11/12 13:02

Italie - Le gendarme de la concurrence inflige à Amazon une amende de plus de 1,128 milliard d'euros pour "abus de position dominante"

Le gendarme de la concurrence en Italie a infligé à Amazon une amende de plus de 1,128 milliard d'euros pour "abus de position dominante" pour avoir discriminé des vendeurs qui n'avaient pas eu recours à son service logistique. C'est l'une des plus importantes amendes pour des pratiques jugées anti-concurrentielles imposées par un pays à l'un des géants de la tech américain, dans le viseur de nombreuses autorités.

"Amazon a porté atteinte aux opérateurs concurrents dans le service logistique du commerce électronique", a constaté le gendarme de la concurrence en Italie dans un communiqué. Le colosse américain de la distribution en ligne américain s'était déjà vu imposer une sanction de 68,7 millions d'euros en novembre pour infraction aux règles de la concurrence en restreignant l'accès à la plateforme Amazon de certains revendeurs de produits Apple.

Ce comportement est d'autant plus grave aux yeux de l'Antitrust italien qu'"au moins 70% des achats de produits électroniques grand public en Italie" se font sur Amazon. Interrogé par l'AFP, le groupe américain a exprimé son "profond désaccord" avec cette sanction, contre laquelle il présentera un recours.

La position dominante d'Amazon sur le marché italien "lui a permis de favoriser son propre service logistique... auprès des vendeurs actifs sur la plateforme Amazon.it au détriment des opérateurs concurrents", a jugé l'autorité italienne jeudi. Les vendeurs qui n'utilisent pas le service logistique d'Amazon sont exclus d'un "ensemble d'avantages essentiels pour obtenir une visibilité et de meilleures perspectives de vente", poursuit-elle.

De cette manière, le groupe américain "a porté préjudice aux prestataires logistiques de commerce électronique concurrents en les empêchant de se présenter aux vendeurs en ligne comme des prestataires de services de qualité comparable à la logistique d'Amazon", selon l'organisme de surveillance. Cette stratégie a "accru l'écart entre le pouvoir d'Amazon et celui de ses concurrents" sur le marché italien, ajoute-t-il.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions