28/02 11:16

Plusieurs dizaines de militants d'Extinction Rebellion ont pris pour cible le stand de la FNSEA au Salon de l’agriculture hier avant d'être délogés par la police - VIDEO

Plusieurs dizaines de militants d'Extinction Rebellion ont pris pour cible le stand de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) au Salon de l’agriculture à Paris ce dimanche. « Contre l’extinction, la rébellion ! », crient à plein poumons les militants écologistes enchaînés au pied du stand de la FNSEA : sous le regard plutôt hostile du public, ils sont venus dimanche 27 février dénoncer le « modèle productiviste et mortifère » prôné selon eux par le premier syndicat agricole français.

Ils étaient plusieurs dizaines, dimanche vers 13 h 30, à prendre d’assaut le stand du syndicat au Salon de l’agriculture, vêtus de combinaisons de gaze blanches, avec le logo « lobby busters » (chasseurs de lobby) plaqué dans le dos. Leur mission : « décontaminer » la parole et la réflexion sur l’agriculture, et offrir un récit alternatif au « discours majoritaire », ici à grands coups de peinture orange plutôt que d’échanges policés.

« Rendez-nous la terre ! Mettons fin à l’emprise de la FNSEA, créons la résilience », chantaient des militants d’Extinction Rebellion, certains debout le poing levé, d’autres assis et enchaînés par le cou par grappes de trois - « pour être durs à déloger ». Une quinzaine avait rapidement gagné l’étage du stand où déjeunaient quelques cadres et employés de la FNSEA. Furieux, certains syndicalistes ont tenté de repousser les militants, en venant brièvement aux mains, sous les caméras de quelques journalistes. Dépêchées sur les lieux, les forces de l’ordre déploient un large périmètre de sécurité.

Certains militants finissent par accepter d’être escortés en dehors du parc des expositions, certains restants avec la certitude de finir en garde à vue. « On se partage », expliquent-ils. L’objectif étant de bloquer le stand le plus longtemps possible. Selon Extinction Rebellion, 38 militants avaient été interpellés dimanche à 17 heures.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
28/février/2022 - 17h36

la FNSEA ne manque pas d'humour, c'est déjà ça , quand ils disent prôner le dialogue..... quand ils investissent les centres villes des préfectures des départements ruraux avec leurs tracteurs pour venir y déverser du fumier et autres détritus, faire bruler des pneus, couper des arbres, dégrader et tout casser sous l'oeil bienveillant des forces de police, c'est du dialogue ça ???? pour une fois juste retour des choses.

Portrait de Pirate 92
28/février/2022 - 16h28

Pourquoi ne sont ils pas en Russie pour une action rebellion devant le domicile de Poutine ?

 

Portrait de I ♥️ Vichy
28/février/2022 - 13h01

Ce soir chez Hanouna, donc ?

Portrait de Alain52
28/février/2022 - 11h30

Ils nous emerde c est c ecolos