30/12 08:02

SOS Médecins envisage de ne plus intervenir dans neuf communes des Bouches-du-Rhône : Voici pourquoi cette décision a été annoncée

SOS Médecins envisage de ne plus intervenir dans neuf communes des Bouches-du-Rhône selon les informations de RTL. En cause : le manque de personnel. En trois mois, SOS Médecins a perdu tous ses praticiens remplaçants et plusieurs titulaires. C'est la raison avancée par l'association dans un courrier envoyé aux maires des neuf communes concernées par la disparition de ces services.

Elles sont toutes situées au sud d'Aix-en-Provence et c'est forcément une mauvaise nouvelle pour tous les administrés de Georges Cristiani, le maire de Mimet.

"On est vraiment dans un problème de déserts médicaux et quand on a 2 millions d'habitants comme dans les Bouches-du-Rhône, il est assez incroyable d'arrêter des services d'urgences de SOS Médecins", avant d'expliquer que désormais les habitants se tourneraient vers "le public : les pompiers ou le Samu. E

t c'est à ce moment-là qu'on se rend compte de la faiblesse de notre système de santé, malgré les grandes déclarations des politiciens". À partir du mois de mars, il n'y aura plus de médecins le soir et le week-end dans ses communes.

Les maires des villages concernés planchent sur une solution pour tenter de remplacer ce service de santé de proximité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de remarques
30/décembre/2021 - 08h41

Qui a encore envie de faire un métier où le serment d'hypocrate (hypocrite) est piétiné de la sorte par les élites médicales ces deux dernières années.