25/04 12:30

Présidentielle - Jean Lassalle s'abstient devant l'urne de son bureau de vote: Le Conseil constitutionnel saisi pour "incident majeur" - VIDEO

Selon RTL, au lendemain du second tour de la présidentielle, le Conseil constitutionnel a été saisi pour "incident majeur" après le choix de Jean Lassalle qui s'est abstenu de voter devant l’urne du bureau de vote de Lourdios-Ichère (Pyrénées-Atlantiques). "La Commission nationale de Contrôle de la Campagne a saisi le Conseil Constitutionnel de cet "incident majeur"", expliquent nos confrères.

Jean Lassalle, habitué des coups d’éclat, avait initialement annoncé qu’il voterait blanc au second tour. Il s’est finalement abstenu. Et il a tenu à ce que le plus grand nombre le sache en glissant dans sa poche son bulletin, devant l’urne du bureau de vote.

Jean Lassalle, qui avait remporté plus d’un million de voix et 3,13 % des suffrages lors du premier tour sous l’étiquette de son mouvement Résistons !, a mimé devant l’urne le geste du vote avant de glisser son « bulletin blanc » dans sa poche, se déclarant « abstentionniste devant l’urne ». Les discussions et les délibérations sont pourtant formellement interdites au sein des bureaux de vote. Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir cette séquence (voir ci-dessus).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
28/avril/2022 - 01h02

Bon et bien voilà, cet âne a réussi à faire invalider le vote des 105 personnes (soit 80 % des inscrits) qui avaient fait l'effort de se déplacer.

Résultat c'est comme si l'abstention était passée de 20 % à 100 % grâce à ce triste sire.

Je réitère, vu qu'il est député depuis 2002 j'espère qu'il va aller au bout de ses convictions et arrêter de cautionner un système sur lequel il ch...

Portrait de carino
25/avril/2022 - 22h40

59,86 % des inscrits ont soit voté blanc Le Pen ou se sont abstenus .....si on compte les votes nuls .... pres de 6 francais sur 10 n'ont pas apporté leur soutien au président sortant .... 

maintenant lancons la reflexion différemment et lancons l'hypothése que Marine le Pen et son parti sont créé par le système pour eviter que les mécontents ne fassent pas comme les abstentionnistes et les electeurs qui glissent un bulletin blanc dans l'urne .... 

Si il s'agissait d'une question referendaires , le vote ne serait pas validés vu que dans de nombreux pays le referendum meme avec 99 % des voix est nul si on n'a pas plus de 50 % et 1 vois de participants ..... 

Maintenant faisons une autre hypothèse   vu que la rage est trop forte imagineons que des presidents sortant comme Hollande sarozy ou encore une candidate finaliste segolene royal mobilisent les electeurs de leur mouvement politique de façon à eviter de concentrer les votes sur Macron . ici on a le resultat contraire  On a ainsi au lieu d'avoir 34 % des voix divisé par 3 soit 11 % un candidat en beton qui fait quasi 28 et qui evite de nous retrouver  avec deux fantasmes politiques .... lfi et rn   Bien sur ils le savaient qu'ils allaient prendre une taule ... dire que des instituats ont un moment annoncé que Pecresse était à 17 %  qui peut croir eun truc pareil ? ( un peu commele 49/51 le lendemain du premier tour) 

Maintenant relevons le niveau . Macron va faire peut etre faire usage du 49/3 et Madame Le pen et Jean luc Melenchon ont parlé de referendum en cas de presidence de la république .... Dommage que les referendums ne sont pas lancé simultanément pendant les 2 tours ..... On profiterait de la participation qui est de tout de meme 71 % et on aurait des francais qui voteraient pour une proposition ......

Resumé croire en la démocratie est une chose  s'y amuser une autre ....cela reste un jeu d'enfants ..je m'y suis bien amusé à prédire le resultat juste . mais il n y a aucune intention réelle de cette classe politique d'apporter de changements réels  ils sont juste là pour sieger et gouverner .... l'humain veut nous faire croire qu'il progresse et qu'on peut sauver la terre mais en fait si tu le prends pour un idiot depuis le début difficiellement on peut y croire .... 

Portrait de Nono75
25/avril/2022 - 17h16

Je remets ce que j'avais écrit sur l'article précédent.

Un élu de la République n'a pas à faire cela et se doit de montrer l'exemple. Point. Sinon, puisqu'il ne cautionne pas le système alors qu'il arrête de se présenter à la députation, ce n'est pas comme s'il était député depuis 2002...

On verra s'il se ravise dans un mois ou bien si la soupe est bonne et qu'il briguera un cinquième mandat.

Ce qui serait terrible c'est que son geste invalide le reste des autres votants (vu la taille de l'urne je ne sais pas s'il y en a plusieurs autres au cours de la journée).

 

Portrait de MICMAH458
25/avril/2022 - 16h34

Un guignol, parmi tant d'autres, qui reçoit en fin de mois un gros chèque de la part de la République, autrement dit "payé par nous", dont on ne comprend pas la moitié de ce qu'il dit, et qui parvient quand même à recevoir les voix d'autres gugusses qui croient en lui pour être Président et nous représenter.  On est bien en France, il n'y a pas de doute...

Portrait de seki
25/avril/2022 - 15h08
l écume des choses . a écrit :

c'eut été un citoyen lambda le consile aurait il été saisi?

Probablement pas, là, on a une personnalité publique et politique, qui devant l'urne, passe le message à ses 3.13% de votants qu'il s'abstient. Macron passe à 58.5, mais s'il était passé à 50.5 ?

Portrait de Capri
25/avril/2022 - 14h15

Un député coûte environ 90.000 euros par mois tout compris (son salaire, le loyer de sa permanence électorale, ses assistants parlementaires, ses voyages…), donc plus de 1 million d’euros par an. Et voilà un pitre qui profite du système depuis plus de 20 ans… et qui récolte 3 % des votes !

Portrait de Hugo Drax
25/avril/2022 - 13h24

L'abstention angoisse le système aux mains des ultra-riches. Ils ont dévoyé la démocratie et  extorquent de la légitimité par de la violence morale, avec la complicité des médias, des politiques corrompus et du conseil constitutionnel noyauté.

Portrait de ailbibracte
25/avril/2022 - 12h46

Donc s'abstenir devant l'urne est un incident majeur mais valider le travail de son fils qui travaille dans une société privé, quand on est président du conseil constitutionnel, ne l'est pas.

Il faudra que je m'en souvienne.