04/06 09:41

Emmanuel Macron annonce dans une interview à la presse régionale que "la réforme des retraites entrera en vigueur dès l'été 2023"

Dans un entretien accordé à la presse régionale, le président de la République confirme que la réforme des retraites entrera en vigueur «dès l'été 2023».  «Quant au travail sur la réforme des retraites, qui est indispensable au financement de nos transformations, il commencera après ce Conseil (national de refondation destiné à définir une nouvelle méthode de gouvernance, ndlr) et la réforme entrera en vigueur dès l’été 2023», a déclaré le chef de l'État.

Le président de la République veut également réunir après les législatives un «Conseil national de la refondation» avec les «forces politiques, économiques, sociales, associatives» ainsi que des citoyens tirés au sort, pour «atteindre» cinq objectifs qui toucheront notamment au pouvoir d'achat et à l'écologie.

«J'ai porté cinq objectifs pendant la campagne : l'indépendance (industrielle, militaire, alimentaire…), le plein-emploi, la neutralité carbone, les services publics pour l'égalité des chances et la renaissance démocratique avec la réforme institutionnelle.

Pour les atteindre je veux réunir un Conseil national de la refondation, avec les forces politiques, économiques, sociales, associatives, des élus des territoires et de citoyens tirés au sort», affirme Emmanuel Macron. «Ce conseil, que je lancerai moi-même, sera enclenché dès après les législatives des 12 et 19 juin», a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
4/juin/2022 - 15h19

Il me semble qu'une réforme pour qu'elle soit appliquée doit-être votée par les députés , il est vraiment sur de lui et s'assoie sur la représentation des citoyens ! Il est vrai que la plupart des lram sont à la botte ! Dans ma circonscription il y a deux listes se réclamant de la majorité présidentielle ... très drôle !

Portrait de cyriusa
4/juin/2022 - 12h44

Ca c'est ce qu'il croit ! mais au final c'est le peuple qui décidera !

Portrait de LISCO
4/juin/2022 - 11h38

comme il ne pourra pas se représenter à l'issue de son quinquennat il en profite pour casser notre modèle social, mais bon après tout il a été élu par une majorité de votants.