21/11 09:48

Pass sanitaire et obligation vaccinale : Nouvelle nuit de violences en Guadeloupe avec agressions des forces de l'ordre, incendies, routes bloquées, grève générale - Vidép

En proie à de vives tensions nées de l’instauration du passe sanitaire et de l’obligation vaccinale pour les soignants, l’archipel a sombré dans le chaos. Incendies, routes bloquées, grève générale, ont incité le gouvernement à renforcer les mesures de sécurité. 

Cette nuit, les policiers ont notamment fait face à une tentative d’intrusion à la résidence universitaire de Pointe-à-Pitre, ainsi qu’à « une vingtaine de pillages ou tentatives de vols » dans des commerces de Pointe-à-Pitre et du Gosier : bijouterie, PMU, banques, centre commercial…

À Saint-François, « des gendarmes sortant de la brigade ont été menacés par des jets de projectiles enflammés », sans qu’il y ait de blessé à déplorer.

Les pompiers sont intervenus pour des feux à Petit-Bourg dans deux commerces de téléphonie, par ailleurs pillés. Dans le même secteur, « une armurerie a été cambriolée », selon une source au sein de la gendarmerie. Dans le sud de la Basse-Terre, selon une autre source, la situation a été plus calme sur les routes malgré quelques barrages : « Des gens, notamment des entrepreneurs, commencent à s’organiser et enlèvent des barrages, des riverains ont aidé les gendarmes ».

Une centaine de policiers et quatre-vingts gendarmes étaient sur le terrain. Les policiers ont fait face à une tentative d’intrusion à la résidence universitaire de Pointe-à-Pitre, ainsi qu’à « une vingtaine de pillages ou tentatives de vols » dans des commerces de Pointe-à-Pitre et du Gosier : bijouterie, PMU, banques, centre commercial…

Dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’un couvre-feu avait été instauré par le préfet de Guadeloupe entre 18 heures et 5 heures du matin, de nombreux commerces avaient été visés, notamment des pharmacies et des boutiques de téléphonies.

« La nuit a été très agitée », a confié, samedi, une source policière à l’Agence France-Presse (AFP), affirmant que les forces de l’ordre ont été visées par des armes à feu dans quatre secteurs différents, citant des « tirs à balles réelles sur un véhicule de police » au Gosier et « sur des gendarmes mobiles » à Pointe-à-Pitre, ainsi qu’une blessure au visage par un jet de pierres et la dégradation de plusieurs véhicules.

Selon le parquet de Pointe-à-Pitre, seize personnes ont été interpellées et cinq d’entre elles ont été placées en détention, dont une pour « violence volontaire avec arme sur une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
22/novembre/2021 - 08h21
RED2510 a écrit :

J'ai vécu aux caraïbes français pendant 2 ans et je ne reconnais pas du tout le tableau que tu nous en fais.  Si tu veux on organise un referendum pour l'indépendance de l'île comme en Nouvelle Calédonie ? On pourrais voir si les Guadeloupéens pourraient vivre sans le financement de la métropole.

Je suis d'accord avec cette analyse. Et je ne pense pas que détruire tout arrangera les choses. Et il semble que la Martinique s'y met aussi. Notre pays s'enfonce dans une crise dont il aura le plus grand mal à se relever.

Portrait de RED2510
22/novembre/2021 - 06h36
Nekida RSA a écrit :

Cet énorme mytho ptdr

Avant de me traiter de menteur,  c'est quoi tes sources ? Moi cela vient des données officielles des banques.

Et puisque tu veux des exemples : les allemands touchaient moins de 80% de leur salaire lors du dernier confinement (84% en France), les polonais touchaient 400€ ( moins de 50% de leur salaire moyen).

Portrait de RED2510
22/novembre/2021 - 06h31
Enfoirébis a écrit :

Je ne suis pas dans la division, je suis pour que chacun soit libre de décider de porter le masque ou pas de se faire vacciner ou pas.

Donc si je suis votre raisonnement,  cela veut aussi dire que chacun est aussi libre de choisir sa vitesse sur route, que chacun est libre de boire avant de conduire ? Vous oubliez juste que votre liberté s'arrête là ou commence celle des autres, sinon c'est l'anarchie.  Et il se trouve que pour définir ses limites, nous avons des lois définies par des élus et que ces derniers sont élus librement par la majorité du peuple (ceux qui refusent de voter donnant implicitement leur accord pour suivre l'avis de la majorité)

Portrait de Enfoirébis
21/novembre/2021 - 20h00
RED2510 a écrit :

En l'occurrence la violence vient encore une fois des non vaccinés !

Mais là encore vous essayez de retourner les faits avec une mauvaise foi  consternante

 

Je ne suis pas dans la division, je suis pour que chacun soit libre de décider de porter le masque ou pas de se faire vacciner ou pas.

Portrait de Bigareau
21/novembre/2021 - 19h26 - depuis l'application mobile

peut-on éviter d'utiliser des avions pour amener les malades en métropole.

Portrait de RED2510
21/novembre/2021 - 16h59
lanceurdalerte a écrit :

apres avoir connu l'esclavage, donner ses enfants pour les conflits mondiaux, abandonné demunis de tout pendant la deuxieme guerre mondiale, donner ses enfants pour la guerre d'algerie, aneantie par les cyclones, lancee dans l'economie de marché à endetter les plus pauvres, la chlodecone, depuis plus de trente ans des soins d'urgence dans la rue ou expedié en metropole, des generations avec des formations aleatoires, on parle pas de travail on ne peu avoir qu'un job parce que ponctuel.

les ainés ont leurs successeurs des promesses qui leur ont été faite. La ou le travail existe les blancs envahissent ces endroits, les locaux sont une exception.

la solidarité exemplaire qui existe est due a toute les longues périodes ou chacun n'a pu échanger qu'avec l'autre, il n'y a jamais de plan B, sa ou rien pas plus.

Chacun se moque du mécontentement qui gronde, parcequ'ils saisissent l'occasion rare de montrer qu'ils sont nombreux à vouloir vivre et non pas survivre au profit des plus riches qui ne cessent sans aucun couvert de nous prouver chaque jour leur fortune exorbitante et nous de devoir etre assouvis a leur idée capricieuse dont seul l'histoire pourra reveler la veracité.

quelques semaines en arriere oui sans degradations mais une minorité comme les motars "encolère" ont obtenu rubis sur l'ongle une décision du chef de l'état pour éviter un contrôle dit admistratif.

chacun à son niveau de compréhension ou d'expression , ce n'est pas une tare, c'est l'éducation que nous avons reçu de la république elle nous rend différent entre nous hélas sans tolérance, l'argent est maître pas l'éducation.

le soleil recherché par les touristes n'effacera jamais l'esclavage, la misère, l'ignorance, la sous -évaluation dans la mémoire des hommes et femmes de cette terre.

L'homme garde en mémoire sa religion, pourquoi oublierai t 'il sa soumission?: une vie meilleure? des promesses tenues?................

les cités en métropole n'ont pas la solidarité de cette terre de souffrance.

 

guadeloupeen, guadeloupeenne si Dieu le veut, kembé red, pa lagué

J'ai vécu aux caraïbes français pendant 2 ans et je ne reconnais pas du tout le tableau que tu nous en fais.  Si tu veux on organise un referendum pour l'indépendance de l'île comme en Nouvelle Calédonie ? On pourrais voir si les Guadeloupéens pourraient vivre sans le financement de la métropole.

Portrait de lanceurdalerte
21/novembre/2021 - 14h49

apres avoir connu l'esclavage, donner ses enfants pour les conflits mondiaux, abandonné demunis de tout pendant la deuxieme guerre mondiale, donner ses enfants pour la guerre d'algerie, aneantie par les cyclones, lancee dans l'economie de marché à endetter les plus pauvres, la chlodecone, depuis plus de trente ans des soins d'urgence dans la rue ou expedié en metropole, des generations avec des formations aleatoires, on parle pas de travail on ne peu avoir qu'un job parce que ponctuel.

les ainés ont leurs successeurs des promesses qui leur ont été faite. La ou le travail existe les blancs envahissent ces endroits, les locaux sont une exception.

la solidarité exemplaire qui existe est due a toute les longues périodes ou chacun n'a pu échanger qu'avec l'autre, il n'y a jamais de plan B, sa ou rien pas plus.

Chacun se moque du mécontentement qui gronde, parcequ'ils saisissent l'occasion rare de montrer qu'ils sont nombreux à vouloir vivre et non pas survivre au profit des plus riches qui ne cessent sans aucun couvert de nous prouver chaque jour leur fortune exorbitante et nous de devoir etre assouvis a leur idée capricieuse dont seul l'histoire pourra reveler la veracité.

quelques semaines en arriere oui sans degradations mais une minorité comme les motars "encolère" ont obtenu rubis sur l'ongle une décision du chef de l'état pour éviter un contrôle dit admistratif.

chacun à son niveau de compréhension ou d'expression , ce n'est pas une tare, c'est l'éducation que nous avons reçu de la république elle nous rend différent entre nous hélas sans tolérance, l'argent est maître pas l'éducation.

le soleil recherché par les touristes n'effacera jamais l'esclavage, la misère, l'ignorance, la sous -évaluation dans la mémoire des hommes et femmes de cette terre.

L'homme garde en mémoire sa religion, pourquoi oublierai t 'il sa soumission?: une vie meilleure? des promesses tenues?................

les cités en métropole n'ont pas la solidarité de cette terre de souffrance.

 

guadeloupeen, guadeloupeenne si Dieu le veut, kembé red, pa lagué

Portrait de RED2510
21/novembre/2021 - 13h01
Seb 1977 a écrit :

il sont raison qu'il nous laisse tranquille que de mensonge depuis 2 ans... combien de gens se sont retrouvé au chômage partiel donc plus la même paye mais les mêmes dépenses et les charges tout les mois grâce à leur virus myto....

Contrairement à vous,  je discute beaucoup avec les étrangers (j'ai la chance d'en côtoyer beaucoup avec mon travail). Quand il regarde la gestion du covid par la France ils rêvent tous que leur pays en face de même (surtout au niveau des aides allouées pour le chômage partiel). 

Enfin encore un fait : pendant la crise, se sont 160 milliards d'euros qui ont été mis sur des livrets d'épargnes en plus que la normale,  cela veut dire que pendant le confinement les gens n'ont pas perdu d'argent (et sur les livrets, on ne parle pas d'ultra riches)

Portrait de RED2510
21/novembre/2021 - 12h56
Enfoirébis a écrit :

COVID-19 : stigmatiser les non vaccinés n'est pas justifié

thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02243-1/fulltext

En l'occurrence la violence vient encore une fois des non vaccinés !

Mais là encore vous essayez de retourner les faits avec une mauvaise foi  consternante

 

Portrait de Enfoirébis
21/novembre/2021 - 11h59

COVID-19 : stigmatiser les non vaccinés n'est pas justifié

thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02243-1/fulltext

Portrait de babybleuet
21/novembre/2021 - 10h30
Blackrock a écrit :

Utiliser des balles réelles pour imposer un vaccin qui ne marche même pas... dernière étude suédoise sur plus de 1million de personnes. Efficacité 0, baisse de l'immunité. Asservissement des peuples. Bientôt le crédit social. Logiciel breveté en Novembre aux US, demande en Europe. Si c'est ça que vous voulez....moi c'est non 

Tout comme moi ! C'est non non non ... 

Portrait de Blackrock
21/novembre/2021 - 10h05

Utiliser des balles réelles pour imposer un vaccin qui ne marche même pas... dernière étude suédoise sur plus de 1million de personnes. Efficacité 0, baisse de l'immunité. Asservissement des peuples. Bientôt le crédit social. Logiciel breveté en Novembre aux US, demande en Europe. Si c'est ça que vous voulez....moi c'est non