05/02 23:01

Maroc - Les autorités royales annoncent la mort du petit Ryan, 5 ans, qui a été sorti du puits vers 21h30 - Le Roi a appelé la famille de l'enfant pour présenter ses condoléances

Rayan, le petit garçon de 5 ans bloqué au fond d'un puits depuis cinq jours dans le nord du Maroc est mort, a indiqué samedi soir le cabinet royal dans un communiqué. "A la suite du tragique accident qui a coûté la vie à l'enfant Rayan Oram, Sa Majesté le roi Mohammed VI a appelé les parents du défunt, mort après être tombé dans un puits", précise le communiqué en arabe.

L'enfant était tombé accidentellement mardi dans un puits asséché, étroit et difficile d'accès, creusé près de la résidence familiale dans le village d'Ighrane, dans la province de Chefchaouen, dans le nord du Maroc.

Depuis, les secours s'affairaient pour essayer de le dégager, progressant centimètres par centimètres dans les dernières heures. Ils ont finalement pu remonter le corps du petit garçon samedi soir.

22h08: Les médias marocains annoncent la mort du petit Ryan qui a été sorti du puits il y a quelques minutes - Le Roi a appelé la famille de l'enfant pour présenter ses condoléances. Sur les images d’une caméra envoyée au fond les premiers jours, le petit garçon était apparu affaibli et blessé, mais toujours en vie. Un tube d’oxygène et de l’eau avaient pu lui être transmis pour qu’il puisse respirer et s’alimenter. «J’ai réussi à parler avec l’enfant. Je lui ai demandé s’il pouvait m’entendre et il y a eu une réponse. J’ai attendu une minute et j’ai vu qu’il commençait à utiliser l’oxygène», avait affirmé l’un des secouristes.

Depuis, le garçonnet apparaissait «allongé sur le côté, de dos» sur les images d’une caméra d’inspection intégrée au puits, mais il était «impossible d’affirmer qu’il [était] vivant avec certitude», soulignait un chef sauveteur, Abdelhadi Tamrani. Pour autant, jusqu’au bout, les secouristes ont gardé espoir.

21h46: Les secouristes viennent sortir du puits le petit Ryan qui était coincé depuis 5 jours  - Aucune info dans l'immédiat sur son état de santé. Cinq jours que le petit Rayan, 5 ans, était tombé dans un puits de 32 mètres, non loin du village de Bab Berred, dans la province de Chefchaouen, dans le nord du Maroc. Devant une foule de sympathisants venus par solidarité, l’enfant a été récupéré ce samedi soir par les secouristes, qui n’ont pu avancer que centimètre par centimètre pour le récupérer. Sorti sur une civière et aussitôt emmené en ambulance, son état de santé est encore inconnu.

Toute la journée, chants et prières de la foule, massée derrière des barrières métalliques, ont accompagné les derniers efforts des secouristes marocains qui tentaient le tout pour le tout pour sauver le petit Rayan.

L’enfant de cinq ans est tombé mardi dans un puits profond de 32 mètres et de 45 centimètres de diamètre que son père était en train de réparer près de la maison familiale.

 

 

18h43: Ce samedi après-midi, les secouristes marocains ont pu finalement entrer dans le tunnel qui conduit à la poche où se trouve Rayan. Ils sont accompagnés par une équipe médicale mais il n’était pas été possible de savoir dans l’immédiat quand ils ressortiront. Les sauveteurs espèrent toujours retrouver l’enfant vivant. Le petit garçon aurait été retrouvé par les secouristes, comme l’indiquent plusieurs médias locaux, qui ne précisent pas l’état de santé de Rayan.

L’attente est longue à l’approche du dénouement. Des badauds scandent en chœur des « Allah Akbar » (Dieu est le plus grand). Les gens applaudissent pour encourager les sauveteurs ou entonnent des chants religieux en l’honneur du prophète Mahomet.

15h55: Les secouristes marocains viennent d'entrer dans le tunnel qui conduit à la poche où se trouve Rayan, un enfant de cinq ans tombé dans un puits profond il y a cinq jours. Ils sont accompagnés par une équipe médicale mais il n'était pas été possible de savoir dans l'immédiat quand ils ressortiront. Les sauveteurs espérent toujours retrouver vivant l'enfant dont on ignore l'état de santé.

08h00: Les secouristes continuent à livrer ce matin un combat contre la montre pour tenter de sauver un garçonnet de cinq ans, bloqué dans un puits profond d'un village du nord du Maroc depuis mardi après-midi, un drame qui tient le royaume en haleine.

Les opérations de secours sur le terrain se sont intensifiées dans la soirée autour du puits, avec des bulldozers, et pourraient se poursuivre jusqu'au matin, a constaté l'AFP. Les travaux de forage "ont atteint plus de 27 mètres, avec l'espoir d'arriver à 32 mètres durant les prochaines heures, avant de creuser une brèche horizontale de 3 mètres entre le trou et le puits pour récupérer l'enfant", a rapporté l'agence de presse MAP.

Une équipe médicale a été dépêchée sur les lieux de l'accident afin de "réaliser les examens initiaux et les interventions de réanimation à l'enfant une fois secouru", a ajouté la MAP.

Un hélicoptère de la gendarmerie est prêt à évacuer l'enfant vers un hôpital proche. Les secouristes sont épaulés par des topographes également mobilisés sur place.

Le petit garçon, Rayan, est tombé accidentellement mardi dans le puits asséché de 32 mètres de profondeur, étroit et difficile d'accès, creusé près de la résidence familiale dans un village non loin de la localité de Bab Berred, dans la province de Chefchaouen (nord du Maroc).

"Dans un moment d'inattention, le petit est tombé dans le puits que je réparais. Je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit", a témoigné le père de Rayan auprès du site d'information Le360.

"Rayan est très aimé ici au village, pas uniquement chez moi, il me manque, ça fait trois nuits", a déclaré à l'AFP sa grand-mère septuagénaire Laaziza. Les secours ont pu acheminer "de l'eau et de l'oxygène par des tubes à Rayan", a précisé l'agence de presse marocaine.

"Nos coeurs sont avec la famille et on prie Dieu pour qu'il retrouve ses proches au plus vite", a souhaité le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, à l'issue du conseil hebdomadaire du gouvernement. Mobilisées depuis plus de 48 heures, les équipes de secours, n'ont pas pu descendre directement dans le puits car "son diamètre ne dépasse pas 45 centimètres", a déclaré Abdelhabi Temrani, responsable de l'opération de sauvetage, à la télévision publique Al Oula.

Les secouristes ont également pensé "à élargir le diamètre du puits mais ce n'était pas possible à cause de la nature de la terre qui pouvait conduire à un éboulement", a détaillé de son côté le porte-parole de l'exécutif.

Seule solution: creuser autour du puits pour sauver l'enfant dont la survie a suscité énormément de sympathie et de solidarité sur les réseaux sociaux, jusqu'en Algérie voisine et pourtant rivale.

Les directs de plusieurs médias marocains sont suivis minute par minute par des centaines de milliers d'internautes, suspendus au sort de l'enfant. Le hashtag #sauvezrayan (en arabe) figure d'ailleurs toujours parmi les principales tendances de Twitter au Maroc.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Paflebasilien
6/février/2022 - 08h55

Moralité , prier ne sert à rien...

Portrait de Julien92
6/février/2022 - 08h27
lily6228 a écrit :

Je t'invite à relire ce que j'ai écrit histoire d'avoir un raisonnement intelligent... Oui c'est un fait divers, comme n'importe quel accident. Si tu ne le comprends pas, je ne peux rien pour toi. Je ne suis pas en train d'écrire de ne pas avoir de compassion, arrête tes interprétations nauséabondes... Ce que j'écris est que tu as plus de tristesse pour un enfant que tu ne connaissais pas il y a une semaine (et que tu ne connais toujours pas) alors que tu n'en n'as probablement pratiquement pas pour les millions qui meurent chaque année dans le même type de souffrance (sauf à considérer que mourir de faim à petit feu n'est pas douloureux). Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est juste un constat qui montre le pouvoir dérangeant de la médiatisation qui cible des faits divers vendeurs au lieu de montrer les vrais problèmes.

Décidément tu ne peux t’empêcher d'avoir des propos désobligeants et faux. Contrairement à toi, quand je lis ce "fait divers", je dépose ma casquette et mes convictions pour ne plus être qu'un père, ce  que je suis. Je sais parfaitement qu'il y a des injustices dans le monde. Et je fais ce que je peux, c'est à dire pas grand chose, a part rmettre un chèque dans une enveloppe dans certains cas.Que puis je faire d'autre? Mais , durant ces derniers jours, ce petit garçon est devenu le mien. Bien sur que si les médias n'en avaient jamais parlé, je ne le connaitrai pas. Mais il se trouve que ce n'est pas le cas. Alors, j'ai trouvé que cette qualification de drame en "fait divers" était déplacée..

 

Portrait de Libertas
6/février/2022 - 07h37

Pourquoi les religieux crient "Dieu est grand" à chaque fois que Dieu commet des atrocités comme celle-ci ? Si une maison s'écroule, est ce que l'on complimente l'architecte ? Je n'y comprends rien à la logique des religieux...

Portrait de seb2746
6/février/2022 - 01h22

J'ai été trop optimiste, tout a pourtant été fait pour le sauver. Un pensée pour les parents qui souffrent (et qu'importe la religion/pays/couleur pour le coup, un enfant reste un enfant).

Portrait de Julien92
5/février/2022 - 23h22
lily6228 a écrit :

Ca me fait toujours bizarre que des personnes rendent des hommages à tour de bras pour ce type de fait divers quand on sait qu'un enfant de moins de 5 ans meurt de faim toutes les 11 secondes sans que ces mêmes personnes ne soient réellement émues par ça. Le pouvoir de la médiatisation...

Pour toi , l'agonie d'un petit enfant dans des conditions atroces n'est donc qu'un fait divers  pour lequel nous ne devrions avoir aucune compassion sous prétexte que d'autres meurent de faim?

Je ne sais ce que la vie t'a fait pour te rendre aussi dure. Mais je te plaint.

Portrait de rochette38
5/février/2022 - 22h52

Que c est triste...La mort d'un enfant est si injuste et terriblement triste...Pensée pour les parents.

Portrait de Nerfertiti
5/février/2022 - 22h46

Mon dieu ! Quelle tristesse 

Portrait de Azrael68
5/février/2022 - 22h44 - depuis l'application mobile

RIP petit Ryan

Portrait de Linoïe
5/février/2022 - 22h42

Pauvre petit ange.... il est sans doute mort de froid.

Portrait de COLIN33
5/février/2022 - 22h11 - depuis l'application mobile

quelle tristesse !

Portrait de Antivirus2
5/février/2022 - 22h10

son décès a été confirmé par l'AFP. Quelle tristesse !!

Portrait de jasonbastien
5/février/2022 - 22h02 - depuis l'application mobile

le petit est décédé malheureusement

Portrait de seb2746
5/février/2022 - 21h54

Il est enfin sorti de là, en espérant pas trop de séquelle (sachant qu'il est blessé depuis 5 jours).

Portrait de Antivirus2
5/février/2022 - 18h04
Rhume-19 a écrit :

Il est vacciné ?

Si ce n'est pas le cas, arrêtez tout.

il faut vraiment être une sous-m… sans coeur pour faire de l'humour sur ce petit garçon en train d'agoniser !! Il y a vraiment des imbéciles. Je vous souhaite de tout coeur (même si vous ne le méritez pas) de ne JAMAIS vous retrouver à la place des parents.

J'espère de tout mon coeur que ce petit garçon va s'en sortir

Portrait de blagounette
4/février/2022 - 16h55

Prions très fort pour ce petit bonhomme, toutes mes pensées pour lui et sa famille

 

Portrait de Kraepelin
4/février/2022 - 08h55
Venise a écrit :

  Je viens tout juste de regarder ce site internet jeanmarcmorandini. et je lis ce drame que se passe au Maroc , je ne le savais pas , pourtant j'écoute la radio assez souvent et je regarde les infos à la Télé , et pas un mot sur sur cette triste histoire , quelle honte , alors qui nous bassine matin, midi et soir sur les présentielle, enfin Bref j'espère de tout mon cœur que ce petit garçon sorte sain et sauf de cet enfer, et qu'il retrouve sa famille

J'ai pourtant vu cette information sur M6 et France2 hier.

 

Portrait de veronique corlobe
4/février/2022 - 08h52
Venise a écrit :

  Je viens tout juste de regarder ce site internet jeanmarcmorandini. et je lis ce drame que se passe au Maroc , je ne le savais pas , pourtant j'écoute la radio assez souvent et je regarde les infos à la Télé , et pas un mot sur sur cette triste histoire , quelle honte , alors qui nous bassine matin, midi et soir sur les présentielle, enfin Bref j'espère de tout mon cœur que ce petit garçon sorte sain et sauf de cet enfer, et qu'il retrouve sa famille

navrée, mais les images et les infos passent sur les chaines tv, entre autre, cat nous avons même eu le temoignage d'un sauveteur et de la maman, vous ne devez pas assez regarder ou ecouter....

Portrait de cordova
4/février/2022 - 07h37

vite que la France apporte ses moyens !!!!!!

Portrait de ailbibracte
4/février/2022 - 07h05

Faisons confiance aux équipes de secours mais je suis de tout coeur avec cette famille.

Ce sera dur pour ce père s'il arrive quelque chose à son fils.