25/04 18:10

EN DIRECT - Présidentielle - Marine Le Pen ne devrait pas redevenir Présidente du Rassemblement National (Sébastien Chenu / RN) - Emmanuel Macron est réélu président de la République avec 58,54% des voix, selon les résultats définitifs

18h10: Le président américain Joe Biden a annoncé ce lundi qu'il parlerait dans la journée avec son homologue français Emmanuel Macron, réélu dimanche pour un second mandat face à la candidate de l’extrême droite Marine le Pen. "J'ai tenté de le joindre hier soir. J'ai eu son équipe, il passait un bon moment à la Tour Eiffel. Et je vais discuter avec lui aujourd'hui", a déclaré Joe Biden. "Je me réjouis (du résultat) de l'élection en France", a-t-il aussi dit devant des journalistes à son arrivée à Washington, après un week-end dans son fief du Delaware. "Je suis impatient de poursuivre notre étroite coopération - notamment pour soutenir l'Ukraine, défendre la démocratie et contrer le changement climatique", avait-il tweeté dimanche, qualifiant la France de "partenaire-clé pour faire face aux défis mondiaux". Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken avait également, dimanche, félicité Emmanuel Macron, soulignant sa volonté de "renforcer" une "alliance et (une) amitié longue et robuste". La réélection du président français, pour cinq ans face à une extrême droite à un niveau historiquement haut, a été saluée à travers le monde, y compris par le président russe Vladimir Poutine.

14h09: Les musulmans ont massivement voté (85%) pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection, les catholiques ayant un comportement électoral (55% pour le président sortant) quasi identique à l'ensemble des Français, selon une enquête Ifop pour La Croix et Le Pèlerin publiée ce lundi. La participation, parmi l'électorat catholique, est plus forte que chez l'ensemble des inscrits en France (79%, contre 71,8%), selon cette étude. Cette proportion est de 70% chez les protestants mais tombe à 58% chez les musulmans. Au total, les catholiques ont voté à 55% pour Emmanuel Macron (plus de 58% chez l'ensemble des Français). Dans le détail, ils ont placé le président sortant à 55% chez les non pratiquants et à 58% chez les pratiquants (61% chez les pratiquants réguliers et 55% chez les pratiquants occasionnels). Au premier tour le 10 avril, les candidats d'extrême droite avaient obtenu 40%, en additionnant les votes des catholiques en faveur de Marine Le Pen, Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan, soit plus que l'ensemble des Français (32,5%). Autre enseignement du sondage : dimanche, les musulmans ont nettement voté pour Emmanuel Macron, à 85%. Au premier tour, ils avaient massivement voté pour Jean-Luc Mélenchon (69%). Quant aux protestants, ils ont voté à 65% pour le président sortant. Au premier tour, leur choix s'était porté en premier lieu sur ce dernier (36%), puis sur Marine Le Pen (17%). En 2017, le candidat d'En Marche! avait obtenu 62% des suffrages exprimés par l'ensemble des catholiques, selon l'enquête d'opinion menée par le même institut. Sondage 2022 réalisé auprès d'un échantillon de 4.827 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne le 24 avril.

13h51: Le président LREM de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a affirmé lundi au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron, avec plus de 58,5 % des voix contre 41,4 % pour Marine Le Pen, ne pas croire "qu'il y ait 40 % des Français qui se situent à l'extrême droite". L'extrême droite a passé pour la première fois dimanche la barre des 40 % lors du second tour de l'élection présidentielle. "Evidemment que l'extrême droite incarnée par Marine Le Pen a progressé, mais aussi vrai que je crois que les propositions de Marine Le Pen étaient des propositions d'extrême droite, je ne crois pas une demi-seconde qu'il y ait 40 % des Français qui se situent à l'extrême droite", a affirmé Richard Ferrand sur France Inter. "Il y a des personnes qui se sont servies du bulletin Marine Le Pen pour dire +nous ne sommes pas satisfaits, il faut changer les choses, il faut changer de président, etc.+", a-t-il poursuivi. "Je ne veux pas assimiler la progression des idées d'extrême droite qu'on constate d'ailleurs un peu partout en Europe à ce résultat de 40 %", a encore déclaré le président de l'Assemblée nationale.

10h56: Le président tchadien Mahamat Idriss Déby Itno, très engagé dans la lutte contre le jihadisme au Sahel, a également félicité Emmanuel Macron pour sa « brillante » réélection qui « cristallise un couronnement de son action politique interne et de son engagement international ».

10h42: L’Union africaine (UA) a félicité lundi le président français Emmanuel Macron pour sa « brillante » réélection après sa victoire dimanche face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen, appelant à poursuivre l’établissement de « relations rénovées et mutuellement avantageuses » entre la France et l’Afrique. « J’adresse mes chaleureuses félicitations au président Emmanuel Macron pour sa brillante réélection », a écrit sur Twitter Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’UA. « Je suis heureux de poursuivre avec lui notre engagement pour bâtir entre l’Afrique et la France, et plus largement l’Europe, des relations rénovées et mutuellement avantageuses », a-t-il ajouté.

09h39: Le président russe Vladimir Poutine a adressé ses félicitations à son homologue français Emmanuel Macron réélu la veille, lui souhaitant du «succès» pour son nouveau mandat, en dépit des vives tensions liées à l'Ukraine, selon le Kremlin. «Je vous souhaite sincèrement du succès dans votre action publique, ainsi qu'une bonne santé», a déclaré Vladimir Poutine dans un télégramme envoyé à Emmanuel Macron.

09h35: Le président chinois Xi Jinping a envoyé un message à son homologue français Emmanuel Macron pour le "féliciter" de sa réélection, a indiqué la télévision chinoise CCTV. "Je souhaite continuer à travailler avec le président Macron pour défendre (...), comme depuis l'établissement de nos relations diplomatiques, les principes d'indépendance, de compréhension mutuelle, de clairvoyance et d'avantages mutuels", a déclaré Xi Jinping.

07h55: Jean-Marie Le Pen a dit sa fierté après les bons résultats de Marine Le Pen. "Je l'ai trouvé très performante. À la fois mesurée, intelligente, capable de séduire, mais l'adversité était bien organisée", a confié le fondateur du Front national.

07h52: Marine Le Pen ne devrait pas redevenir présidente du RN, assure Sébastien Chenu. Jordan Bardella est actuellement le président par intérim du parti. Marine Le Pen pourrait pas ne pas reprendre sa place. "Je ne suis pas sûr que ce soit le souhait de Marine Le Pen de redevenir présidente. C'est une immense femme politique. Elle a un statut très particulier, elle ne va pas se renfermer sur un parti politique", assure Sébastien Chenu ce matin sur BFMTV.

06h39: Emmanuel Macron est réélu président de la République avec 58,54% des voix, selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur dans la nuit de dimanche à lundi. La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen obtient quant à elle 41,46% des suffrages, un score historique pour l'extrême droite en France. L'issue de ce scrutin est nettement plus serré que le duel de 2017, qui avait déjà vu Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'opposer. Le candidat d'En marche l'avait alors emporté avec 66,10% des suffrages - sept points et demi de plus qu'aujourd'hui.

05h11: Le président américain Joe Biden a félicité son homologue français Emmanuel Macron pour sa réélection dimanche, affirmant que leurs deux pays continueraient à coopérer pour "défendre la démocratie". "Je suis impatient de poursuivre notre étroite coopération - notamment pour soutenir l'Ukraine, défendre la démocratie et contrer le changement climatique", a tweeté M. Biden, qualifiant la France de "partenaire-clé". "Nous sommes impatients de poursuivre notre étroite coopération avec la France sur les défis mondiaux, en renforçant notre alliance et notre amitié longue et robuste", a tweeté pour sa part le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

04h53: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a félicité dimanche son homologue français Emmanuel Macron pour sa réélection. "Félicitations à @EmmanuelMacron, un vrai ami de l'Ukraine, pour sa réélection!" a tweeté M. Zelensky. "Je lui souhaite de nouveaux succès pour le bien du peuple (français). J'apprécie son soutien et je suis convaincu que nous avançons ensemble vers de nouvelles victoires communes. Vers une Europe forte et unie!" a-t-il ajouté.

03h21: Reconduit à l'Elysée lors d'un scrutin historique, Emmanuel Macron est confronté dès aujourd'hui à une France tout aussi fracturée politiquement que lors de sa première élection en 2017. Historique, l'exploit qui voit le sortant être le premier chef d'Etat réélu hors cohabitation depuis l'instauration du vote au suffrage universel direct en 1962. Historique, au moins autant, le score de Marine Le Pen, qui gagne environ huit points et fait franchir pour la première fois à l'extrême droite la barre de 40% des suffrages.

La campagne électorale, marquée par le Covid et par la guerre en Ukraine, avait montré une forte lassitude démocratique. Celle-ci se retrouve dans le niveau de l'abstention dimanche, estimé à 28%, soit davantage qu'il y a cinq ans (25,44%), et un record depuis la présidentielle de 1969 (31%).

Dans ce contexte, la victoire sans appel du sortant de 44 ans -plus de 58% des suffrages- "est un exploit politique d'Emmanuel Macron assez personnel", a jugé dimanche soir sur LCI le politologue Jérôme Jaffré, commentant "un score très net qui donne du jeu politique pour les semaines à venir, à condition que le président sache tirer toutes les leçons d'un tel scrutin".

Sa réélection intervient après un quinquennat scandé de crises, des "gilets jaunes" au Covid. Elle place le pays dans la continuité sur ses grandes orientations économiques, européennes et internationales.

Mais lors de son premier discours de victoire au Champ de Mars, sur fond de Tour Eiffel, Emmanuel Macron a promis une "méthode refondée" pour gouverner la France, assurant que "nul se sera laissé au bord du chemin". "Cette ère nouvelle ne sera pas la continuité du quinquennat qui s'achève", a assuré le président réélu, appelant à être "bienveillants et respectueux" dans un pays "pétri de tant de doutes, tant de divisions".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Milf
26/avril/2022 - 10h22

La propagande pro Macron et anti-Le Pen a parfaitement fonctionné.

Personne n'y a échappé

Les médias ont pris leur public pour des moutons, et sont tellement fiers d'avoir supporter le camp du "bien".

Imaginez-vous, Macron sera un président incroyable et exemplaire, et son gouvernement ne commettra aucun impair.

Il a été réélu haut la main, avec les félicitations des moutons.

Qui vont retourner dans la rue pour manifester à la moindre occasion...

Finalement rien ne change et tout le monde s'en accommode tant qu'on leur jette des miettes.

Typiquement Français

Portrait de LISCO
26/avril/2022 - 07h48
Calla a écrit :

Ce matin Bruneau Lemaire annonce pour la réforme des retraites que la loi 49,3 n'était pas exclue

Il va y avoir des gens dans la rue !!!!!!! 

il va être bien conseillé, on a vu Valls "ancien socialiste" spécialiste du 49.3 tout sourire et en bonne place avec les soutiens a Macron.

Portrait de Lannion
25/avril/2022 - 19h34
Calla a écrit :

Ce matin Bruneau Lemaire annonce pour la réforme des retraites que la loi 49,3 n'était pas exclue

Il va y avoir des gens dans la rue !!!!!!! 

Ben en gros, ils n'ont plus besoin de justifier l'usage du 49.3 puisqu'avec le front en leur faveur, ils doivent, et ils ont raison, estimer qu'ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent

Portrait de Titou17
25/avril/2022 - 17h10

Sans mettre en doute les résultats, il y a quand même une chose que je ne comprend pas , comment et pourquoi une candidate prétendument raciste a pu dans  les territoires ultramarin être en tète des résultats :?????

Portrait de xavierdu2944
25/avril/2022 - 16h44

Je me posais une question...

Pensez-vous que le fait que cela marine lepen soit une femme puisse jouer sur le fait que le rn ne gagne pas les élections?smiley

On sait qu'en france il y a toujours un coté réactionnaire ou machiste dans la société moderne... mais est-ce-que si c'était un homme avec exactement les mêmes idées cela aurait changé sur les votes, ou le fait que le parti remporte les élections?smiley

Portrait de bozo75
25/avril/2022 - 16h29

Pas la peine d'en faire 1 scoop . c'est la logique même , mais bon si ça fait plaisir 

Portrait de Talya
25/avril/2022 - 12h42

«Il n'appartient pas au président de la République, quel qu'il soit, de qualifier ou disqualifier un candidat à une élection à venir»  avait précisé Emmanuel Macron avant les élections présidentielles de 2022. Pourtant, tout a été mis en oeuvre pour qu'il y ait un nouveau duel LE PEN/MACRON qui favorise la réélection du président sortant. On arrive au point culminant de la montée de la violence extrêmiste à Droite et à Gauche (Mélanchon). En bref, on risque fort d'avoir bientôt des citoyens ingouvernables qui n'acceptent plus du tout le résultat démocratique des urnes. La marmite arrive à ébullition et le couvercle ne ferme plus très bien.

Portrait de Lannion
25/avril/2022 - 11h52
Calla a écrit :

J'espère qu'il a appris durant ces 5 ans !!!!

Qu'il va s'entourer de Ministres capables compétents 

Qu'il ne mentira plus !!! 

Qu'il va être EXEMPLAIRE !!!

 

 

 

Vous êtes ironique j'espère ? 

Portrait de LISCO
25/avril/2022 - 10h41

a chaque mesure impopulaire contestée dans la population Macron et ses équipes ne manqueront pas de dire qu'ils ont été élus sur leur programme par une large majorité de Français .... tout le reste sera oublié.

Portrait de muzo 28
25/avril/2022 - 08h29
carino a écrit :

Merci d'abord pour avoir créer cet espace de liberté d'expression pour la campagne Jean Marc Morandini et votre équipe . 

Au final , peu de changement ! Macron qui perd que 1.8 millions de vote après un mandat controversé et Marine Le Pen qui en gagne quasi 3 mais se positionne bien dans certaines circonscriptions . L'abstention ne gagne que 1 millions de voix en plus par rapport à 2017 . 

Pourquoi l'engouement négatif n'a pas marché pour la droite ? 

Choisir la theamtique du voile au lieu d'autres mesures que mêmes les musulmans moderés auraient pu apprecier et meme au delà . Les peines incompressibles et un systeme qui refait l'education pour les récidivistes de tout acte pénal . 

la droite n'est pas aussi proche des gens comme ils le pensaient ..... les electeurs de gauche sont très majoritairement pour le système mis en place . Quand il y a risque de perdre un intéret , on acquiesce et on se contente si on obtient des bonnes primes . La gauche gagnera le jour où ils voudront sortir du système et en proposer un meilleur . 

 

 

Je vous lis toujours avec attention. Avant le premier tour, un de vos post m'a laisser penser que Mélenchon pourrait être au second tour, donc j'ai voté Le Pen. Si Mélenchon avait été là hier, j'aurai voté Macron, ce n'est pas un retournement de veste, je trouve la gauche actuelle dangereuse. Au final, je n'ai pas voté Macron et je prends le résultat tel qu'il est.

 

Portrait de Jacques.Morel
25/avril/2022 - 08h07

Tchao Marine ! Place aux jeunes.

Portrait de carino
25/avril/2022 - 07h28

Merci d'abord pour avoir créer cet espace de liberté d'expression pour la campagne Jean Marc Morandini et votre équipe . 

Au final , peu de changement ! Macron qui perd que 1.8 millions de vote après un mandat controversé et Marine Le Pen qui en gagne quasi 3 mais se positionne bien dans certaines circonscriptions . L'abstention ne gagne que 1 millions de voix en plus par rapport à 2017 . 

Pourquoi l'engouement négatif n'a pas marché pour la droite ? 

Choisir la theamtique du voile au lieu d'autres mesures que mêmes les musulmans moderés auraient pu apprecier et meme au delà . Les peines incompressibles et un systeme qui refait l'education pour les récidivistes de tout acte pénal . 

la droite n'est pas aussi proche des gens comme ils le pensaient ..... les electeurs de gauche sont très majoritairement pour le système mis en place . Quand il y a risque de perdre un intéret , on acquiesce et on se contente si on obtient des bonnes primes . La gauche gagnera le jour où ils voudront sortir du système et en proposer un meilleur .