20/01 11:02

Selon un sondage, 61% des Français approuvent la nouvelle mobilisation des enseignants - 15% des Français qui y sont «tout à fait» opposés - VIDEO

Malgré les promesses du gouvernement à la suite de la mobilisation du 13 janvier, les syndicats d’enseignants estiment les mesures annoncées insuffisantes, et se rassemblent à nouveau dans les rues ce jeudi. Une mobilisation approuvée par 61% des Français, selon un sondage exclusif CSA pour CNEWS. La grève des enseignants prévue aujourd'hui est approuvée ainsi par 29% des Français, et même «tout à fait» approuvée par 32% des sondés. 

L’opposition forte à cette mobilisation est plus faible, avec seulement 15% des Français qui y sont «tout à fait» opposés, et 24% qui sont en désaccord.

Si les écarts ne sont pas flagrants, les sondés parents d’enfants scolarisés dans le primaire ou le secondaire sont un peu plus nombreux à soutenir la mobilisation (68%) que les personnes interrogées qui n’ont pas d’enfant scolarisé à ces niveaux (60%).

Parmi les parents, ceux de lycéens sont les plus opposés au mouvement (40% de désaccord) alors que ceux d’enfants à l’école maternelle ou au CP soutiennent le plus les enseignants grévistes (76%) de soutien.

Côté proximité partisane, c’est sans surprise la majorité présidentielle qui s’oppose le plus à ce mouvement de grève. En effet, 70% des sondés qui se sentent proches de La République en Marche, disent le désapprouver. La gauche est très largement en faveur de la mobilisation, approuvée à 91% par les sondés proches de la France Insoumise, à 80% pour ceux d'Europe Écologie-Les Verts, et à 70% par ceux du Parti socialiste.

L’autre bord de l’échiquier politique reste plutôt mitigé : dans son ensemble, les Français se situant à droite approuvent le mouvement à 53%. Il est davantage soutenu par les sondés proches du Rassemblement national (73% d’accord) que par ceux des Républicains (35% d’accord).

Selon CSA, la forte adhésion à cette mobilisation s'explique par la «très bonne image» dont jouissent les professeurs dans l'opinion publique. «Le soutien aux grèves est souvent important, quel que soit le ministre en face. On y lit aussi un grand ras-le-bol des parents d'élèves face au protocole sanitaire dans les écoles», précise l'institut de sondage, pour qui la polémique concernant Jean-Michel Blanquer, en vacances à Ibiza lors de l'annonce du nouveau protocole, ne va probablement pas servir le gouvernement. 

Malgré l’annonce du ministre de la distribution de 5 millions de masques FFP2 aux enseignants et le recrutement de 3.300 contractuels pour répondre aux besoins de remplaçants, les syndicats estiment ces promesses encore insuffisantes. Ils réclament notamment le report des épreuves de spécialité pour les élèves de terminale, la distribution de davantage de matériel de protection pour les fonctionnaires de l’Éducation nationale pour faire face à la reprise épidémique, et le recrutement immédiat de personnel sans avoir recours aux listes complémentaires. 

Sondage CSA mené par questionnaire auto-administré en ligne les 18 et 19 janvier sur un échantillon national représentatif de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
20/janvier/2022 - 14h59 - depuis l'application mobile

Courage continuez a faire valoir vos droits et dénoncer les mesures prises sans raisons valables et non adaptées......

Portrait de vraimentcompliqué2
20/janvier/2022 - 11h10
RIP cracra666 a écrit :

Ils ont goûté à 9 mois de vacances, ils en veulent encore...

Tout à fait ! Leur seul objectif c'est que ce mouvement perdure...jusqu'aux vacances de février