24/01 10:16

Coronavirus: Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire à partir d'aujourd'hui : Mais qu'est-ce que ça change ? Qui est concerné? Comment l'actualiser? Voici le mode demploi !- VIDEO

Promulguée samedi après sa validation par le Conseil constitutionnel, la loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal entre en vigueur aujourd'hui.

QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE PASS SANITAIRE ET VACCINAL ?

A la différence du pass sanitaire, le pass vaccinal ne reconnaît pas le test de dépistage négatif. Il faudra donc pouvoir présenter un certificat de vaccination complète, dose de rappel comprise dans le délai légal, ou bien une preuve de rétablissement de Covid-19, ou bien un certificat de contre-indication à la vaccination, ces deux derniers documents pouvant être délivrés respectivement par l’assurance maladie et les médecins.

QUI EST CONCERNÉ ?

A partir de ce lundi, le pass vaccinal devient obligatoire pour les plus de 16 ans. Si le projet de loi prévoyait initialement une entrée en vigueur du pass dès 12 ans, cette disposition a finalement été écartée du texte.

Entre 12 et 16 ans, c’est donc le pass sanitaire qui reste en vigueur, avec la possibilité de recourir au test de dépistage. Les moins de 12 ans sont par ailleurs toujours exemptés d'un quelconque pass ou d'une obligation vaccinale. 

OÙ SERA-T-IL OBLIGATOIRE ?

Le pass vaccinal sera exigé dans presque tous les lieux déjà soumis au pass sanitaire : les bars, restaurants, cinémas, musées, salles de spectacle, discothèques, salles de sport, certains grands centres commerciaux, salons professionnels, mais aussi dans les transports interrégionaux (trains, avions, bus, etc.) Par ailleurs, les professionnels travaillant dans ces lieux sont aussi concernés par le pass, et ont donc obligation de se faire vacciner.

Certains lieux restent cependant accessibles avec le pass sanitaire, comme les hôpitaux, cliniques, Ehpad ou maisons de retraite. Sur décisions des préfets, certains territoires pourront aussi exceptionnellement rester sous le régime du pass sanitaire, «lorsque les circonstances locales le justifient», précise le site vie-publique.fr. 

DES CONTRÔLES RENFORCÉS 

En cas de doute sur l’authenticité d’un pass, les gérants des lieux qui y sous soumis, comme les restaurateurs ou les cafetiers, pourront demander un document officiel d’identité avec photo à leur client, pour s’assurer que le pass correspond bien à la personne devant eux. Cette disposition a été validée par le Conseil constitutionnel, à condition que ces contrôles d’identité soient réalisés sur la base de «critères excluant toute discrimination». L’objectif est clair : lutter contre la fraude au pass sanitaire.

Les sanctions ont également été durcies : les personnes présentant un faux pass ou les professionnels qui ne contrôlent pas le pass peuvent percevoir une amende forfaitaire de 1.000 euros à la première infraction. La détention d’un faux pass sanitaire peut en outre être punie de trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. 

QUE FAIRE POUR ACTUALISER SON PASS ?

Si vous êtes totalement vacciné et que vous utilisez l’application TousAntiCovid, vous n’avez aucune démarche à faire pour que votre pass sanitaire se transforme en pass vaccinal, puisque le QR Code reste le même. Ce sont les professionnels qui devront, dès ce lundi, mettre à jour leur application de contrôle (TousAntiCovid Vérif) pour ne prendre en compte plus que les preuves de vaccination. 

TOLÉRANCE POUR LES NON-VACCINÉS JUSQU’AU 15 FÉVRIER 

Le gouvernement a souhaité la mise en place d’une sorte de dérogation pour les personnes non-vaccinées : si ces dernières reçoivent leur première dose de vaccin avant le 15 février, elles pourront obtenir un pass vaccinal temporaire, valable immédiatement après leur injection dans les lieux où le pass vaccinal est obligatoire, à condition de présenter en plus un test PCR ou antigénique négatif. Pour ensuite conserver ce pass temporaire, ils devront recevoir leur deuxième dose dans un délai d’un mois après la première.  

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 14h13
soly a écrit :

Omicron est bénin, alors les vaccinés et les non vaccinés auront à peu près les mêmes symptômes. Bref, le pass vaccinal ne sert strictement à rien. 

Omicron est un variant parmi d'autres. Si l'épidémie s'arrête suite à Omicron et qu'il n'y a presque plus personne qui passe réanimation alors le pass n'aura clairement plus d'utilité. Pour le moment il est un peu tôt pour se prononcer de manière définitive je trouve...

Portrait de soly
24/janvier/2022 - 13h47
RED2510 a écrit :

En clair,  ne pas être d'accord avec vous c'est être une honte !

Ceux qui ont eu 2 doses iront faire la 3ème (déjà 33 millions). Donc il semble quand même qu'une grande majorité de français ne soit pas d'accord avec vous. 

Et niveau arguments,  vous avez quelques points à nous fournir ?

Le nombre n'est pas en rapport avec la raison. C'est trop compliqué pour vous de comprendre ça...

Portrait de soly
24/janvier/2022 - 13h28
stbx00 a écrit :

Il y a une différence entre être malade et être positif. Etre positif régulièrement si ç n'a pas de conséquence me pose moins de problème que l'être rarement mais me retrouver à l'hôpital à chaque fois. C'est tout le bénéfice d'être vacciné...

Omicron est bénin, alors les vaccinés et les non vaccinés auront à peu près les mêmes symptômes. Bref, le pass vaccinal ne sert strictement à rien. 

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 12h54
mr slappers a écrit :

et ça ne te derange pas qu'il y ait 500 000 nouveaux cas par jour et que tu puisses tomber malade tres regulierement....??

Il y a une différence entre être malade et être positif. Etre positif régulièrement si ç n'a pas de conséquence me pose moins de problème que l'être rarement mais me retrouver à l'hôpital à chaque fois. C'est tout le bénéfice d'être vacciné...

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 12h46
GDGD a écrit :

Encore une fois, le permis de conduire n'est pas une obligation insidieusement instituée par l'Etat pour vous faire perdre votre poste que vous occupiez avec professionnalisme depuis 20 ans, pour vous autoriser à prendre un train, ou prendre un café au bar.

Les vaccins obligatoires pour l'école sont des vaccins :

1- éprouvés depuis des décennies et dont la phase de test est officiellement terminée

2- qu'il ne faut pas renouveler tous les 4 mois

3- pour des maladies au taux de mortalité bien plus élevé

En qualité de démonstration, je vous retourne le compliment smiley

Personne ne cherche à faire perdre à son poste à qui que ce soit. Il suffit de se faire vacciner.

 

1- Renseignez vous sur les phases de de test. Ce sujet a été abordé maintes et maintes fois. C'est pénible de lire encore aujourd'hui ces thèses complotistes... 

2- Exemple du vaccin DTP:1 injection suivie d'une 2ème après 2 mois, une troisième après 4 mois et une 4ème après 11 mois. Et ensuite 5 ans après, 10 ans après et tous les 20 ans.

3- La vaccination actuelle sert avant tout à gérer les flux hospitaliers.

Portrait de discobol
24/janvier/2022 - 11h48
abendi. a écrit :

 

J'espère que ce nouveau pass restera en vigueur jusqu'à cet été, histoire d'emmerder certains -)

Je me pose la question de la réelle utilité d'un pass vaccinal qui n'est même pas désactivé même si vous êtes déclaré positif, à part, justement "emmerder" ceux qui ne sont pas vaccinés?

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 11h07
GDGD a écrit :

Président du Conseil Constitutionnel : Laurent Fabius 

Directeur associé de McKinsey, cabinet américain engagé par l'Etat pour diriger la stratégie vaccinale : Victor Fabius, fils de Laurent Fabius

Article 5 de la Déclaration du 26 août 1789 des droits de l'homme et du citoyen, partie de notre Constitution : nul ne peut être contraint à faire ce que la loi n'ordonne pas. La loi n'ordonne pas le vaccin obligatoire.

CQFD

Hum... ok et donc ? Le vaccin n'est pas obligatoire il n'empêche que ne pas être vacciné entraine des contraintes.

Aucune loi n'impose d'avoir son permis de conduire, par contre si vous ne l'avez pas vous n'avez pas le droit de conduire...

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 11h05
mr slappers a écrit :

(rappel : si tout le monde était vacciné, il n'y aurait pas de pass...!) et ça changerait quoi que tout le monde soit vacciné a part pour les hopitaux....??

Comment ça "à part pour les hôpitaux" ? Si on souhaite que tout le monde soit vacciné c'est justement pour éviter d'encombrer les hôpitaux. Toutes les mesures qui sont prises depuis des mois le sont en fonction de ça...

Portrait de stbx00
24/janvier/2022 - 11h02
soly a écrit :

Honte à ce gouvernement.

Honte au Sénat.

Honte au Conseil Constitutionnel qui est corrompu jusqu'au trognon.

Les vaccinés 2 doses, le gouvernement vous a désormais transformé en non vaccinés.... Finalement, aucun intérêt d'avoir fait 2 doses, des risques pour rien....

Bah si les doses ont été bien utiles aux personnes qui les ont eues et ont ainsi pu éviter les urgences ou pire. A un moment ça ne fonctionne plus il faut passer par le rappel pour renouveler le bénéfice vaccinal. Ca ne semble pas trop compliqué à comprendre...

Quant aux risques des vaccins.... Si à un moment toutes les études, les explications des scientifiques, les statistiques ne vous suffisent pas (ou que vous les jugez mensongères) regardez simplement autour de vous. Je crois qu'aujourd'hui on a tous un proche ou une connaissance qui a été touché, on connait tous quelqu'un qui est décédé du covid. Par contre des personnes décédées à causes du vaccin, vous en connaissez ?

Portrait de emsuppl_50
24/janvier/2022 - 10h49

Les économies sont en train de se péter la gueule.

Le dogmatisme en France fait bien des ravages.

5 ans de plus avec Macron, non merci.

Portrait de soly
24/janvier/2022 - 10h30

Honte à ce gouvernement.

Honte au Sénat.

Honte au Conseil Constitutionnel qui est corrompu jusqu'au trognon.

Les vaccinés 2 doses, le gouvernement vous a désormais transformé en non vaccinés.... Finalement, aucun intérêt d'avoir fait 2 doses, des risques pour rien....

Portrait de kennynos
24/janvier/2022 - 10h27
abendi. a écrit :

 

Super ça fonctionne ! Avec la fonction "Europe" quand je voyage c'est super pratique.

Bééééééééé !