18/05 13:02

Les données récupérées après l’accident meurtrier d’un Boeing 737-800 en Chine indiquent qu’une personne dans le cockpit aurait délibérément causé la catastrophe

Les données récupérées après l’accident meurtrier d’un Boeing 737-800 en Chine indiquent qu’une personne dans le cockpit aurait délibérément causé la catastrophe, affirme mardi le Wall Street Journal en citant des personnes au fait d’une évaluation préliminaire. L’avion de la compagnie China Eastern, reliant les villes de Kunming (sud-ouest) et Canton (sud), s’était écrasé dans un flanc de montagne le 21 mars dans la région autonome chinoise du Guangxi (sud) après une chute inexpliquée de plusieurs milliers de mètres en à peine quelques minutes.

Les informations d’une boîte noire retrouvée après le crash suggèrent qu’une personne a activé les commandes ayant provoqué la descente, selon le quotidien économique qui cite des personnes informées d’une évaluation préliminaire effectuée par des responsables américains.

L’Administration chinoise de l’aviation civile (CAAC) est officiellement en charge de l’enquête. Dans un communiqué fin avril, elle a indiqué avoir préparé un rapport préliminaire sans apporter de détails sur ce qui avait pu provoquer l’accident, qui a tué 132 personnes. Comme prévu par les règles de l’aviation internationale, des représentants du bureau américain chargé de la sécurité des transports (NTSB) fournissent une assistance technique.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
18/mai/2022 - 16h01
Julien 92 a écrit :

On peut également compter sur les USA pour faire le maximum afin de désengager la responsabilité du constructeur. On sait qui a analysé les boites noires?

Oui il suffit de regarder le documentaire Netflix sur le 737 Max  où on voit que Boeing à volontairement accusé les pilotes lors des 2 crashs successifs alors qu'ils savaient parfaitement que les appareils étaient en cause. La confiance va être complexe à rétablir...