29/03/2022 13:01

Guerre en Ukraine - L'enseigne française Decathlon annonce dans un communiqué la suspension de ses activités en Russie faute d'approvisionnement

L’entreprise française spécialisée dans les articles de sport Decathlon, sous pression depuis le début de la guerre en Ukraine, a annoncé mardi dans un communiqué la suspension de ses activités en Russie, en raison de problèmes d’approvisionnement. « Respectant scrupuleusement les sanctions internationales, Decathlon constate que les conditions d’approvisionnement ne sont plus réunies pour poursuivre son activité en Russie. Decathlon est amené à suspendre l’exploitation de ses magasins », écrit dans son communiqué l’enseigne de la galaxie Mulliez.

Decathlon est l’une des trois enseignes de l’association familiale Mulliez à être active en Russie, avec Auchan et Leroy-Merlin, qui y poursuivent pour leur part leur activité. Les trois marques étaient la cible de critiques ces derniers jours à cause de leur volonté affichée de rester en Russie. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait notamment demandé le 24 mars devant le Parlement français à « Renault, Auchan, Leroy Merlin et autres » de « cesser d’être les sponsors de la machine de guerre de la Russie » en Ukraine.

Decathlon est présent en Russie depuis 2006 avec 60 magasins et un site de commerce en ligne dans 25 villes russes.

L’enseigne est notamment présente dans la région de Moscou, où sont situés 22 de ses magasins. « Nous continuerons à accompagner nos 2.500 coéquipiers russes », assure-t-elle dans son communiqué. La suspension des activités avait été annoncée en fin de matinée via un mail aux salariés, dans lequel l’entreprise précise être « dans l’incapacité de maintenir 92% de (son) approvisionnement » en Russie du fait des « sanctions internationales ».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
30/mars/2022 - 08h47
seki a écrit :

Vous ne vous sentez pas trop seul ?

Non. Il ne l'est pas. Quand cette guerre sera terminée, parce qu'elle le sera, toutes les enseignes françaises seront bannies du territoire russe. Elles seront remplacées par des enseignes chinoises et par des enseignes européennes qui, tout en condamnant  Poutine, ont fait preuve d'une forme de modération au lieu de se mettre en avant comme Macron l'a fait, sans grand résultat au demeurant.  Les russes ont de la mémoire. Le cout économique sera très conséquent.

Portrait de emsuppl_50
29/mars/2022 - 17h32

Une situation humaine, humanitaire et économique très compliquée à gérer.

Portrait de Philtlse
29/mars/2022 - 13h55

Le danger; les magasins confisqué avec interdiction  définitive d'activité commerciale. J'espère que cette enseigne fera pareil avec les pays responsables d'attentats en France: une guerre larvée EST une guerre (je ne suis ni pro ceci ou pro cela, pour les commentaires)

Portrait de COLIN33
29/mars/2022 - 13h22 - depuis l'application mobile

il est certain que les approvisionnements seront de plus en plus difficiles, d'autres groupes y seront contraints pour les mêmes raisons...... les russes s'ils se posent des questions ne tarderont pas à réagir.....