27/01 13:02

Les violences sexuelles enregistrées par les services de police et gendarmerie ont augmenté de 33% en 2021, selon un bilan réalisé par le ministère de l'Intérieur

Les violences sexuelles enregistrées par les services de police et gendarmerie ont augmenté de 33% en 2021, selon le bilan provisoire de la délinquance réalisé par le service statistique du ministère de l'Intérieur. Ce chiffre s’explique notamment par le phénomène de «libération de la parole».

En effet, il est noté que les déclarations pour des faits anciens sont en augmentation. Les indicateurs relatifs aux atteintes aux personnes sont par ailleurs en 2021 en forte hausse et retrouvent cette tendance d'avant la crise sanitaire : augmentation de 14% pour les victimes de violences intrafamiliales, de 9% pour les victimes d'autres coups et blessures volontaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
27/janvier/2022 - 14h46

Il y a une nuance à prendre en considération c'est que cette hausse concerne les signalements enregistrés ce qui ne veut pas forcément dire qu'il y a une hausse de violences sexuelles comme le prétendent certains autres médias qui pourtant signalent bien en milieu d'article que la plupart de ces signalements concernent d'anciens faits... Merci à la rédaction de JMM qui ont mis un titre juste et honnête (et sans fautes ! :-P) !

Portrait de Pirate 92
27/janvier/2022 - 14h05

Le bromure généralisé, à intégrer au vaccin Anti-Covid