27/12 10:31

Foot: Dix jours après les incidents en tribunes lors de Paris FC-Lyon, la commission de discipline de la Fédération française de football doit décider du sort de la rencontre et d'éventuelles sanctions

Dix jours après les incidents en tribunes lors du 32e de Coupe de France Paris FC-Lyon, la commission de discipline de la Fédération française de football (FFF) auditionne lundi les différentes parties et doit décider du sort de la rencontre et d'éventuelles sanctions. Les représentants des clubs et des officiels du match vont être entendus en visioconférence par la commission. Après avoir délibéré, elle fera part, probablement en fin d'après-midi, de sa décision sur ce match arrêté à la mi-temps (1-1) et de possibles sanctions envers le ou les clubs jugés fautifs.

La commission de discipline pourrait ainsi décider d'un vainqueur sur tapis vert ou de faire rejouer le 32e de finale, dont le gagnant affrontera Nice en 16e de finale. Pour Lyon, il s'agit de la deuxième rencontre arrêtée définitivement cette saison après celle contre Marseille en Ligue 1, le 21 novembre.

Le jet d'une bouteille d'eau pleine sur le Marseillais Dimitri Payet et l'arrêt du match après quelques minutes avaient valu à l'OL le retrait d'un point au classement. La rencontre devra se rejouer à huis clos. Le vendredi 17 décembre, c'est à la mi-temps du match de Coupe entre le PFC (L2) et l'OL, disputé au stade Charléty, que les débordements ont eu lieu.

Des fumigènes avaient été lancés aux abords du parcage des supporters lyonnais et des bagarres avaient éclaté en tribunes, entraînant des mouvements de foule et le déploiement des forces de l'ordre. Deux personnes, un supporter et un policier, avaient été blessées.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions