13/02/2022 10:03

Convois de la liberté - Ces vidéos qui ont choqué : La Préfecture ouvre une enquête après la séquence de TF1 où un policier braque son arme sur un véhicule du convoi - Regardez

Vous allez découvrir ci-dessous les vidéos qui ont choqué les internautes : Un policier braque une voiture avec son arme et les clients d'un restaurant délogés à coups de lacrymos

Des images qui ont énormément circulé sur les réseaux sociaux depuis hier. Le policier qui braque son arme a été diffusée par TF1 dans son journal de 20h, et il semble selon le commentaire que le véhicule ait refusé de s'arrêter pendant de longues minutes. Mais ce matin vers 10h, la Préfecture de Police de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête interne après la diffusion de cette scène.

Le restaurant sous les lacrymos est une image tournée par un de ces reporters indépendants dans les manifs Rémy Buisine.

Autre image, ce manifestant au sol, qui est sur les Champs Elysées en train d'être soigné par des médecins.

Enfin Rémy Buisine dont on parlait un peu plus haut a été pris à partie par un des membre du service d'ordre alors qu'il filmait la manifestation.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
14/février/2022 - 08h33
seb2746 a écrit :

On avait des LIVES par des journalistes indépendants (vous savez, ceux pas aux ordres, y'en a encore dans la rue).

 

Le Five Guys, que des gens en terrasses, pas 1 seul manifestant (même pas un drapeau) autour du resto à -25m et 5 lacrymo dedans direct.

 

L'autre avec son flingue qui joue à S&Hutch contre un automobiliste qui voulait juste avancer, c'est pourtant très clair sur les vidéos et personne autour (idem les policiers) n'ont compris son geste.

 

Pour les zemmouriens, ils prônent la défense de la France et du Drapeau mais disent rien quand on prends 38 euros d'amende car on est FIER d'être Français.

Journalistes indépendants? Laisse moi rire. Ils ne filment que les conséquences des conneries de vos copains. Jamais les causes qui notamment oblige les flics a se défendre.

Portrait de Julien92
13/février/2022 - 14h54
seb2746 a écrit :

y'a rien qui a été hier : ce policier qui sort son arme sans danger immédiat (d’où l’enquête), les lacrymo directement dans un café avec des touristes et des enfants sans motifs, les plusieurs centaines d'amendes car on avait un drapeau Français avec nous (on conseille de prendre un avocat pour gagner en justice contre ces amendes qui seront annulés sans problème car totalement illégale comme l'ont dit plusieurs avocats spécialistes).

 

Assez surprenant que les zemmouriens ne crient pas aux sandales là dessus, on ne peux plus être Français en France sinon on est verbalisé, c'est pourtant une nouveauté.

Tu y étais? Comment sais tu que le flic sort son arme sans danger immédiat? Comment sais tu que la lacrymo dans le café était sans motif? Et qu'est ce que "les zemourriens" ont a voir avec ce bordel?

Quand cesseras tu ce parti pris systématique, sans avoir la moindre preuve à part ton idéologie partisane?

Portrait de Julien92
13/février/2022 - 14h49
clal a écrit :

@cordova le mec à casquette est un journaliste qui fait juste son travail

Et le flic ne fait juste que le sien.

Portrait de Nerfertiti
13/février/2022 - 11h58
COLIN33 a écrit :

Oui, le danger n'est pas toujours du côté que l'on suppose....

Le danger vient des antifas, des blacks blocs et de ces cons qui vont dans une manif interdite

Portrait de KERCLAUDE
13/février/2022 - 10h46

A la télévision il a  été mentionné que l'arme avait été sortie suite à un refus d'obtempérer de la part du conducteur, donc à vérifier.  

Portrait de COLIN33
13/février/2022 - 10h07 - depuis l'application mobile

Oui, le danger n'est pas toujours du côté que l'on suppose....

Portrait de COLIN33
13/février/2022 - 08h37 - depuis l'application mobile

dans toutes les batailles il y a des dégâts collatéraux....

Portrait de KERCLAUDE
13/février/2022 - 08h30

La manifestation étant interdite les participants savent à quoi se tenir donc ils en subissent les conséquences. Les journalistes cherchant le buzz relatent des faits mettant en cause les force de l'ordre, rarement les manifestants sont mis en cause. . 

Portrait de Julien92
13/février/2022 - 08h17

Tous ces crétins se sont dit: "on va aller faire ch..r ces cons de parisiens". Et, comme si cette ville n'avait pas eu sa dose de chienlit, de désordres, de casses, il a fallu une fois de plus qu'on vienne gâcher les départs en vacances, une journée ensoleillée pour les touristes, une journée de travail pour les commerçants, finissant de démontrer à l’étranger que la France était décidément devenue infréquentable.Tout cela a cause d'un passe sanitaire?

Et comme d'habitude,  tous ces pseudos reporters ont chassé l'image qui ferait le buzz, comme celle de ce policier avec son arme. Et vu tout ce qui attend cet homme, il en a fallu vraiment beaucoup pour qu'il fasse cela.  Incidemment, une voiture peut être considérée comme une arme. Et le blaireau ne voulait pas s’arrêter. Mais çà, on ne le montre pas.

Ces gens ne savent même pas pourquoi ils sont la.. Mais ils doivent se dire que s'ils avaient un problème, il n'y avait pas de raison que les autres n'en aient pas. Alors, ils l'ont créé.