23/11 11:16

L'acteur Kevin Spacey condamné à payer 31 millions de dollars à la société qui a produit la série "House of Cards" dans laquelle il jouait avant d’être renvoyé suite à des accusations de harcèlement sexuel

L'acteur américain Kevin Spacey a été condamné à payer 31 millions de dollars à la société qui a produit la série "House of Cards", dans laquelle il jouait le personnage principal jusqu'à ce qu'il soit renvoyé suite à des accusations de harcèlement sexuel, selon des documents juridiques publiés lundi.

MRC, la société de production à l'origine de cette série à succès sur les intrigues politiques à Washington, demandait des dommages et intérêts pour des pertes de revenus attribuées à la sortie de l'acteur de cette série après des accusations à son encontre de harcèlement et d'abus sexuels.

Dans le document juridique publié, MRC explique qu'après ces accusations de harcèlement, la société avait suspendu l'acteur et lancé une enquête interne qui avait révélé que la star du film "American Beauty" s'était effectivement rendu coupable de tels agissements. Cette vague d'accusations avait mis un terme brutal à la carrière de l'acteur, âgé de 62 ans, en pleine campagne du mouvement #Metoo dénonçant les abus sexuels à Hollywood après les révélations concernant le producteur Harvey Weinstein.

L'acteur, qui a remporté deux Oscars, jouait le rôle d'un homme politique sans scrupule dans les cinq saisons de la série "House of Cards" avant que des accusations de harcèlement sexuel ne paraissent dans la presse. Le départ de l'acteur a contraint les producteurs à réorganiser la série ce qui a résulté en de "substantielles pertes", a fait valoir MRC, qui indique par ailleurs n'avoir jamais eu connaissance de faits répréhensibles de la part de Kevin Spacey avant que ces accusations de harcèlement ne soient révélées.

Le script a dû être remanié pour exclure le personnage incarné par Kevin Spacey et réorganiser toute la sixième saison, ramenée de 13 à huit épisodes. MRC avait entamé cette procédure en 2019. La même année, les poursuites visant l'acteur américain, inculpé d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelle dans l'Etat américain du Massachusetts, avaient été abandonnées.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marine-One
23/novembre/2021 - 14h51

Un des meilleurs acteurs de sa génération!

Portrait de th93100
23/novembre/2021 - 12h01

Et lui ? il ne peut pas se retourner contre eux pour "licenciement abusif" ? (plus vraisemblablement 'rupture de contrat abusive'...)

Portrait de Citoyen87
23/novembre/2021 - 11h58

C'est la meilleure ça, ils le jettent sans indemnités sur une simple accusation ancienne et ils osent encore demander des indemnités !? Ils sont fous ces amerloques.

Portrait de Karim el_Karim
23/novembre/2021 - 11h39
avalonze22 a écrit :

on va préciser  , tout d'abord il n'a jamais été condamné  , aucune charge retenu contre lui  , il n'a jamais commis le moindre viol ou autre  . 

c'est une histoire qui remonte à 37 ans , ou il  aurait dragué un gars de 14 ans  , sans qu'il se passe rien

donc comment  un tribunal le condamne sans que l'acteur lui même est été condamné  , je comprends pas  , il a jamais demandé à être éjecté de la série 

plusieurs plaintes sont encore a l'etude

le temoin de la premiere affaire se retire sans qu'on sache pourquoi, et les preuves de l'acte (filmé) sont perdues par hasard... 

il est lâché par tout le monde aucun soutien voire même que des témoignages disant que c'est un gars très toxique

Portrait de avalonze22
23/novembre/2021 - 11h25

on va préciser  , tout d'abord il n'a jamais été condamné  , aucune charge retenu contre lui  , il n'a jamais commis le moindre viol ou autre  . 

c'est une histoire qui remonte à 37 ans , ou il  aurait dragué un gars de 14 ans  , sans qu'il se passe rien

donc comment  un tribunal le condamne sans que l'acteur lui même est été condamné  , je comprends pas  , il a jamais demandé à être éjecté de la série