11/06 07:16

Le parlement moldave décide d'adopter une loi interdisant la diffusion d'émissions d'informations russes dans le pays à la radio et à la télévision

Le parlement moldave a adopté une loi interdisant la diffusion d'émissions d'informations russes dans ce pays, où les tiraillements entre pro-occidentaux et prorusses se sont accentués avec le conflit en Ukraine. Selon cette loi sur la "sécurité de l'information", est interdite la "retransmission à la radio et à la télévision d'émissions d'informations, militaires, politiques et analytiques de pays n'ayant pas ratifié la convention européenne de télévision transfrontalière".

Par ailleurs, 50% des programmes étrangers diffusés à la télévision doivent provenir de l'Union européenne, des Etats-Unis ou des signataires de cette convention européenne. Concrètement, les chaînes de télévision moldaves ne pourront plus diffuser que des films, des séries, des programmes musicaux ou des émissions de divertissement russes.

Dans les faits, l'interdiction de diffuser des émissions d'information - qui avait déjà été mise en place en 2017 puis annulée en 2020 - est en vigueur depuis le début de l'offensive russe en Ukraine. Face à cette offensive, la Moldavie, un pays majoritairement roumanophone mais à forte minorité russophone, affiche un soutien résolu à Kiev. Elle accueille des réfugiés de guerre, a déposé une candidature d'adhésion à l'UE et obtenu la promesse européenne d'une hausse importante de l'aide militaire.

La Moldavie, qui abrite la Transdniestrie, un territoire séparatiste prorusse frontalier de l'Ukraine, craint que Moscou puisse la choisir comme cible, d'autant que la région sécessionniste a dit avoir été visée en avril par des tirs venant d'Ukraine. Les autorités russes ont elles exprimé des critiques très virulentes à l'égard de Chisinau.

Ailleurs sur le web

Vos réactions