16/06 12:27

Ukraine - Depuis la ville dévastée d’Irpin, le président français Emmanuel Macron salue "l’héroïsme" des Ukrainiens face à "la barbarie" - VIDEO

Le président français Emmanuel Macron a salué jeudi « l’héroïsme » des Ukrainiens, à l’issue d’une brève visite d’Irpin, une des banlieues de Kiev dévastées dans les premières semaines de l’invasion russe de l’Ukraine, assurant que la France se tenait « aux côtés des Ukrainiens sans ambiguïté ».

« On a tous vu ces images d’une ville dévastée, qui est à la fois une ville héroïque puisque c’est ici, entre autres, que les Ukrainiens ont arrêté l’armée russe qui descendait sur Kiev. Donc il faut se représenter l’héroïsme de l’armée, mais aussi de de la population ukrainienne », a déclaré le président français, qui était accompagné des dirigeants allemand Olaf Scholz, italien Mario Draghi, et roumain Klaus Iohannis. « Il faut que l’Ukraine puisse résister et l’emporter » face à l’armée russe, a-t-il lancé. Interrogé par des journalistes sur les déclarations dans lesquelles il affirmait qu’il ne fallait pas « humilier » la Russie, très critiquées en Ukraine, Emmanuel Macron s’est défendu! « La France est aux côtés de l’Ukraine depuis le premier jour (...) Nous sommes aux côtés des Ukrainiens sans ambiguïté », a-t-il affirmé.

Le président français a déclaré aux journalistes l’accompagnant avoir vu « les stigmates de la barbarie » sur « un site, ici, qui a été détruit » par les Russes. « L’armée russe a été arrêtée à côté de plusieurs autres villes où des massacres ont été perpétrés; où nous avons les premières traces de ce que qui sont des crimes de guerre », a poursuivi le chef de l’Etat français.

Emmanuel Macron a rappelé souhaiter que « ces crimes de guerre puissent être jugés, et que le travail soit fait » notamment grâce à l’aide « des experts, gendarmes et magistrats » français qui collaborent avec les autorités ukrainiennes depuis plusieurs semaines. Kiev accuse l’armée russe d’avoir commis des « crimes de guerre » notamment dans la région de Kiev lors de son occupation en mars.

Une affirmation réfutée par la Russie qui dénonce régulièrement des « falsifications » de l’Ukraine avec le soutien des Occidentaux, selon elle. A Irpin, Emmanuel Macron a enfin rappelé le « soutien » de la France « à l’Ukraine et sa population » par « les aides d’équipements (militaires) défensifs, puis offensifs » dont les canons automoteurs français Caesar. Selon lui, les Européens ont déjà « apporté du financement pour resconstruire ces villes qui ont été touchées, dévastées pour certaines ». « Nous avons commencé à coopérer » à aider aux travaux de reconstruction, a fait valoir Macron.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tudo
16/juin/2022 - 16h36

Je voudrais souligner l'héroïsme de la moumoute à Manu qui, contre vents et marées, tient en place sur son crâne