10/06 18:02

Il y a trop de polars dans les fictions télé diffusées par le service public, se plaint un syndicat de réalisateurs, qui dénonce un "appauvrissement culturel" au profit de l'audience

Police partout, diversité des sujets nulle part ? Il y a trop de polars dans les fictions télé diffusées par le service public, se plaint un syndicat de réalisateurs, qui dénonce un "appauvrissement culturel" au profit de l'audience. "Imaginez un cuisinier qui va travailler dans un restaurant où on lui dit de ne faire que des pâtes. Il va se sentir frustré, même si les pâtes, c'est bon et que plein de gens veulent en manger", déclare à l'AFP Laurent Jaoui, président de l'U2R, qui rassemble 130 réalisateurs et réalisatrices.

Selon un rapport publié vendredi par le syndicat, 85% des fictions télé diffusées par les chaînes du groupe public France Télévisions en première et deuxième partie de soirée l'an dernier appartenaient au genre policier. Nettement plus que TF1 (11%), Arte (3%) ou M6 (1%). "L'apport culturel du service public, qui devrait être essentiel, s'est extrêmement appauvri sous prétexte d'audience", estime M. Jaoui, en réclamant davantage de fictions "historiques, sociétales ou basées sur le patrimoine littéraire".

"Quand on demande pourquoi privilégier le polar, on nous répond: +C'est simple à faire, moins cher et les gens en demandent toujours+", poursuit-il. Ce constat n'est pas nouveau. Il a été dressé à plusieurs reprises ces dernières années par le CSA (devenu l'Arcom). Dans un rapport de 2019, le CSA notait toutefois des "efforts pour diversifier les thématiques abordées dans les fictions policières" de France Télévisions, en citant une oeuvre dont l'intrigue se déroulait dans un hôpital psychiatrique ou une autre tournée au musée du Louvre. Mais l'U2R en tire la conclusion inverse.

"Le polar a contaminé les autres genres", juge M. Jaoui. "Même quand on fait une série sur les speakerines, sur un orchestre philharmonique ou une équipe de basket féminin, on demande qu'il y ait un meurtre". "Pourtant, ça n'est pas une fatalité. Quand on voit certains sujets se faire sur TF1 ou les plateformes, comme Disney+ avec +Oussekine+ [sur l'étudiant tué par des policiers en 1986], on se dit: que fait le service public?", conclut-il.

France 2 et France 3 se sont taillé des succès avec des séries appartenant au genre policier, comme "Capitaine Marleau", "Candice Renoir" ou la collection "Meurtres à...". De son côté, TF1 écrase les audiences avec la série de comédie policière "HPI", dont la deuxième saison a démarré mi-mai.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de .Kazindrah.
11/juin/2022 - 09h40

C'est surtout qu'il y en a marre de voir, encore et encore, des enquêtes menées par des duos composés d'un policier et d'une policière qui ont du mal à coopérer ; et, aussi, de voir tant de rôles de policières tenus par des actrices qui ne sont guère convaincantes dans cet emploi. Il y a vraiment un manque d'imagination total des concepteurs de ce genre de séries.

Portrait de LISCO
11/juin/2022 - 08h18

il est tout a fait exact que la TV ne passe plus que des polars, séries Françaises ou étrangères, a cela vous rajoutez la TV réalité des brigades de gendarmerie, pompiers ou autres trafics en tout genre, après on s'étonne que le ressenti d'insécurité augmente... heureusement que Hanouna vient relever le niveau avec l'invitation de toutes les crapules et repris de justice.

Portrait de COLIN33
11/juin/2022 - 08h00 - depuis l'application mobile
Seraphim21 a écrit :

les deux sont plus débiles les unes que les autres: l'autre à la chapka, avec son faux accent nordiste et la rousse avec un parler de mère maquerelle, non merci.

@Seraphim21
on ne peut pas plaire à tout le monde !!!!

Portrait de axl59
10/juin/2022 - 23h22
deni f a écrit :

Oui il faut plus de Nagui et de Léa Salamé pour relever le niveau et  l'abrutissement. Cette chaîne est vieillissante et has been

Plus de Nagui? Je pense qu'il doit avoir fait pas loin de 30 000 heures d'antenne et le niveau est toujours resté aussi bas. 

Portrait de ayayay
10/juin/2022 - 22h38

culturel à la télé? on croit rêver. il suffit de regarder les audiences d'Arte, on constate que la production "d’œuvres culturelles" est plus que suffisante

Ou alors, on a affaire à des wokes, et il va être obligatoire de suivre des trucs chi#ants en revenant crevé du boulot

Portrait de cmpinbot
10/juin/2022 - 21h20

d'accord avec tout le monde le succès de Marleau reste un mystère Maseiro est repoussante à souhait, HPI renouvelle le genre et tant pis pour ceux qui veulent du culturel pour se détendre..

Portrait de Greg1928
10/juin/2022 - 20h59
COLIN33 a écrit :

pour l'instant je préfère HPI a MARLEAU, Corinne Maseiro est répugnante elle fait sale, vulgaire ce n'est plus amusant......

Oups sur le coup j'ai cru que vous parliez de votre épouse smiley

 

Portrait de Leon48Leon
10/juin/2022 - 19h08 - depuis l'application mobile

La télévision appauvrit les cerveaux et quand on y ajoute une activité sur les réseaux sociaux, c’est l’éclatement des neurones pour la vie. S’évader en lisant un roman, regarder des films sensibles, instructifs, historiques c’est devenu impossible pour les adorateurs des contenus jetables et des influenceurs.

Portrait de COLIN33
10/juin/2022 - 19h00 - depuis l'application mobile

pour l'instant je préfère HPI a MARLEAU, Corinne Maseiro est répugnante elle fait sale, vulgaire ce n'est plus amusant......

Portrait de blagounette
10/juin/2022 - 18h40
Louis Dorel a écrit :

Le succès de Marleau reste pour moi un mystère. 30 secondes et je zappe. C'est juste pas possible.

Moi pareil, quand on voit sa tronche, on ne peut que changer de chaîne. A se demander si les audiences ne sont pas truquées? 

Portrait de Louis Dorel
10/juin/2022 - 18h38

Le succès de Marleau reste pour moi un mystère. 30 secondes et je zappe. C'est juste pas possible.