23/01 17:42

La première réaction de Jean-Jacques Bourdin, écarté par la direction de BFM TV : "Je regrette cette décision unilatérale et que le principe de présomption d'innocence soit ignoré"

Mise à jour 17h36: Jean-Jacques Bourdin, visé par une plainte pour agression sexuelle, a déclaré ce dimanche regretter "la décision unilatérale du Groupe BFMTV et RMC" de l'écarter de leurs antennes, rappelant qu'il "conteste les faits".

Voici  son communiqué :

"Je regrette la décision unilatérale du Groupe BFMTV et RMC de me retirer des antennes pour prévenir des risques d'instrumentalisation de la plainte dont je fais l'objet. Je regrette que le principe de présomption d'innocence soit ignoré. Je tiens à remercier les auditrices, auditeurs, téléspectatrices et téléspectateurs qui me témoignent leur soutien".

.

L'animateur de télévision et de radio Jean-Jacques Bourdin, visé par une plainte pour agression sexuelle, est écarté "temporairement" de l'antenne sur BFMTV et RMC, a annoncé dimanche la maison mère des deux médias, Altice : 

"Jean-Jacques Bourdin, à la demande de la direction, se retire temporairement des antennes de BFMTV et de RMC. Cette décision a été prise pour ne pas porter préjudice au fonctionnement quotidien de BFMTV et de RMC. Ce retrait temporaire de l’antenne permettra d’éviter les instrumentalisations politiques et médiatiques de cette affaire.

Le groupe rappelle que Jean-Jacques Bourdin conteste vigoureusement les faits dénoncés et bénéficie de la présomption d’innocence. Le groupe rappelle qu’une enquête interne a été ouverte pour s’assurer qu’aucun fait de ce type n’a été porté à la connaissance des salariés et managers de l’entreprise.

Le temps de ce retrait temporaire

- l’interview politique de 8h30, sur BFMTV / RMC, sera assurée par Apolline de Malherbe à partir de lundi 24 janvier 2022

- La France dans Les Yeux, sur BFMTV, sera animée par Bruce Toussaint"

Une enquête pour des soupçons d’agression sexuelle a été ouverte à Paris après une plainte déposée par une ancienne journaliste de BFMTV/RMC contre le journaliste Jean-Jacques Bourdin, qui s’apprête à lancer une nouvelle émission politique, avec pour invités les principaux candidats à l’Elysée. Les investigations ont été confiées au commissariat du 16e arrondissement.

Sollicité par l’Agence France-Presse (AFP), le parquet de Paris a dit, mardi 18 janvier, avoir ouvert une enquête pour « agression sexuelle » au sujet de cette plainte déposée par l’ancienne journaliste dans ce même commissariat.

Après la révélation dans Le Parisien, samedi, d’une plainte pour agression sexuelle relative à des faits datant de 2013, la direction d’Altice Media, propriétaire de la chaîne, avait soutenu l’animateur de 72 ans, tout en se disant prête à prendre « toutes les mesures qui pourraient s’imposer » en fonction de « l’évolution » de cette affaire.

Selon la plainte, consultée par l’AFP, cette femme, aujourd’hui âgée de 33 ans, qui a travaillé pendant plusieurs années avec M. Bourdin sur la matinale de la chaîne, affirme que celui-ci lui a « saisi le cou », « a rapproché son visage » du sien et a « essayé de (l’)embrasser à plusieurs reprises », sans y « parvenir », dans une piscine d’un hôtel de Calvi (Haute-Corse) en octobre 2013. Elle se serait « débattue » et serait parvenue à sortir de la piscine.

M. Bourdin aurait alors dit : « J’obtiens toujours ce que je veux », « une menace de la part de quelqu’un qui avait un ascendant hiérarchique », d’après elle.

L’animateur a démenti de son côté les accusations. Il a notamment répondu au quotidien Le Parisien : « Je connais cette personne et j’ai travaillé avec elle. Je reconnais m’être baigné avec elle dans la piscine de cet hôtel. Mais je n’ai jamais tenté de l’embrasser de force, ni elle ni jamais personne d’autre. »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
24/janvier/2022 - 18h05
paulhubert a écrit :

Fillon et sa femme furent condamné pour un emploi fictif, ils ont volé des centaines de milliers d'euros à l'état, et vous mettez en avant ces délinquants ? Qu'il ait dit ça à Zemmour ne veut pas dire que Zemmour n'a rien fait !

" ls ont volé des centaines de milliers d'euros à l'état " faux les sommes faisaient partie de URFM que Fillion touchait normalement comme député , donc l'état n'a pas été spolié ! Il lui a simplement été reproché des avoir employés illégalement comme des centaines de députés à l'époque ! 

Portrait de vraimentcompliqué2
24/janvier/2022 - 12h01

Ca aura le mérite de le pousser vers la retraite qu'il aurait du prendre depuis pas mal de temps. Car je parie que le "temporaire" va vite devenir "définitif".

Portrait de francaz33
24/janvier/2022 - 09h39
paulhubert a écrit :

Fillon et sa femme furent condamné pour un emploi fictif, ils ont volé des centaines de milliers d'euros à l'état, et vous mettez en avant ces délinquants ? Qu'il ait dit ça à Zemmour ne veut pas dire que Zemmour n'a rien fait !

les journaliste n'ont jamais parlé de la deuxieme vie de mitterrands qui a couté de millons aux contribuables

Portrait de francaz33
24/janvier/2022 - 09h37
paulhubert a écrit :

Fillon et sa femme furent condamné pour un emploi fictif, ils ont volé des centaines de milliers d'euros à l'état, et vous mettez en avant ces délinquants ? Qu'il ait dit ça à Zemmour ne veut pas dire que Zemmour n'a rien fait !

les journaliste n'ont jamais parlé de la deuxieme vie de mitterrands qui a couté de millons aux contribuables

Portrait de Nerfertiti
24/janvier/2022 - 08h08
paulhubert a écrit :

Sauf que dans ce cas il y'a un rapport de domination hiérarchique, et qu'elle a pû avoir peur de perdre son emploi. Quand on danse un slow en boîte avec quelqu'un c'est déjà différent, et en général on est plus de 2 en boîte donc la violence n'a pas lieu, il y'a trop de témoins.

Vous parlez de la forme et non du fond parce qu’en fait, c’est la même chose

Un mec qui essaie de t’embrasser de force lors d’un slow est exactement pareil qu’un mec qui te prend le coup pour essayer de t’embrasser ailleurs

A l’époque, on rembarrait le mec et basta

Portrait de Greg1928
23/janvier/2022 - 23h35
Harriet a écrit :

Pardon ...mais ce sujet me fait "bouillir" depuis (trop) longtemps ...

En pleine période #METOO , c'était en décembre, ma fille a subi ce que décrit cette journaliste (embrassade forcée , carte magnétique de chambre d'hôtel glissée dans son sac , alors qu'elle s'enfuyait) ...

Même "différentiel' d'âge , il avait celui d'être son grand-père ... Professeur émérite, chef de service qui devait valider le stage de ma fille ... 

Je la fais courte : textos la nuit (y compris celle de Noël) insistance qui laissait penser qu'il pourrait influer sur la suite de ses études (médecine) ...

Bref, 5 kilos en moins pour ma "miss" , des nuits d'insomnie en se demandant quelle attitude adopter vis à vis de ce flot de messages ...

J'ai tranché ;.. la limite était qu'il ne lui nuise pas ...Nous avons tout imprimé , tout archivé ...

Il a eu l"'intelligence" de ne pas fournir un compte rendu tronqué ...

Fin de l'histoire ... 

Que des septuagénaires aient envie de se "taper" des gamines consentantes : je n'ai aucun jugement moral à porter là dessus ...

Mais "No zob in Job" : Il faut en finir avec le chantage sexuel !

Ce genre de chantage ne risque pas de se terminer quand on voit sur les réseaux que la jeunesse trouve bien de commencer dans la vie en faisant de l'escorting, sans parler des sugar daddy dans les facs. Certains font du coup des raccourcis faciles et généralistes.

Portrait de Julien92
23/janvier/2022 - 23h31
Pirate 92 a écrit :

Avait il le choix de refuser "la demande de la direction" ?

Non, des le moment ou il continue a toucher sa paye. Et ils peuvent justifier aisément que cette mesure était temporaire et justifiée, monsieur Bourdin n’étant plus en mesure d'assurer sereinement son émission.

Portrait de Capri
23/janvier/2022 - 22h18
IHS a écrit :

Les femmes ne feront jamais rien contre les regards qui déshabillent, à moins de crever les yeux de tous les hommes.

Ca devient vraiment complètement délirant.

Mon post reprend la jurisprudence sur le sujet (vous pouvez vous renseigner)

Portrait de COLIN33
23/janvier/2022 - 21h11 - depuis l'application mobile

Sauf si vraiment il y la preuves des actes reprochés, cette mesure est
inacceptable, avant de pénaliser les soit disant coupables, seules après examen
des preuves une sanction peut être appliquée et le silence gardé avant.
certaines femmes règlent leurs problèmes par ces moyens souvent fallacieux.......

Portrait de cordova
23/janvier/2022 - 19h52

Il s'est mis à dos des politiques et maintenant il se fait défoncer... Il a cru à la liberté d'expression..

Portrait de Harriet
23/janvier/2022 - 19h11
•Gaston de Phœbus• a écrit :

Voilà ! Et une bonne claque de la dame suffit le plus souvent à calmer l'impétrant. 

Nous vivons une époque schizophrénique où d'un côté nous avons un succès mondial de "Mille nuances de gris" surtout auprès de la gente féminine et d'un autre côté des hommes qui ne ferment plus la porte de leur bureau dès qu'il sont en présence d'une femme ou de prendre le même ascenseur de peur de se faire accuser de harcèlement.  

Pardon ...mais ce sujet me fait "bouillir" depuis (trop) longtemps ...

En pleine période #METOO , c'était en décembre, ma fille a subi ce que décrit cette journaliste (embrassade forcée , carte magnétique de chambre d'hôtel glissée dans son sac , alors qu'elle s'enfuyait) ...

Même "différentiel' d'âge , il avait celui d'être son grand-père ... Professeur émérite, chef de service qui devait valider le stage de ma fille ... 

Je la fais courte : textos la nuit (y compris celle de Noël) insistance qui laissait penser qu'il pourrait influer sur la suite de ses études (médecine) ...

Bref, 5 kilos en moins pour ma "miss" , des nuits d'insomnie en se demandant quelle attitude adopter vis à vis de ce flot de messages ...

J'ai tranché ;.. la limite était qu'il ne lui nuise pas ...Nous avons tout imprimé , tout archivé ...

Il a eu l"'intelligence" de ne pas fournir un compte rendu tronqué ...

Fin de l'histoire ... 

Que des septuagénaires aient envie de se "taper" des gamines consentantes : je n'ai aucun jugement moral à porter là dessus ...

Mais "No zob in Job" : Il faut en finir avec le chantage sexuel !

Portrait de SergioLeDeglingo
23/janvier/2022 - 18h52
presse purée a écrit :

Il me restera le gourdin du matin smiley

Joli (je parle de la phrase, le gourdin cela ne nous regarde pas ! smiley 

Portrait de IHS
23/janvier/2022 - 18h46
Capri a écrit :

- si on s'attarde non pas tant sur la nature du geste et notamment la partie du corps de la femme n’impliquant pas son sexe qui est la cible de l'homme (n’impliquant pas son sexe également) mais sur l'aspect plus psychologique de la démarche

- si l'on estime que la volonté d'embrasser la femme est avec certitude la première étape d'un processus voulu par l'homme et devant conduire à une relation sexuelle,

alors il peut être éventuellement considéré qu'en voulant l'embrasser de force l'homme l'agresse "sexuellement".

Ce qui au demeurant, quelque soit l'état d'esprit de l'homme, peut être ressenti comme tel par la femme. Au delà même, des femmes parlent parfois de regards "qui déshabillent" et qu'elles ressentent comme une forme d'agression de nature sexuelle.

Si on ne considère pas ces deux aspects, il n’y a pas « agression sexuelle » passible de 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende. Dans le cas présent, vu que JJB nie ces faits s’il y a 9 ans, la seule chose qui peut faire basculer dans dans le sens de l’accusation est la présence d’un (voire de plusieurs) témoin(s).

Les femmes ne feront jamais rien contre les regards qui déshabillent, à moins de crever les yeux de tous les hommes.

Ca devient vraiment complètement délirant.

Portrait de presse purée
23/janvier/2022 - 18h44

Il me restera le gourdin du matin smiley

Portrait de renelle
23/janvier/2022 - 18h34

J'imagine l'ambiance chez lui avec la grande reporter .....c'est la double peines assurée même si il s'en sort faute de preuve

Portrait de Capri
23/janvier/2022 - 18h32

- si on s'attarde non pas tant sur la nature du geste et notamment la partie du corps de la femme n’impliquant pas son sexe qui est la cible de l'homme (n’impliquant pas son sexe également) mais sur l'aspect plus psychologique de la démarche

- si l'on estime que la volonté d'embrasser la femme est avec certitude la première étape d'un processus voulu par l'homme et devant conduire à une relation sexuelle,

alors il peut être éventuellement considéré qu'en voulant l'embrasser de force l'homme l'agresse "sexuellement".

Ce qui au demeurant, quelque soit l'état d'esprit de l'homme, peut être ressenti comme tel par la femme. Au delà même, des femmes parlent parfois de regards "qui déshabillent" et qu'elles ressentent comme une forme d'agression de nature sexuelle.

Si on ne considère pas ces deux aspects, il n’y a pas « agression sexuelle » passible de 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende. Dans le cas présent, vu que JJB nie ces faits s’il y a 9 ans, la seule chose qui peut faire basculer dans dans le sens de l’accusation est la présence d’un (voire de plusieurs) témoin(s).

Portrait de IHS
23/janvier/2022 - 18h28
paulhubert a écrit :

Embrasser une personne de force est une agression sexuelle. Vous aimeriez que quelqu'un fasse ça à votre mére, soeur, femme ou fille ? Je ne pense pas.

Ma mère a connu l’époque des slows en boîte de nuit.

Autant dire que les tentatives de baiser, elle a connu par cœur, c’était le moment privilégié que les hommes attendaient pour tenter leur chance.

Elle ne s’est jamais pour autant laissé rouler une pelle de force, elle dégageait le type et point barre.

Si elle avait dû aller au poste à chaque fois, elle aurait abandonné les soirées festives.

 

Portrait de KERCLAUDE
23/janvier/2022 - 18h04

Et on continue d'interviewer les hommes politiques condamnés ou mis en examen et la cela ne gêne personne.

Portrait de Pirate 92
23/janvier/2022 - 17h44

Avait il le choix de refuser "la demande de la direction" ?

Portrait de Chrismberger
23/janvier/2022 - 17h30
abendi. a écrit :

C'est qui Jean-Marc ?

en 3 clics google dit pareil

 

Portrait de preshovich
23/janvier/2022 - 16h54

Il se retire aussi de l'antenne.

Portrait de IHS
23/janvier/2022 - 16h54
•Gaston de Phœbus• a écrit :

Comme je l'ai déjà dit ici, je suis loin d'être un fan de Bourdin mais l'introduction de Pécresse était lamentable. Elle a carrément piétiné la présomption d'innocence vu que Bourdin n'est même pas mis en examen. J'espère que ca va lui couter en voix. 

Elle défendait celle de Georges Tron à une certaine époque.

Maintenant qu´elle est en campagne présidentielle, elle prend des postures féministes.

Ils s’arrangent tous sur le dos de Bourdin.

Portrait de Karim el_Karim
23/janvier/2022 - 16h52

je comprends mieux pourquoi fanny agostini a arrêté bfm, la pauvre être obligée de subir les assauts du vieux pervers de service. pour sa defense, fanny en maillot dans la piscine... mais comme le dit la chanson quand c'est non c'est non

Portrait de serguei
23/janvier/2022 - 16h05

""

Jean-Jacques Bourdin se retire temporairement des antennes de BFMTV et de RMC

Je titrerais plutôt :  est retiré  !!!

Portrait de Marc Sinore
23/janvier/2022 - 15h44

Tu obtiens toujours ce que tu veux ? Et bien tu vas l'obtenir ta condamnation ! 

Portrait de Libertas
23/janvier/2022 - 15h20
FrenchDreamer a écrit :

Vu comment il tremblait après la remarque de Valérie lors du direct, il devait avoir une sacrée trace de pneu dans le calbut

C'est surtout qu'il a tout de suite compris qu'après les propos de Valérie Pécresse son émission allait se terminer dans les jours suivants...

Portrait de IHS
23/janvier/2022 - 15h15 - depuis l'application mobile
zapotek a écrit :

C'est stupide, soit la bonne femme a raison et il a commis un crime au sens juridique du terme et il faut l'évincer et l'écrouer ; soit il n'a rien fait et la bonne femme doit être condamnée pour dénonciation calomnieuse.

En attendant il est libre de faire ce qu'il veut !

@zapotek
L’écrouer ? Pour une tentative de baiser volé et des SMS genre «  Tu me tentes tous les jours, j’aime ton regard »
Il va y avoir du monde supplémentaire en prison.
Si j’ai bien suivi, ça s’est passé lors de l’Open de pétanque à Calvi en 2013.
Dans une vidéo disponible sur le Net, on la voit prendre la pose sacrément collée à lui pendant cet événement.

Portrait de fluojet74
23/janvier/2022 - 15h00

coupable ou pas, ca va nous faire des vacances de ne plus l'entendre !

Portrait de Zopito°
23/janvier/2022 - 14h53

Elle doit pas être la dernière à montrer ses genoux !

Portrait de Flamby53000
23/janvier/2022 - 14h47

C'est si drôle, après avoir léché le c** des gouvernants,gourdin se fait lâcher par sa caste, quel plaisir de les voir se bouffer entre eux, aux suivants.