25/11 16:31

Loire-Atlantique : Un homme de 26 ans qui refuse d'être contrôlé et lâche ses deux chiens enragés sur les policiers - L'individu placé en garde à vue

Il s’est servi de ses chiens comme d’armes à l’encontre de policiers. Un homme de 26 ans repéré par une patrouille dans un quartier de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), a été arrêté et placé en garde à vue après une intervention qui aurait pu très mal tourner.

L’équipage de la BAC a été pris à partie par deux hommes, alors que les agents procédaient à un contrôle d’identité dans un hall d’immeuble. L’un des deux individus, qui n’avait pas pris la peine de retirer son joint de cannabis de sa bouche, leur aurait déclaré : «personne ne me contrôle ici», rapporte Ouest France.

Une altercation aurait alors eu lieu entre les policiers et les délinquants, au cours de laquelle l’un d’eux est parvenu à prendre la fuite en donnant un coup de coude à l’un des agents. Il s’est échappé dans les caves, hurlant à des habitants de venir l’aider.

Alors qu’ils le poursuivaient, les fonctionnaires l’ont retrouvé avec deux chiens de race American Staffordshire terrier, lui appartenant. Sans muselières, ils ont été décrits par nos confrères comme «volontairement excités». Le délinquant leur aurait alors ordonné d’attaquer les policiers et de les «tuer». Alors qu’ils tentaient de se protéger derrière une porte, un des hommes de la BAC a été mordu, le deuxième délinquant ayant profité de la situation pour laisser entrer une des bêtes par un autre endroit. Il a heureusement pu se défaire des mâchoires du chien grâce à l’un de ses collègues.

Des renforts sont arrivés sur place et ont pu prêter main forte à la première patrouille, en sécurisant la zone et permettant d’interpeller le fuyard. Il a été placé en garde à vue, pour outrage et rébellion, en état de récidive, violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec arme (ses chiens, classés en première catégorie) et usage de stupéfiants. Une enquête a été ouverte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
26/novembre/2021 - 14h04

En récidive, pas possible...

Portrait de DUSCO
26/novembre/2021 - 11h25

chiens enragés le journaliste y va un peu fort, chiens méchants certainement qui devraient être euthanasiés dans la foulée.

Portrait de abalone
25/novembre/2021 - 19h00

piedsdanleplat ! les chiens n'y sont pour rien , ils ont etes entrainer a etre comme cela , les fautifs  c'est les dealers , moi flic je leur tire dans les genoux a ces sales cons qui pourrissent la république   

Portrait de piedsdansleplat
25/novembre/2021 - 18h36

on verra tout. des délinquants qui devraient donc être en prison lâchent leurs chiens, c'est une arme par destination puisque ça peut tuer. Conclusion : légitime défense : on tire et on tue les chiens.