01/12 15:17

L'AFP proteste, comme de nombreux médias et personnalités, contre l'usage de ses images par Éric Zemmour dans son clip d'annonce de candidature à la présidentielle et menace de poursuites

L'AFP a protesté mercredi, comme de nombreux médias et personnalités, contre l'usage de ses images par le polémiste d'extrême droite Éric Zemmour dans son clip d'annonce de candidature à la présidentielle, brandissant la menace de poursuites judiciaires. "L'Agence France-Presse a demandé à l'équipe de campagne d'Eric Zemmour de cesser d'utiliser ses images qui ont été incluses, sans son autorisation, dans le message vidéo dans lequel le polémiste a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle", est-il écrit dans un communiqué de l'AFP. "Nous avons eu la surprise de constater mardi que dans la vidéo postée sur YouTube par l'équipe de campagne d'Eric Zemmour et dans laquelle Eric Zemmour annonce sa candidature à l'élection présidentielle, des images appartenant à l'AFP ont été reproduites et incluses dans le clip, sans notre autorisation et sans licence", a écrit le directeur de l'information, Phil Chetwynd.

Des images tirées d'au moins 5 vidéos AFP apparaissent dans le clip. "Une telle exploitation constitue une violation des droits de l'AFP et nous vous prions instamment de cesser toute utilisation de ces images dès réception de ce courrier", poursuit Phil Chetwynd. "Nous faisons réserve de nos droits, et de la possibilité d'engager des poursuites pour obtenir réparation du préjudice qui nous est causé", conclut le courrier.

Après la diffusion mardi du clip de campagne du candidat à la présidentielle, diffusé sur sa chaîne YouTube (plus de 2 millions de vues en 24 heures), de nombreux médias et personnalités s'étaient insurgés contre l'usage de leurs images. Parmi eux, le réalisateur Luc Besson et l'écrivain Jacques Attali, la chaîne France 24, France Télévisions, l'Ina et Radio France... Le Parisien, quotidien qui fait également des vidéos, avait également indiqué avoir fait un signalement auprès de YouTube pour que leurs extraits volés soient retirés de la plateforme. Une procédure qu'il a souvent employé quand d'autres comptes ont utilisé ses images sans lui avoir demandé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
2/décembre/2021 - 08h21
Cortex a écrit :

On parle de vues. Pas de personnes et pas de votants à sa cause. smiley

Par exemple, moi j'ai regardé et je confirme que je ne voterai pas pour le Messie smiley

Poutou sera ravi de recueillir ta voix. Il lui en manque quelques unes.smiley

Portrait de serguei
1/décembre/2021 - 18h08

"Réparation du préjudice" qu'ils disent !... Je me demande quel est le préjudice pour quelques images saisies au vol et de toute façon, déjà vues ... Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage et quand on veut (voudrait, plutôt !) tuer Zemmour, on dit qu'il a causé un préjudice colossal !...

Heureusement pour eux, le ridicule ne tue pas smiley

Portrait de gpcoco
1/décembre/2021 - 17h08

il est pas gentil  Z , tu sera puni par un rappel a la loi ! NA

ils ont tous des couches culottes la bien pensant de merde 

Portrait de bozo75
1/décembre/2021 - 17h03

à partir du moment que des images circulent sur la toile n'importe qui peut les utiliser , car à ce moment là il ne faut rien publier , c'est le revers de la médaille 

 

Portrait de jevaisvousdire
1/décembre/2021 - 16h47

il semblerai que le fait de prendre des images sur YouTube et les diffuser sur YouTube ne serait pas condamnable, mais, par contre, elles seraient interdit de les diffuser sur d'autres médias et donc se sont les médias qui sont fautifs !  C'est ce qu'il me semble avoir entendu et compris smiley

Portrait de Cortex
1/décembre/2021 - 16h43
Penni a écrit :

Ils peuvent trépigner autant qu'ils veulent et faire leur caca boudin, déjà 2.2 millions de personnes ont vu le message de Zemmour.

C'est l'annonce de candidature la plus retentissante de notre histoire. 

On parle de vues. Pas de personnes et pas de votants à sa cause. smiley

Par exemple, moi j'ai regardé et je confirme que je ne voterai pas pour le Messie smiley

Portrait de Penni
1/décembre/2021 - 16h27

Ils peuvent trépigner autant qu'ils veulent et faire leur caca boudin, déjà 2.2 millions de personnes ont vu le message de Zemmour.

C'est l'annonce de candidature la plus retentissante de notre histoire. 

Portrait de Marine70
1/décembre/2021 - 15h56 - depuis l'application mobile
I'écume des choses a écrit :

Le candidat de l extrême doigt, se croit au dessus des lois

@I'écume des choses
c’est bien, t’as fait ta petite phrase.