur tronche de traîtres.

 

Vous devriez prendre vos gouttes, vous en avez en retard vu vos propos. smiley

 

Portrait de Decenale
25/juin/2022 - 19h13

Ca arrivera de plus en plus. Faire coexister les lgbt avec les musulmans revient à enfermer une souris avec un serpent.

On sait qu'à la fin, l'un des deux se fera bouffer et ce sera pas le serpent.

Portrait de Azzinho592
25/juin/2022 - 18h54
delors757118 a écrit :

les religions sont bien  une plaie  pour l'humanite elles sont dangereuses    elles menent a l'obscurantisme    toutes les religions    cathlolique islam  judaisme   quand va t'on taper du poing sur la table  quand va t'on les mettre aux plis  c'est certainement la france  qui tient  encore   le mieux la situation  en main mais nous sommes bien seul  recemment  les  islamistes  ont perdus  devant le conseil d'etat  pour acceder aux piscines publiques  a grenoble en  burkini  je rappel que les caricatures de mahomet ont etes censures aux USA  et en angleterre  aux usa actuellement c'est la catatrophe au nom de la religion  catholique  plus de  droit fondamentale a l'avortement   

Enfin quelqu'un de censé qui sait différencier les religions de la personne!! 

 

Portrait de Orwell2022
25/juin/2022 - 18h01
delors757118 a écrit :

pas  d'accord   c'est pas  du terrorisme   c'est pire  c'est un crime  homophobe  c'est  du terrorisme homophobe   c'est plus grave  que du terrorisme generale  pas d'accord  avec l'annulation  de la  gay  pride  en quelquesorte  le criminel atteint son resultat  et on cede devant la peur 

Ah bon ,il y a une hiérarchie dans les actes et crimes terroristes  ?!

Portrait de wicket
25/juin/2022 - 17h53

Ces pays qui se croyaient en dehors de tous ces problèmes de terrorisme islamiste vont se rendre compte que c'est toute l'Europe qui est touchée... malheureusement !

De quel terme on l'appelle, homophobie ou autre, le terrorisme reste le terrorisme... il veut tuer ceux qui ne pensent pas comme eux et ce n'est plus possible... Peut-être l'Europe commencera-t-elle à réagir. Comment ? Je ne sais pas mais ils ont sûrement des spécialistes..... smiley

Portrait de Bigpower
25/juin/2022 - 17h16
delors757118 a écrit :

pas  d'accord   c'est pas  du terrorisme   c'est pire  c'est un crime  homophobe  c'est  du terrorisme homophobe   c'est plus grave  que du terrorisme generale  pas d'accord  avec l'annulation  de la  gay  pride  en quelquesorte  le criminel atteint son resultat  et on cede devant la peur 

Je ne vois pas en quoi le "terrorisme homophobe" serait plus grave que le "terrorisme général" !!!

Portrait de Bigpower
25/juin/2022 - 17h14

Heureusement en France le terrorisme islamique a disparu.Nous n'avons plus que des actes de "déséquilibrés" !

Portrait de delors757118
25/juin/2022 - 16h42

pas  d'accord   c'est pas  du terrorisme   c'est pire  c'est un crime  homophobe  c'est  du terrorisme homophobe   c'est plus grave  que du terrorisme generale  pas d'accord  avec l'annulation  de la  gay  pride  en quelquesorte  le criminel atteint son resultat  et on cede devant la peur 

Portrait de delors757118
25/juin/2022 - 16h13

les religions sont bien  une plaie  pour l'humanite elles sont dangereuses    elles menent a l'obscurantisme    toutes les religions    cathlolique islam  judaisme   quand va t'on taper du poing sur la table  quand va t'on les mettre aux plis  c'est certainement la france  qui tient  encore   le mieux la situation  en main mais nous sommes bien seul  recemment  les  islamistes  ont perdus  devant le conseil d'etat  pour acceder aux piscines publiques  a grenoble en  burkini  je rappel que les caricatures de mahomet ont etes censures aux USA  et en angleterre  aux usa actuellement c'est la catatrophe au nom de la religion  catholique  plus de  droit fondamentale a l'avortement   

Portrait de BlancEurope
25/juin/2022 - 15h44

Ah tiens, pour une fois, pour les médias ce n'est pas l'acte d'un "déséquilibré" qui a évoqué "Dieu"

Portrait de carino
25/juin/2022 - 13h27

L'ignoble s'ajoute à l'ignoble qui existe déjà . On est impuissant face à toutes ses formes de violences horribles .

Ce monde ne ressemble plus à rien .... et dans 10-15 ans on arrivera à des couvres feux automatiques dans tous l'occident ...  je suis pretà prendre le paris qu'il sera impossible de se retrouver dehors la nuit sans dérogations ou accompagner d'un dispositif policier ... 

Portrait de mbagnick
25/juin/2022 - 11h57
Orwell2022 a écrit :

Un Norvégien d’origine iranienne ,ça marche bien l'intégration en Norvège ils ont pris le modèle Français ?

Il n'y a aura plus de problème quand tous les Norvégiens seront devenus Suédois.

Portrait de Orwell2022
25/juin/2022 - 09h47

Un Norvégien d’origine iranienne ,ça marche bien l'intégration en Norvège ils ont pris le modèle Français ?

Portrait de Amandecroquante
25/juin/2022 - 09h29

Les Norvegiens, comme les Suédois… vont se poser pleins de questions.

on verra le résultat. Seront-ils comme l’Europe de l’Est Ou l’Europe de l’Ouest

Portrait de topgif
25/juin/2022 - 09h23

Vive l'immigration massive !