19/01 10:25

Primaire à gauche - Les Insoumis demandent que Jean-Luc Mélenchon soit retiré de la liste des candidats: "Rien ne garantit la sincérité des résultats"

Les Insoumis ont fermement demandé aux organisateurs de la «primaire populaire» de ne plus impliquer leur candidat Jean-Luc Mélenchon, dénonçant une démarche «insincère» qui, selon eux, «instrumentalise les aspirations au rassemblement» de la gauche. «Jean-Luc Mélenchon n'a jamais donné son accord pour figurer dans ce scrutin : nous demandons donc que son nom soit retiré de tous les supports physiques et numériques» de cette primaire, écrit dans un communiqué Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Pour les Insoumis, cette démarche est «manifestement problématique et insincère».

Manuel Bompard dénonce «le caractère délibérément brutal de cette initiative, sans respect des personnes engagées dans cette élection présidentielle. Ainsi, les candidats seront soumis au vote sans leur accord. D'autres n'y seront pas, sans leurs avis non plus», écrit-il. Pour les insoumis, «ce vote s'apparente donc à une sorte de sondage sans qu'aucune des règles de bases permettant d'en garantir la sincérité ne soit respectée».

«Ce n'est pas acceptable. Aucun d'entre nous n'a eu accès au fichier des votants et la commission de contrôle mise en place a été dissoute par les organisateurs», affirme-t-il. Pour lui, «il est temps que la campagne électorale soit débarrassée de ces pratiques déloyales qui instrumentalisent les aspirations au rassemblement et fonctionnent depuis des semaines comme un harcèlement permanent contre la légitimité des candidatures de gauche».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LesRipoublicains
21/janvier/2022 - 21h10
dada790145 a écrit :

En même temps il a complètement raison toutes ces primaires sont complètement bidons et antidémocratiques , n'importe qui peut y participer et donc voter n'importe quoi ou alors seulement une certaine catégorie privilégiée , c'est complètement pas représentatif du tout de l' idéologie soutenue par la primaire , même un sondage tenant compte des catégories sociales présentes serait plus représentatif .

Plein de gros problèmes à cette organisation :

> Les candidats cooptés ne sont pas d'accord et refusent une inscription de force, donc par nature antidémocratique.

> Le flou qui entoure le mode de scrutin et sa représentativité.

> Enfin, une primaire organisée après que les candidats aient fait acte de candidature à la présidentielle, c'est du jamais vu.

Bref, c'est du grand n'importe quoi, sans légitimité dans la façon dont cette mascarade a été montée de toute pièce, pour le seul bénéfice et au seul service de Taubira, pas besoin de faire un dessin.

Portrait de LesRipoublicains
21/janvier/2022 - 21h03

J'aime bien Juliette Bigoche, et elle a bien raison de soutenir les populaires primaires.

Ce qui est bien aussi, c'est qu'au final, comme à l'école des fans, les non-candidats (pourtant cooptés par les bobos organisateurs) auront tous gagnés (puisqu'aucun ne pratiquera le retrait !)

C'est vraiment jouissif.

Portrait de Orwell2022
19/janvier/2022 - 15h21
geneva a écrit :

La gôche dans toute sa splendeur !!! MDR !!!

L'extrême gôche !

Portrait de LISCO
19/janvier/2022 - 11h06

ce qui est extraordinaire c'est que l'on va demander a des gens de voter pour des "candidats" qui ne veulent pas l'être, c'est n'importe quoi.