22/01 16:02

Ces sept dernières années (2015-2021) ont été les plus chaudes jamais enregistrées, confirme l'Organisation météorologique mondiale

Ces sept dernières années (2015-2021) ont été les plus chaudes jamais enregistrées, confirme l'Organisation météorologique mondiale (OMM), même si le phénomène météorologique de la Nina a temporairement fait baisser les températures l'année dernière.

"Les sept années les plus chaudes ont toutes été enregistrées depuis 2015, les années 2016, 2019 et 2020 arrivant en tête du classement", souligne l'institution onusienne dans un communiqué, ajoutant que "pour la septième année consécutive, la température mondiale a dépassé de plus de 1° C les niveaux préindustriels".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nerfertiti
23/janvier/2022 - 08h22
th93100 a écrit :

tiens... on dirait que tout le monde s'en fout, ici...

Contrairement à ce qu’on veut nous faire croire dans le PAF, ce n’est pas la priorité des français.

par rapport à l’Allemagne qui est sortie du nucléaire pour reprendre du charbon et qui est aujourd’hui le pays le plus pollueur de l'Europe et le 6ème pays le plus pollueur dans le monde sans compter qu’il pollue les pays limitrophes comme la France.

de ce fait,  je me méfie des chiffres de la pollution en France qui n’est pas dû uniquement de notre fait.

Donc les khmers verts et les LFI qui nous saoulent avec l’arrêt du nucléaire pour mettre des éoliennes à 1500 tonnes de béton/éolienne qui vont ravager la faune et la flore tant terrestre qu’aquatique est totalement aberrante et voir même dangereuse.

 Mélenchon qui veut mettre des éoliennes offshore sur la mer est totalement utopique

1) parce qu’il oublie que s’il y a du offshore, il y a du onshore pour faire tenir les éoliennes

2) certes il y a des éoliennes dans les pays scandinaves mais la mer du nordi n’est pas très profondément (700m) . Chez nous l’Atlantique est à 8000 m de profondeur environ et 5000 en méditerranée. Quant à la manche, ce serait peu probable  entre le tunnel et les frontières britanniques et quand bien même ils en mettraient, ils pourront en mettre quelques unes qui ne serviraient pas à grand chose