08/03 16:31

La Cour suprême américaine rejette un recours contre l'annulation de la condamnation de Bill Cosby, libéré l'année dernière après avoir été reconnu coupable d'agression sexuelle

La Cour suprême américaine a rejeté un recours contre l'annulation de la condamnation de l'ancienne vedette de la télévision Bill Cosby, libéré l'année dernière après avoir été reconnu coupable en 2018 d'agression sexuelle. Kevin Steele, procureur du comté de Montgomery, en Pennsylvanie, avait saisi la haute cour en novembre 2021 pour qu'elle se penche sur la décision de la cour suprême de cet Etat du nord-est des Etats-Unis d'annuler la sentence contre l'acteur en raison d'un témoignage à charge jugé contraire au droit pénal.

Cette décision avait été vue par beaucoup comme un camouflet pour le mouvement #MeToo contre les violences faites aux femmes.

La plus haute instance juridique américaine a indiqué sur son site internet que ce recours était "rejeté", sans expliquer sa décision.

Bill Cosby, qui a été libéré le 30 juin 2021, était incarcéré depuis 2018 pour avoir agressé sexuellement en 2004 Andrea Constand, une femme qui travaillait pour l'université Temple à Philadelphie.

Le premier procureur en charge du dossier avait décidé en 2005 de ne pas poursuivre M. Cosby au pénal, tout en l'incitant à témoigner dans une procédure au civil intentée par la plaignante, ce qu'il avait accepté de faire.

Durant cette audition, l'acteur avait reconnu avoir donné à Andrea Constand un sédatif avant d'avoir avec elle une relation sexuelle, selon lui consentie car elle n'avait pas protesté ou manifesté sa désapprobation.

Or, ce témoignage a ensuite été retenu contre lui lors de son procès pénal quand un nouveau procureur, Kevin Steele en l'occurrence, a décidé de relancer l'affaire des années plus tard.

Bill Cosby, 84 ans, avait fait appel de sa condamnation devant la Cour suprême de Pennsylvanie.

William Henry Cosby, Jr, de son nom complet, avait été condamné en 2018 à une peine minimum de trois années d'emprisonnement (10 ans au maximum), et en avait passé déjà presque trois derrière les barreaux.

Considéré comme l'incarnation du père idéal dans son show télévisé, l'acteur, l'un des premiers Afro-Américains à percer sur le petit écran, a été accusé par une soixantaine de femmes d'agressions sexuelles et parfois de viol, couverts par la prescription.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Talya
8/mars/2022 - 18h49

Aujourd'hui, nous sommes le 8 mars, journée des DROITS des femmes…Les violences sexistes et sexuelles ? Aujourd'hui en France, 93 000 viols sont commis chaque année (selon le collectif Nous Toutes), et l'on sait que ce sont des statistiques sous-estimées au vu de la difficulté pour les victimes de parler. Un viol sur 100 finit aux assises. Les violences sexistes et sexuelles ont augmenté de 33 % en 2021. Les violences conjugales ? Aujourd'hui en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Les féminicides continuent d'occuper les faits divers et les pages des journaux. Que ce soit aux USA ou en France, les femmes continuent à subir les agressions sexuelles des hommes, puissants ou non, sans relâche.