30/11 11:02

Connu pour son rôle dans «Crocodile Dundee» en 1986 au côté de Paul Hogan, David Dalaithngu est décédé à l’âge de 68 ans des suite d’un cancer des poumons

Connu pour son rôle dans «Crocodile Dundee» en 1986 au côté de Paul Hogan, David Dalaithngu s’est éteint à l’âge de 68 ans. Il était atteint d’un cancer des poumons depuis quatre ans.

Sa disparition a créé une vive émotion en Australie où les hommages sont nombreux. À commencer par Steven Marshall, le premier ministre de l’Australie-Méridionale. «C’est avec une profonde tristesse que je partage avec les habitants de l’Australie-Méridionale le décès d’un artiste emblématique, qui a marqué l’histoire du cinéma australien et de la représentation aborigène à l’écran», peut-on lire sur son compte Twitter.

Le comédien Hugh Jackman, qui a travaillé avec lui sur le film Australia de Baz Luhrmann en 2008, a salué la mémoire de David Dalaithngu via son compte Instagram, saluant sa contribution «incommensurable» au cinéma. «De ses éclats de rire, au reflet malicieux de ses yeux et sa facilité déconcertante face à la caméra… Son humanité est irremplaçable», écrit-il. Issu du clan Mandhalpingu du peuple Yolngu et élevé en terre d’Arnhem, dans le Territoire du Nord de l’Australie, l’acteur et danseur aborigène – de son vrai nom David Gulpilil, mais dont la famille a demandé à ce qu’il soit appelé Dalaithngu selon la coutume indigène pour les personnes récemment décédées – a été révélé dès l’âge de 16 ans dans le film La Randonnée de Nicolas Roeg en 1971. Il avait également été récompensé en 2014 par le prix du meilleur acteur Un Certain Regard pour le film Charlie’s Country au Festival de Cannes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
30/novembre/2021 - 17h28

Ils auraient pu mettre sa photo au lieu de celle d'un aborigène. La culture woke, ça commence à bien faire.