09/05 11:45

Traité de "chien" par l’ex-candidat à la présidentielle Jean Lassalle, le journaliste Renaud Dély annonce déposer plainte pour "injure publique" - VIDEO

Ce week-end, sur son compte Twitter, Renaud Dély a annoncé qu'il a déposé plainte contre l'ex-candidat à la présidentielle Jean Lassalle. "Pour information, et parce que la question m'a été posée, j'ai, bien entendu, déposé plainte pour "injure publique" après les violentes insultes qu'il a proférées à la télévision à mon endroit à plusieurs reprises, les 6 et 12 avril", explique le journaliste sur le réseau social.

Le 6 avril dernier, sur le plateau de Franceinfo, Jean Lassalle a poussé un violent coup de gueule contre le journaliste Renaud Dély (voir vidéo ci-dessus). Ce dernier avait fait sur la radio Franceinfo un édito politique intitulé "Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan et Jean Lassalle, le complotiste des villes et le complotiste des champs".

"Je veux dire simplement à Renaud Dély que je regrette profondément ce qu'il a écrit, même si c'est franceinfo. C'est un chien ! C'est un chien !", a lancé le député des Pyrénées-Atlantiques, en colère. "Non, vous ne pouvez pas dire ça", a précisé le présentateur Gilles Bornstein.

Le lendemain, dans un communiqué, la chaîne Franceinfo a tenu à réagir à cette séquence en "condamnant vivement les propos tenus" par l'élu. "En aucune circonstance, l'insulte n'a sa place dans le débat public et ne saurait intimider des journalistes et éditorialistes qui font leur travail. franceinfo en appelle au respect et à un climat de sérénité que mérite le débat démocratique", a ajouté la chaîne info.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
10/mai/2022 - 07h47
tocardo2022 a écrit :

le journaliste a traité le premier jean lassalle de complotiste, ce dernier lui a répondu en le traitant de chien. Quelle est l'insulte la plus grave et qui a insulté le premier?

Il y a plusieurs signification à "chien". Je pense que Jean Lassalle l'utilisait dans le sens "qui aboie préventivement à une situation pour faire plaisir à son maître".

Dommage que le journaliste ne sache pas lire entre les lignes.

Portrait de AntinemesisBack
9/mai/2022 - 17h24

Dommage que le "journaliste" de cet article ne fasse pas son boulot en rappelant que Renaud Dély, agent du pouvoir, avait traité de "vermines" les gilets jaunes.

Vermine: Insectes (puces, poux, punaises) parasites de l'homme et des animaux.

J'espere un jour le croiser dans la rue, je m'empresserais de lui demander des explications claires la dessus et de constater sa réaction. Ce serait "marrant". Un "prout" sans doute.

Portrait de delors757118
9/mai/2022 - 14h47

va falloir  qu'on m'explique je ne comprends pas  ou est l'insulte

Portrait de Amandecroquante
9/mai/2022 - 13h09

Il est temps de lancer une petition en ligne pour remettre en place une belle pratique qui s’est malheureusement arrêté en 1967, le duel. smiley

Portrait de FRGD
9/mai/2022 - 12h43

Le journaliste va découvrir l'excuse de la provocation devant le juge. Il peut très bien relaxer Jean Lassalle car 1/ c'est le journaliste qui l'a publiquement provoqué en premier, et 2/ l'injure de Lassallle n'est pas d'une évidente démesure par rapport à la provocation. Chouine plus fort ! 

Portrait de tocardo2022
9/mai/2022 - 12h19

le journaliste a traité le premier jean lassalle de complotiste, ce dernier lui a répondu en le traitant de chien. Quelle est l'insulte la plus grave et qui a insulté le premier?

Portrait de anne st
9/mai/2022 - 12h17

cette campagne électorale aura été, à mon humble avis, la campagne de trop pour J Lassalle. Il est d'un autre monde, sa posture est démodée, dépassée, has been. Il est même sur une autre planète. J'espère que ce sera la dernière. De personnage truculent il devient un personnage grossier et inadapté à la dureté de la vie politique actuelle. Bonne retraite Monsieur.