04/01 18:56

Explosion sur le Paris-Dakar jeudi dernier : Le parquet national antiterroriste annonce avoir ouvert une enquête préliminaire pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste"

Le parquet national antiterroriste a annoncé avoir ouvert mardi une enquête préliminaire pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste", après "l'explosion qui a touché le véhicule occupé par un équipage de cinq Français", sur le Dakar-2022 en Arabie Saoudite.

Les investigations sur cette explosion le 30 décembre à Djeddah, qui a blessé "grièvement le conducteur de la voiture", sont confiées à la direction de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le Pnat dans un communiqué.

Près d’une semaine après l’explosion du véhicule du pilote du Dakar 2022, Philippe Boutron, les questions autour de l’origine de l’événement restent entières.

Blessé à la jambe, le président de l’US Orléans, qui comptait participer à son 9e Dakar, a été rapatrié en urgence en France ce lundi 3 janvier et est hospitalisé depuis à l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). Pour son écurie Sodicars, il s’agit d’un acte terroriste.

“Au début ils ont cru que quelque chose avait tapé dans leur voiture, mais il y avait un impact important sous le châssis de la voiture, a expliqué à France Bleu Richard Gonzalez, le patron de l’écurie.

Arrivé rapidement sur place après l’explosion, qui a eu lieu près de Jeddah, jeudi 30 décembre, il assure que “c’est bien une charge qu’il y avait sous le longeron de la voiture”. Dénonçant “un acte volontaire”, il affirme avoir des photos pour le prouver.

Ailleurs sur le web

Vos réactions