13/02 11:26

L'essayiste Mathieu Slama, auteur de "Adieu la liberté", affirme sur France 2 que "le pass sanitaire est une des inventions les plus monstrueuses jamais inventées dans une démocratie" - Regardez

L'essayiste Mathieu Slama l'auteur de "Adieu la liberté" était hier soir l'invité de "On est en direct" sur France 2 et il a qualifié le pass sanitaire "d'une des inventions juridiques et politiques les plus monstrueuses jamais inventées dans une démocratie".

Une "aberration" pour Mathieu Slama, qui affirme que le gouvernement depuis six mois "interdit toute vie sociale des millions de Français, ce qui est inédit dans notre histoire récente", en parlant des non-vaccinés, avant de critiquer très fortement les propos d'Emmanuel Macron qui a déclaré qu'il "avait très envie d'emmerder les non-vaccinés. Ce qui est terrible, c'est de se dire que c'est grâce au passe qu'on est libres"

L'essayiste s'interroge même sur les suites de cette crise : "vous imaginez que désormais on a un outil qui peut être utilisé pour n'importe quelle crise ?" Pour éviter cette dérive, Mathieu Slama appelle les Français à refuser cela.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
13/février/2022 - 20h21
Tommmy-Rose a écrit :

Vous n'avez toujours pas intégré qu'on s'en tape, de la saturation hospitalière ? Ça fait plus de 40 ans que je bosse et que je paye des cotisations invraisemblables, comme des millions de français, c'est à nos gouvernants de se démerder avec les fleuves de pognon qu'on leur déverse et qu'ils sont incapables de gérer en bons pères de famille depuis les années 70, pas à chaque français d'accepter de devenir un esclave parce qu'il est dirigé par des incapables.

Et pour les crétins qui ne comprennent pas, le fait de REFUSER d'être partie prenante dans les décisions plus débiles les unes que les autres autour de notre ruineuse politique de la santé est impératif : il est le seul capable de créer le lien entre la situation et l'obligation de la régler.

Commençons donc par supprimer la CMU et toutes les innombrables gabegies. Si ça ne suffit pas, on pourra causer. Mais d'ici là : FUCK.

PS : Vous avez une idée de la dotation annuelle à l'ensemble des myriades de fondations médicales, associations de santé et autres personnes morales soi-disant pécialisées qui ne servent strictement à rien, sinon à enrichir les plus mauvais des médecins français qui les ont mises sur pied ? un peu plus de 50 milliards au total.

Mais quel est le rapport avec ce que j'avais écris ? Je trouve aussi que l'argent public est très mal géré depuis bien longtemps mais il ne s'agit pas de ça. 

Vous vous en tapez peut-être de la saturation hospitalière mais en attendant c'est cet aspect qui dicte les actions politiques de cette crise.

Portrait de Pancho Villa
13/février/2022 - 15h30
chipie10 a écrit :

Je dirais plutôt que c'est la Covid 19 qui nous a privés de liberté!

C'était la blague du jour !

Portrait de Pancho Villa
13/février/2022 - 15h29
stbx00 a écrit :

Vous n'avez toujours pas intégré que la mortalité n'est qu'un des éléments de la crise ? Toutes les mesures prises l'ont été pour éviter la saturation hospitalière. Vouloir à tout pris nier la gravité de cette maladie est aujourd'hui vraiment ridicule.

Quant à cet essayiste, parler d'outil utilisable pour toute crise possible est exagéré. La pass sert à vérifier qu'on est vacciné ou guéri rien de plus. Un permis de conduire signifie qu'on peut conduire un véhicule, une pièce d'identité permet de définir si on peut entrer dans un lieu interdit un mineurs, un diplôme qu'on peut exercer telle profession règlementée... A chaque fois ce ne sont pas des outils destinés à restreindre les libertés mais à permettre de vivre ensemble.

D'autant que si certaines "contraintes" peuvent être compliquées (passer un examen), se faire vacciner ne réclame aucune compétence et n'oblige même pas à débourser le moindre centime....

Vouloir à tout pris nier la non gravité de cette maladie est aujourd'hui vraiment ridicule.

Portrait de Marine70
13/février/2022 - 12h46 - depuis l'application mobile
Cédric Janet a écrit :

Je dirais plutôt que le pass est l'invention la plus intelligente qu'il y a eu pour contenir cette crise sanitaire. 

@Cédric Janet
t’es un comique toi.

Portrait de stbx00
13/février/2022 - 12h08
avalonze22 a écrit :

le virus  à tué chez les moins de 60 ans  , autant que sur les routes  en 2 ans .

chiffre officiel 

le chiffres total de mort est à divisé presque par  2 , si tu enlèves ceux qui devaient quand même mourir dans les 6 mois  , c'est pas mois qui le dit c'est l'INED .

les masques n'ont eu aucune utilité  ,  500 000 contaminations jour, et déjà ici, il y a 2 ans (mars 202smiley  j'avais mis une étude sud coréen qui expliquaient que les masques chirurgicaux ne fonctionnaient pas ...

les pays qui n'ont pas confinés  , ont eu exactement la même mortalité ! .

donc tes libertés ont été enlevé POUR RIEN  !

 

Vous n'avez toujours pas intégré que la mortalité n'est qu'un des éléments de la crise ? Toutes les mesures prises l'ont été pour éviter la saturation hospitalière. Vouloir à tout pris nier la gravité de cette maladie est aujourd'hui vraiment ridicule.

Quant à cet essayiste, parler d'outil utilisable pour toute crise possible est exagéré. La pass sert à vérifier qu'on est vacciné ou guéri rien de plus. Un permis de conduire signifie qu'on peut conduire un véhicule, une pièce d'identité permet de définir si on peut entrer dans un lieu interdit un mineurs, un diplôme qu'on peut exercer telle profession règlementée... A chaque fois ce ne sont pas des outils destinés à restreindre les libertés mais à permettre de vivre ensemble.

D'autant que si certaines "contraintes" peuvent être compliquées (passer un examen), se faire vacciner ne réclame aucune compétence et n'oblige même pas à débourser le moindre centime....

Portrait de blacksheep
13/février/2022 - 11h40

Belle intervention de Slama, il a raison de mettre en avant la perte des libertés.. le covid sert à instrumentaliser le pass et non l'inverse.

Prochaine étape dans les cartons le pass carbone...

Portrait de chipie10
13/février/2022 - 11h32

Je dirais plutôt que c'est la Covid 19 qui nous a privés de liberté!