04/01 21:21

L'incroyable déclaration d'Emmanuel Macron aux lecteurs du Parisien: "Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie."

Le président de la République a répondu pendant un peu plus de deux heures aux questions de sept lecteurs du Parisien-Aujourd’hui en France. Des anti-vaccins au discours de l’extrême droite, en passant par l’écologie et la sécurité, il n’a éludé aucun sujet.

Mais sur la vaccination ses propos font forcément provoquer la polémique. Il déclare en effet

"En démocratie, le pire ennemi c’est le mensonge et la bêtise. Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré. C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage.

Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné…"

Mais alors pourquoi ne pas rendre tout simplement la vaccination obligatoire, lui demande, un des lecteurs du Parisien  ? Réponse du Président de la République :

"Faisons l’hypothèse : si demain je dis pour tous les adultes, il faut être vacciné. Comment on le contrôle et quelle est la sanction ? C’est ça, le vrai sujet. Je vais forcer des gens à aller se faire vacciner ? Les emprisonner et puis les vacciner ? Vous allez me dire : vous êtes quelqu’un de bizarre vous… On ne fera pas ça. Leur mettre des amendes ? Si j’ai des gens très modestes qui ne sont pas vaccinés, je vais leur mettre 1 000 euros, 2 000 euros, d’amende ?"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 09h24
RED2510 a écrit :

c'est quoi ta preuve ? Tous les médecins disent qu'il y a de plus en plus de jeune en réanimation à cause du COVID ! 

Ce n'est pas parce qu'ils ne meurent pas que ce n'est pas grave ! Ils ont la chance d'être jeunes, ils ont la chance que de nouveau médicaments arrivent pour les soigner et donc ils survivent mais la conclusion est quand même qu'ils sont plus nombreux en réanimation et que le système de santé saturent à cause des non-vaccinés.

Faux, martin blachier l'a dit également sur c news, l'âge moyen en réa est également le même

 

et ma preuve et celle ci:

Sur le mois de décembre 2021

4462 morts à l'hopitâl

0 à 19 ans: 0 décès

20 à 29 ans: 8 décès

30 à 39 ans : 20 décès

âge moyen des décés:79 ans

source: santé publique france et également relayé par c news/bfm/LCI en boucle depuis hier.

 

En gros vous vaccinez des ados et des enfants alors qu'ils n'en meurent pas et vous ruinez l'avenir de plein de jeunes adultes alors qu'ils ont le nez bouché, honte à vous.

 Les non vaccinés en réa sont comme depuis le début avec le même profil: vieux ou gros.

Si vous voulez imposer un pass, faites donc un PASS IMC ou un PASS BOOMERS, il aura plus d'efficacité sur le plan scientifique.

Portrait de Talya
5/janvier/2022 - 09h04
Calla a écrit :

Dés le début il aurait dû mettre le vaccin obligatoire maintenant c'est trop tard !!!!

Sa réflexion n'est pas digne d'un Président de la France ! 

 

+ 1000 : à force de marcher à la petite semaine, il se prend les pieds dans le tapis au final. A présent, il y a une forme de ségrégation bien installée et ressentie dans la population. Le discours de fermeté aurait été impopulaire, mais plus payant dès le début. Le choix de vacciner toute la population est aussi nécessaire pour protéger les hôpitaux de  l'implosion et le système de santé français. Je ne sais pas si l'on connaît la même contestation dans les pays voisins ou en Israël. La France est un pays difficile à gouverner !

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 09h01
RED2510 a écrit :

Quel rammassis de conneries. Les vaccins ont pour but de déclencher une réaction immunitaire dans un organisme. C'est ce que font les vaccins dit "traditionnels" mais aussi les vaccins à ARN messager. Avec de tels arguments, PASTEUR n'aurait jamais pu développer les premiers vaccins et sauver ainsi des millions de vie.

Vous dites que l'on a pas de recul mais cela fait plus de 50 ans que l'ARN messager a été découvert et que l'on l'étudie (en premier lieu parce qu'il est facile à produire et à adapter pour améliorer les vaccins traditionnels contre la grippe).

Enfin vous parlez de "dérive génétique", ce qui est une ineptie totale (faite pour faire peur à la population - ce que vous reprochez aux gouvernements) quand on connait le fonctionnement de l'ARN messager qui est naturellement présent dans le corps humain et qui est naturellement éliminé par le corps après 2 ou 3 mois maximum.

Question : grâce à ses milliers de chercheurs qui travaillent aujourd'hui sur les ARN messager, on a vu qu'ils étaient aussi très prommetteurs pour lutter contre beaucoup de formes de cancer, allez vous refuser un traitement à ARN messager si par malheur vous, vos enfants, vos parents déclenchiez un cancer ?

Bref comme en 2021, vous racontez n'importe quoi sur base de complotisme basique tel le mouton idiot dont les réseaux sociaux regorgent

En tout cas, RED, toi qui disais que les jeunes remplissaient les réas de plus en plus. On a la preuve que c'est faux maintenant smiley

Portrait de Kraepelin
5/janvier/2022 - 08h56
Acker a écrit :

On sait que le gouvernement fait attention à notre santé... Oh c'est beau et je les remercie

C'est pour ça qu'il laisse la vente du tabac... Quoi ça rapporte de l'argent à l'état ????

Il ne s'occupe pas des SDF et il les laisse mourir de froid...

Les drogués à Paris, peuvent se droguer en toute impunité.....

Ils aiment prendre soin de nous.....

Quelle hypocrisie......

 

Le tabac rapporte effectivement près de 10 milliards par an a l'état... Et coûte près de 17 milliards à la sécurité sociale. Donc on ne peut pas vraiment dire que c'est une industrie rentable pour la France.

Pour les SDF, c'est faux également, ils ont des structures et des aides financières comme peu de pays au monde. Après, ils ne peuvent obliger certains de ne pas coucher dehors... 

Portrait de Kraepelin
5/janvier/2022 - 08h53
Acker a écrit :

Qui n'empêche pas la contamination je suis d'accord... Mais vu le nombre de personnes vaccinée que je connais qui ont le covid mdrrrr vraiment efficace... Ensuite ils vont passer la prochaine dose de 3 mois à 2 mois etc... l'OMS confirme que les doses de rappel ne mettront pas fin à la pandémie.... C'est vrai que l'arn c'est vraiment l'avenir... Bientôt on va avoir un abonnement vaccinal hebdomadaire..... Business, business ! 

Excusez moi, je ne parle ni politique, ni business mais médecine et science.

Et médicalement, la vaccination est comprise et a fait ses preuves depuis plus d'un siècle. La technologie ARNm est enseignée en cours de biologie au lycée. Le fonctionnement et l'efficacité d'un vaccin, pour en parler sérieusement, il faut donc le comprendre.

Il ne fait aucun doute, au vu des résultats et du recul que l'on a aujourd'hui, que la vaccination contre le coronavirus est efficace et limite grandement la gravité des cas.

A l'inverse, on constate qu'il sera difficile, peut-être impossible d'atteindre l'immunité collective par ce moyen. Il faut désormais compter sur les traitements curatifs en cours d'essai qui paraissent prometteurs. En attendant, le vaccin est la solution pour la population à risque, mais peu de personnes ont connaissance d'éventuelles comorbidités d'où une précaution utile même si l'on se croit en bonne santé.

 

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 08h52
Acker a écrit :

On sait que le gouvernement fait attention à notre santé... Oh c'est beau et je les remercie

C'est pour ça qu'il laisse la vente du tabac... Quoi ça rapporte de l'argent à l'état ????

Il ne s'occupe pas des SDF et il les laisse mourir de froid...

Les drogués à Paris, peuvent se droguer en toute impunité.....

Ils aiment prendre soin de nous.....

Quelle hypocrisie......

 

Et une politique de prévention de l'obésité MINABLE alors que ce sont eux qui représentent plus de la moitié des personnes hospitalisées en réa

Étrange, qu'on ne fasse rien dans leur cas, ils ont le droit d'avoir une hygiène de vie qui leur ruine la santé mais un non vacciné qui fait un choix de vie en conscience, lui il doit subir la ségrégation

Aucun sens. Je demande le pass IMC, lui serait vraiment efficace.

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 08h48
Kraepelin a écrit :

Il y avait 450 morts de la COVID de moins de 40 ans le 4/12/21, on est déjà loin des 28 que vous annoncez.

 

Les 28 c'est pour le mois de décembre et prenez le compte des décès chez le jeunes pour plein d'autres pathologies vous allez réaliser à quel point, c'est anecdotique

Pour le total des 450 morts chez les moins de 40 ans, c'est très peu sur la durée du covid, ça représente un taux de probabilité de 0,05% de chance de mourir de ce rhume (parce que oui c'est un rhume pour un jeune en pleine santé)

Portrait de Acker
5/janvier/2022 - 08h48

On sait que le gouvernement fait attention à notre santé... Oh c'est beau et je les remercie

C'est pour ça qu'il laisse la vente du tabac... Quoi ça rapporte de l'argent à l'état ????

Il ne s'occupe pas des SDF et il les laisse mourir de froid...

Les drogués à Paris, peuvent se droguer en toute impunité.....

Ils aiment prendre soin de nous.....

Quelle hypocrisie......

 

Portrait de Kraepelin
5/janvier/2022 - 08h43
kennynos a écrit :

On ne fait pas une politique de ségrégation qui va à l'encontre de tous les principes de notre démocratie à travers des cas particuliers ma chère madame.

De plus, c'est à vérifier puisque la dernière étude sur les covid longs sous entend presque que ça n'existe pas sauf pour expliquer des pertes d'odorat/de gout qui durent dans le temps. Pour ce qui est des autres symptômes type fatigue, difficultés à respirer, courbatures etc.. il semblerait que ça ne puisse pas ou peu être imputé au covid. Donc ces covids longs ne marcheront pas pour confisquer le débat, on voit venir avec cet argument quand vous n'aurez plus l'argument des décès avec l'omicron inoffensif.

Mais là réalité est là, seulement 28 morts de moins de 40 ans et on les oblige à se vacciner avec un vaccin qui n'a absolument aucun recul sur le moyen et long et terme et ceci de manière répétée (si on part sur une dose tous les 6 mois). On réduit la vie à néant de millions de jeunes qui font ce choix personnel alors qu'ils n'ont que 0,03 à 0,06 % de chance de mourir du covid. On marche sur la tête, ça n'a plus rien de scientifique, c'est de l'idéologie pure et dure

Avec les derniers chiffres, ça confirme encore la seule et unique option, le vaccin oui MAIS imposé aux seules personnes qui en meurent: plus de 60 ans, obèses et quelques autres pathologies.Ca tombe bien l'exemple des bogdanov entre parfaitement dans cette mesure souhaitable puisqu'ils avaient plus de 70 ans .

Et foutez la paix autres autres, vous ruinez l'avenir de plein de jeunes qui ne risquent absolument RIEN.

Il y avait 450 morts de la COVID de moins de 40 ans le 4/12/21, on est déjà loin des 28 que vous annoncez.

 

Portrait de Acker
5/janvier/2022 - 08h37
lucieat a écrit :

On n'a jamais dit qu'il n'empêchait pas d'être contaminé, mais de ne pas faire de formes graves, la preuve, malgré une explosion de cas positifs, grâce à lui, les hôpitaux s'en sortent encore et proportionnellement, il n'y a pas tant d'entrées que ça, sans, ce serait l'hécatombe.

dans ma famille plusieurs de mes 'jeunes' l'ont eu juste pour les fêtes, vaccinés (seulement 2 doses mais rdv pris pour la 3 ) ils n'ont eu qu'un bon rhume et un autre est alité, qu'en serait il sans ?

Bizarre je suis non vacciné et pourtant j'ai eu juste de la fatigue.... Les vaccinés ont tellement confiance de leur vaccin qui ont peur des non vaccinés mdrrr.. sachant qu'un vacciné peut contaminer un vacciné....

Il me semble que la grippe tue aussi non ? Pourquoi on ne fait pas un pass sanitaire/vaccinal pour la grippe ?????...

Portrait de remarques
5/janvier/2022 - 08h36

Ca panique en haut lieu sur les objectifs du respect des contrats avec BIG PHARMA  !

Portrait de Acker
5/janvier/2022 - 08h32
Kraepelin a écrit :

Faites une recherche et citez nous un vaccin qui empêche d'être contaminé. Je vous rassure, il y en a quelques un, mais ils sont minoritaires. A vous de jouer.

 

Qui n'empêche pas la contamination je suis d'accord... Mais vu le nombre de personnes vaccinée que je connais qui ont le covid mdrrrr vraiment efficace... Ensuite ils vont passer la prochaine dose de 3 mois à 2 mois etc... l'OMS confirme que les doses de rappel ne mettront pas fin à la pandémie.... C'est vrai que l'arn c'est vraiment l'avenir... Bientôt on va avoir un abonnement vaccinal hebdomadaire..... Business, business ! 

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 08h31
lucieat a écrit :

On n'a jamais dit qu'il n'empêchait pas d'être contaminé, mais de ne pas faire de formes graves, la preuve, malgré une explosion de cas positifs, grâce à lui, les hôpitaux s'en sortent encore et proportionnellement, il n'y a pas tant d'entrées que ça, sans, ce serait l'hécatombe.

dans ma famille plusieurs de mes 'jeunes' l'ont eu juste pour les fêtes, vaccinés (seulement 2 doses mais rdv pris pour la 3 ) ils n'ont eu qu'un bon rhume et un autre est alité, qu'en serait il sans ?

On en serait là, statistiques juste avant la vaccination:

 

taux de létalité du covid-19 par tranche d'âge:

5 à 9 ans : 0,01 %

9 à14 ans: 0,01%

15 à 19 ans: 0,02%

20 à 24 ans: 0,03%

25 à 29 ans: 0,04 %

30 à 34 ans : 0,06 %

35 à 39 ans: 0,1%

40 à 44 ans: 0,16 %

45 à 49 ans:0,24 %

50 à 54 ans:0,38 %

55 à 59 ans: 0,6%

60 à 64 ans: 0,94%

65 à 69 ans: 1,47 %

70 à 74 ans:2,31%

75 à 79 ans: 3,61 %

80 à 84 ans: 5,66 %

85 ans à 89 ans:8,86 %

90 ans et +: 17,37 %

source impérial collège de Londres

 

Et oui les tranches d'âge jeunes n'ont jamais été concernées par le covid depuis le début de la crise. Oui il y a toujours des cas particuliers d'une jeune sans co morbidité qui va mourir du covid mais ça, ça existe pour chaque type de pathologie même la grippe, et on n'a pas pour autant imposé le vaccin contre la grippe.

Et en plus les quelques jeunes qui en meurent sont pour la plupart en obésité modérée, aigue voir morbide ET ont du diabète. Le jeune de moins de 40 ans en pleine forme qui meurt du covid c'est anecdotique tellement ça n'existe quasiment jamais. Alors pour les ados et enfant n'en parlons même pas, ça vire au sketch.

Portrait de Kraepelin
5/janvier/2022 - 08h26
Acker a écrit :

La vaccination est obligatoire ? Il me semble que non donc on a le droit de ne pas choisir d'être vacciné... Surtout que leur vaccin wish est à mourir de rire... Bientôt une dose tous les mois et ça n'empêche pas d'être contaminé.... La blague... Quel vaccin !!!! 

Faites une recherche et citez nous un vaccin qui empêche d'être contaminé. Je vous rassure, il y en a quelques un, mais ils sont minoritaires. A vous de jouer.

 

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h23
Acker a écrit :

La vaccination est obligatoire ? Il me semble que non donc on a le droit de ne pas choisir d'être vacciné... Surtout que leur vaccin wish est à mourir de rire... Bientôt une dose tous les mois et ça n'empêche pas d'être contaminé.... La blague... Quel vaccin !!!! 

On n'a jamais dit qu'il n'empêchait pas d'être contaminé, mais de ne pas faire de formes graves, la preuve, malgré une explosion de cas positifs, grâce à lui, les hôpitaux s'en sortent encore et proportionnellement, il n'y a pas tant d'entrées que ça, sans, ce serait l'hécatombe.

dans ma famille plusieurs de mes 'jeunes' l'ont eu juste pour les fêtes, vaccinés (seulement 2 doses mais rdv pris pour la 3 ) ils n'ont eu qu'un bon rhume et un autre est alité, qu'en serait il sans ?

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 08h23
lucieat a écrit :

Si le covid peut tuer des jeunes, et s'ils s'en sortent, j'en connais qui font des covid longs depuis la première vague et ça leur pourrit la vie, ils n'en voient pas le bout, est ce mieux  ?

les Bogdanoff se croyaient immortels car sportifs et hygiène de vie, ils en sont morts par leur entêtement, le gars qui a fait le buzz sur le net, Amine je crois, que tout le monde accusait d'être un comédien à la solde du gouvernement... il vient de mourir, il l'a fait exprès aussi ?

On ne fait pas une politique de ségrégation qui va à l'encontre de tous les principes de notre démocratie à travers des cas particuliers ma chère madame.

De plus, c'est à vérifier puisque la dernière étude sur les covid longs sous entend presque que ça n'existe pas sauf pour expliquer des pertes d'odorat/de gout qui durent dans le temps. Pour ce qui est des autres symptômes type fatigue, difficultés à respirer, courbatures etc.. il semblerait que ça ne puisse pas ou peu être imputé au covid. Donc ces covids longs ne marcheront pas pour confisquer le débat, on voit venir avec cet argument quand vous n'aurez plus l'argument des décès avec l'omicron inoffensif.

Mais là réalité est là, seulement 28 morts de moins de 40 ans et on les oblige à se vacciner avec un vaccin qui n'a absolument aucun recul sur le moyen et long et terme et ceci de manière répétée (si on part sur une dose tous les 6 mois). On réduit la vie à néant de millions de jeunes qui font ce choix personnel alors qu'ils n'ont que 0,03 à 0,06 % de chance de mourir du covid. On marche sur la tête, ça n'a plus rien de scientifique, c'est de l'idéologie pure et dure

Avec les derniers chiffres, ça confirme encore la seule et unique option, le vaccin oui MAIS imposé aux seules personnes qui en meurent: plus de 60 ans, obèses et quelques autres pathologies.Ca tombe bien l'exemple des bogdanov entre parfaitement dans cette mesure souhaitable puisqu'ils avaient plus de 70 ans .

Et foutez la paix autres autres, vous ruinez l'avenir de plein de jeunes qui ne risquent absolument RIEN.

Portrait de Julien92
5/janvier/2022 - 08h19
Cubalibre21 a écrit :

Macron et sa clique, c'est foutu pour eux! Je pense que pour le premier tour ce sera pécresse versus zemmour ou le pen! Et qu'on aura comme en 2002, un président, en l'occurence, là une présidente de droite!

J'ai trouvé ton post a 7 reprises. On a compris ce que tu voulais dire.

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h18
Kraepelin a écrit :

Et le résultat de cette enquête judiciaire nationale est ?

24 millions de Français sont aujourd'hui vaccinés contre l'hépatite B, sans aucune recrudescence de la SEP. Il a été démontré qu'il n'y a aucun lien entre le vaccin et la maladie, c'est débunké depuis de nombreuses années.

 

Effectivement, il n'a jamais été prouvé que c'était du au vaccin et il a sauvé des milliers de vies, mais allez faire comprendre ça aux complotistes bouchés , je suis sure qu'il y en a parmi eux qui croient encore que la Terre est plate

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h16
remarques a écrit :

Ca panique en haut lieu sur les objectifs du respect des contrats avec BIG PHARMA  !

N'importe quoi !!! encore la théorie du complot, vous n'en avez pas marre d'être aussi obtus et de voir le loup partout ? ça doit vous pourrir la vie

Vous préférez faire des tests à tout va pour aller boire un verre, encore que ça c'est fini aussi , le coût à la sécu, vu ce matin : 23 millions de tests en décembre, coût 1 milliard à la sécu .

Combien coûte une journée de réa ? des milliers d'euros, et chaque patient y reste au moins 3 semaines, voire des mois, plus des semaines de rééducation, faites le compte

Vous pouvez aussi rester cloîtré chez vous, c'est la solution, mais où est la sacro sainte LIBERTE ?

Portrait de Acker
5/janvier/2022 - 08h14

La vaccination est obligatoire ? Il me semble que non donc on a le droit de ne pas choisir d'être vacciné... Surtout que leur vaccin wish est à mourir de rire... Bientôt une dose tous les mois et ça n'empêche pas d'être contaminé.... La blague... Quel vaccin !!!! 

Portrait de Kraepelin
5/janvier/2022 - 08h14
GuyHawke a écrit :

Bonjour,En 1994, la France lance une vaste campagne de vaccination contre l’hépatite B, infection du foie pouvant être mortelle. Cette vaccination massive a déclenché des maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, aboutissant à l’ouverture d’une enquête judiciaire d’ampleur nationale en 1998.

Et le résultat de cette enquête judiciaire nationale est ?

24 millions de Français sont aujourd'hui vaccinés contre l'hépatite B, sans aucune recrudescence de la SEP. Il a été démontré qu'il n'y a aucun lien entre le vaccin et la maladie, c'est débunké depuis de nombreuses années.

 

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h10
Z.2022 a écrit :

 

BRAVO MACRON ! 60 millions de français derrière MACRON !

Sans être particulièrement pro Macron, il a dit une chose que beaucoup pensent

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h09
kennynos a écrit :

et pourquoi? puisque le virus ne tue quasiment aucun jeunes à part 28 jeunes obèses

 

Pour le mois de décembre 2021

4462 morts à l'hopitâl

0 à 19 ans: 0 décès

20 à 29 ans: 8 décès

30 à 39 ans : 20 décès

âge moyen des décés:79 ans

source: santé publique france

Si le covid peut tuer des jeunes, et s'ils s'en sortent, j'en connais qui font des covid longs depuis la première vague et ça leur pourrit la vie, ils n'en voient pas le bout, est ce mieux  ?

les Bogdanoff se croyaient immortels car sportifs et hygiène de vie, ils en sont morts par leur entêtement, le gars qui a fait le buzz sur le net, Amine je crois, que tout le monde accusait d'être un comédien à la solde du gouvernement... il vient de mourir, il l'a fait exprès aussi ?

Portrait de lucieat
5/janvier/2022 - 08h02

Un président ne devrait pas parler comme ça en public, même si ce sont ses opinions,

opinions que partagent beaucoup de Français, moi le première, quand je vois l'intolérance des anti vax ...quand on discute avec eux, c'est insupportable, il n'y a qu'eux qui ont raison, ils sont butés à un point qu'on ne peut plus se parler normalement, ils nous sortent des raisons fumeuses, on atteint des niveaux de violence inouïes (menaces de mort envers des élus...où va t-on ?).

Qu'ils refusent de se faire vacciner, mais ne viennent pas pleurer quand ils tombent malades, qu'ils n'empêchent pas les personnes qui souffrent de se faire poser une prothèse de hanche ou autre , qu'ils ne fassent pas repousser des opérations vitales, ( cancers) qu'ils laissent la place aux accidentés , combien de morts collatéraux lueur seront imputés quand on fera le compte ?

Alors oui, moi aussi j'ai envie de les emmerder

Portrait de Breizh974
5/janvier/2022 - 07h56
Tristan96 a écrit :

1000 fois bravo  !! Les emmerder et leur pourrir la vie..!!

Il peut continuer à ajouter des contraintes, cela ne va pas me pourrir la vie ! Non vacciné, je fais tout comme avant (sorties en plein air, soirées entre amis etc.). Je vais même à la salle de sport : merci les salles de fitness où l'accès se fait sans contrôle et ce grâce à la carte d'abonné en dehors des horaires de présence des employés. Chuuuuttt, cela reste entre nous hein. ^^

Seul bémol effectivement, je ne peux plus aller au ciné. C'est dommage, j'avais une carte illimitée Gaumont... Je me suis rabattu sur le streaming (chose que je détestais faire car payer pour aller voir un film me semblait logique mais bon à la guerre comme à la guerre...)

Il veut nous emmerder, moi aussi je vais l'emmerder. Bref, non vacciné jusqu'au bout... smiley

Mais il pense vraiment que je vais aller me faire vacciner en ayant de telles paroles ?!?!?!?!?!

Portrait de vraimentcompliqué2
5/janvier/2022 - 07h48

Et moi qui pensais que l'objectif était de réduire le nombre de décés et les engorgements des hôpitaux. Bah non... En rélaité le seul objectif c'est de faire chier ceux qui ont peur de subir les 3 doses d'acupuncture.

Portrait de lemon
5/janvier/2022 - 07h44
Cedric O a écrit :

Quelle honte que ce président qui s'exprime comme un vulgaire candidat de télé réalité et qui cherche toujours à culpabiliser des gens pour cacher ses propres lacunes. 

Non, la situation ne changera pas s'il on arrive à 100% de vaccinés. Le problème vient du manque de places dans les hôpitaux, et ce depuis le début.

"Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie."

Ah, c'est ça son "projet" pour sauver la France ? Quelle honte. Quelle énergie dépensée pour rien plutôt que pour aider les gens qui en ont vraiment besoin. (Bizarrement, on s'agitait moins pour aider les gilets jaunes...)

"En démocratie, le pire ennemi c’est le mensonge et la bêtise."

La démocratie ? C'est le choix de se faire vacciner, ou pas.

Le mensonge ? Comme dire que le pass sanitaire ne deviendra jamais un pass vaccinal ? (et j'en passe)

La bêtise ? Comme être président et laisser aux français la possibilité de choisir, pour ensuite se plaindre de ceux qui auraient fait le "mauvais" choix ? C'est Macron qui a rendu cette situation possible, de quoi se plaint il maintenant ?

« Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen »

Je ne suis pas vacciné (et je ne suis pas antivax, ce que Macron semble confondre d'ailleurs), mais je ne menace personne. (à la limite, sinon moi même). Ca fait deux ans que je n'ai pas vu mes amis en personne (mais en vidéo), c'est un choix. Un choix qui m'a été donné par Macron lui même... 

D'autre part, NON, si je vois du monde, ou si je vais dans des lieux qui le demandent, je fais un test, donc je ne vois pas en quoi je serais plus une menace qu'un vacciné qui tombe le masque dès qu'il a reçu ses doses ! (alors qu'il peut toujours transmettre le Covid) Je porte le masque dès que je sors de chez moi. C'est aussi simple que ça.

Mais soit, je suis un irresponsable et donc plus un citoyen ? Heureux d'apprendre de la bouche même du président que je suis donc exonéré d'impôts cette année !

Bravo Monsieur pour cet exposé

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 07h43
Iffic a écrit :

il a lui aussi le droit de faire un commentaire...dès lors qu'il est sincère (comme tous ceux qui commentent)

après on en fait ce qu'on en veut, bien... pas bien...à chacun ses états d’âmes

perso je m'en contre fout qu'un non vacciné meurt de la covid. En revanche que je participe au financement des soins dont il a pu bénéficier avant de mourir... je dis non.

non vacciné + covid + forme grave = réa, coma et plus si affinité > qu'il reste mourir chez lui entouré et soutenu par tout ceux qui l'ont encouragé dans ses certitudes

j'espère que tu diras pareil pour un obèse qui passe sa vie à manger sans se controler et finit en réa, par soucis de cohérence.

N'oublie pas que tu finances déja le soin d'alcooliques qui tuent des familles sur la route, de fumeurs qui se détruisent les bronches et saturent les services de pneumologie (et peuvent prendre la place d'un asthmatique qui aurait besoin d'un lit), voir de terroristes qui doivent eux aussi être soignés si ils sont blessés smiley

Avec votre logique qui chie sur les principes fondateurs de la médecine en france et du serment d'hippocrate, on peut l'appliquer à plein de domaines puisque les réas sont saturées en permanence et ceci depuis bien avant le covid.

Portrait de kennynos
5/janvier/2022 - 07h41
Calla a écrit :

Dés le début il aurait dû mettre le vaccin obligatoire maintenant c'est trop tard !!!!

Sa réflexion n'est pas digne d'un Président de la France ! 

 

et pourquoi? puisque le virus ne tue quasiment aucun jeunes à part 28 jeunes obèses

 

Pour le mois de décembre 2021

4462 morts à l'hopitâl

0 à 19 ans: 0 décès

20 à 29 ans: 8 décès

30 à 39 ans : 20 décès

âge moyen des décés:79 ans

source: santé publique france

Portrait de GuyHawke
5/janvier/2022 - 07h32
Kuka a écrit :

Quand le vaccin de la grippe est sortie, on avait le même discours, on sortait exactement la même chose, moi même je pesté contre le vaccin de la grippe ... Avant ma maladie, je n'étais même pas à jour de mes vaccins, j'en voyais pas l'importance.

Pourtant nous sommes en 2022, et il n'y a eu aucun scandale lié à ce vaccin.

Lorsque la France a rendu obligatoire la vaccination des bébés, c'était pareil, on nous sortait que ça va les tuer plus tard, qu'ils vont tous avoir des cancers, et pourtant en 2022, il n'y a pas eu de scandales...

Tout ça pour dire que le discours des antivax du Covid ne datent pas d'aujourd'hui, le discours est le même pour tous les vaccins depuis toujours. 

Les complotistes, les anti tout, ont toujours exister et ont toujours eu le même discours.

C'est juste malheureux qu'en 2022, il y a des gens qui tombe encore dans le panneau de ces gens là.

Bonjour,En 1994, la France lance une vaste campagne de vaccination contre l’hépatite B, infection du foie pouvant être mortelle. Cette vaccination massive a déclenché des maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, aboutissant à l’ouverture d’une enquête judiciaire d’ampleur nationale en 1998.