09/03 12:31

Lille: Six personnes placées en garde à vue pour l'agression d'un supporter du Losc, qui était resté deux mois dans le coma après avoir été passé à tabac près du stade

Six personnes ont été placées en garde à vue à Lille pour l'agression en septembre d'un supporter du Losc, qui était resté deux mois dans le coma après avoir été passé à tabac près du stade, a indiqué le parquet mercredi. La victime, un surveillant pénitentiaire, également éducateur sportif dans une équipe de foot locale, le FC Santes, avait été violemment frappée devant un bar proche du stade Pierre-Mauroy le 14 septembre dernier, après un match de Ligue des Champions opposant Lille à Wolfsburg.

Les six suspects ont été arrêtées après six mois d'enquête et un appel à témoins, a indiqué le parquet de Lille.

Selon une source judiciaire, ils sont âgés de 20 à 40 ans.

Selon le quotidien La Voix du Nord qui révèle les arrestations, les suspects gravitent dans la mouvance identitaire d'extrême droite liée à certains groupes de supporters du Losc.

"Sous réserve des avancées de l'enquête, c'est un soulagement" pour la victime, qui a perdu l'audition de l'oreille droite et peine à se remettre de l'agression, a indiqué à l'AFP son avocat, Me Antoine Chaudey.

Il aimerait "comprendre ce déchaînement de violences, d'autant qu'il a rapidement été sonné et ne se souvient plus de ce qui s'est passé".

Ailleurs sur le web

Vos réactions