04/01 08:02

Pass vaccinal : Ecoutez ces Français qui ont manifesté cette nuit devant l'Assemblée Nationale contre l'adoption de ce projet de loi du gouvernement - Vidéo

Ecoutez ces Français qui ont manifesté cette nuit devant l'Assemblée Nationale contre l'adoption de ce projet du gouvernement. Ils étaient plusieurs centaines cette nuit et les équipes de CNews les ont rencontrés. 

Malgré la demande du ministre de la Santé, Olivier Véran, que la séance soit prolongée au-delà de minuit pour aller au bout de l'examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, les débats ont été suspendus après un vote à main levée, et un décompte de la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Annie Genevard. "A ce rythme-là, il faut que nous siégeons sans interruption jusqu'à 18 heures demain", avait prévenu cette dernière.

Il reviendra à la conférence des présidents de groupes parlementaires du Palais Bourbon, qui se réunira mardi à 10 heures, d'inscrire la suite de l'examen du texte à l'agenda de l'Assemblée mais ce coup de théâtre va faire dérailler le calendrier d'adoption définitif du texte par le Parlement. Les sénateurs devaient examiner le texte à partir de mercredi et le pass vaccinal doit entrer en vigueur dès le 15 janvier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
4/janvier/2022 - 14h21 - depuis l'application mobile

au Canada vaccin obligatoire pour les chômeurs, si ils refusent plus d'alloc, voilà des décisions qui font effet, et des mesures identiques pour tous les non vaccinés ça devrait porter ses fruits.......

Portrait de kennynos
4/janvier/2022 - 11h00
breizh56003 a écrit :

tous les jours, tu nous remets tes chiffres bidons . tous les chiffres des hospitalisations, des cas critiques et des décès doivent bien entendu etre bidons selon toi et tes amis complotistes qui ne carburent qu'aux fakes .

Tu peux aller vérifier si tu ne crois pas ces chiffres, ils n'ont rien de bidons, ils ne vont juste pas dans votre sens avec une supposée invasion de jeunes en bonne santé à l'hopital. Ca n'existe que dans le cerveau de votre secte.

Sinon évidemment que je crois le nombre d'hospitalisations et de réanimations, oui il y a une petit afflux en ce moment , une vague de boomers et de personnes en obésité morbide. C'est évidemment pas sérieux de ne pas se vacciner quand on fait partie des publics à risque. Je t'ai dit il faut les obliger, il n'y a quasiment qu'eux à l'hosto!

Le jeunes en bonne santé ont quasiment tous le nez bouché smiley

 

Rassure toi, dans 3 à 4 semaines maximum, delta aura disparu. Et on a le retour de plein de données sur omicron, il ne tue quasiment pas et ne bouche même pas les réanimations.Jusqu'à 80 % de mortalité en moins, ça va on va survivre ne t'inquiète pas!

Portrait de kennynos
4/janvier/2022 - 10h02
FierCommeUnVaquer a écrit :

N'importe quoi. Allez visiter un service à l'hopital et vous pourrez parler

taux de létalité  covid-19 par tranche d'âge:

5 à 9 ans : 0,01 %

9 à14 ans: 0,01%

15 à 19 ans: 0,02%

20 à 24 ans: 0,03%

25 à 29 ans: 0,04 %

30 à 34 ans : 0,06 %

35 à 39 ans: 0,1%

40 à 44 ans: 0,16 %

45 à 49 ans:0,24 %

50 à 54 ans:0,38 %

55 à 59 ans: 0,6%

60 à 64 ans: 0,94%

65 à 69 ans: 1,47 %

70 à 74 ans:2,31%

75 à 79 ans: 3,61 %

80 à 84 ans: 5,66 %

85 ans à 89 ans:8,86 %

90 ans et +: 17,37 %source impérial collège de Londres

 

Pour avoir autant de morts avant 60 ans, il doit y avoir une véritable armée de jeunes en réa, c'est absolument certain smiley

Martin blachier l'a dit lui même, la moyenne d'âge ne chute pas, une bonne majorité a plus de 65/70 ans et les plus jeunes qui ont  45/50 ans sont en majorité obèses, diabétiques, hypertendus ou avec des pathologies pulmonaires sévéres

On connait les profils, on leur impose le vaccin, on fout la paix aux autres qui n'ont pas besoin d'un abonnement vaccinal avec un risque si ridicule de mourir  et les réas sont vides de covid 1 mois plus tard.

 

Surtout avec omicron qui ne tue quasiment personne dans chaque pays ou il devient majoritaire, on sait également qu'il n'embolise pas les réas, c'est bon on a les données, c'est officiel maintenant. Il sera bientôt majoritaire en france donc on aura à combattre un raz de marée..de rhumes littéralement.

Portrait de kennynos
4/janvier/2022 - 09h54
COLIN33 a écrit :

Pour les non vaccinés, soins payants, pas de priorité à l' hôpital etc... malheureusement c'est le gouvernement qui provoque cette situation alors qu'il serait plus logique de voter une loi VACCIN POUR TOUS !!!

Et non ce n'est pas comme ça que la médecine marche et il y a le serment d'hippocrate dans notre beau pays

On fait toujours passer les urgences en priorité ET on choisit celui qui a le plus de chance de s'en sortir notamment en étant intubé. Donc un non vacciné de 50 ans passera toujours largement avant un boomers de 70 ans triple dosé à urgences égales smiley

 

Sinon on pourrait appliquer la même logique aux personnes qui sont obèses vu qu'elles embolisent les services de réa depuis le début de cette crise et même bien avant dans plein de services. On devrait leur imposer un régime sinon hop, elles n'ont pas à prendre le lit de quelqu'un qui a une hygiène de vie convenable

Je vous rappelle qu'un soignant est même tenu de soigner un terroriste, un alcoolique qui tue une famille sur la route ou un tueur en série. Donc oui un non vacciné  sera toujours traité et les médecins qui demandent ces mesures mériteraient de perdre leur titre smiley

Portrait de kennynos
4/janvier/2022 - 09h53
piedsdansleplat a écrit :

Madame, vous avez sûrement raison de refuser le pass sanitaire au nom de la Liberté ; pensez-vous que celles et ceux qui sont en réa, ont la liberté ? C'est vous qui nous privez de notre liberté en nous empêchant de vivre normalement avec des théories du Moyen-Âge.

les non vaccinés en réa ont toujours le même profil: obèses et personnes âgées et ça peu importe leur nombre de doses.

A son age, elle n'a a quasiment aucune chance d'aller en réa.

Il faut imposer le vaccin aux boomers et personnes en surpoids!

Portrait de piedsdansleplat
4/janvier/2022 - 09h33
Spock a écrit :

il faudrait modifier la loi pour que ceux qui ne souhaitent pas se vacciner payent les frais de soins en cas d'hospitalisation COVID.

tout à fait. Mais ce n'est pas légal et une telle loi ne passera pas au Conseil Constitutionnel.

Portrait de piedsdansleplat
4/janvier/2022 - 09h33

Madame, vous avez sûrement raison de refuser le pass sanitaire au nom de la Liberté ; pensez-vous que celles et ceux qui sont en réa, ont la liberté ? C'est vous qui nous privez de notre liberté en nous empêchant de vivre normalement avec des théories du Moyen-Âge.

Portrait de COLIN33
4/janvier/2022 - 08h57 - depuis l'application mobile

Pour les non vaccinés, soins payants, pas de priorité à l' hôpital etc... malheureusement c'est le gouvernement qui provoque cette situation alors qu'il serait plus logique de voter une loi VACCIN POUR TOUS !!!