19/11 10:40

Coronavirus: L'Autriche instaure un confinement de l'ensemble de sa population et même les personnes vaccinées à compter de lundi et imposera la vaccination à partir du 1er février

L'Autriche va confiner dès lundi l'ensemble de sa population et a décidé de rendre la "vaccination obligatoire" à partir du 1er février, devenant ainsi le premier pays de l'UE à prendre de telles mesures face à la résurgence des cas de Covid. Il faut "regarder la réalité en face", a déclaré le chancelier conservateur Alexander Schallenberg lors d'une conférence de presse dans le Tyrol, après des discussions avec l'ensemble des gouverneurs de régions.

"Malgré des mois de travail de persuasion, nous n'avons pas réussi à convaincre suffisamment de gens de se faire vacciner", a-t-il souligné, déplorant la surcharge actuelle des unités de soins intensifs. "Augmenter durablement le taux de vaccination est le seul moyen de sortir de ce cercle vicieux", a estimé M. Schallenberg, jugeant qu'il s'agissait du "ticket de sortie" de la pandémie. Si un nombre croissant de pays impose un certificat de vaccination pour certaines catégories, comme le personnel de santé, très peu dans le monde imposent la vaccination à toute leur population adulte.

C'est le cas dans deux États autoritaires d'Asie centrale, le Tadjikistan et le Turkménistan, ainsi qu'au Vatican. Territoire français du Pacifique sud disposant d'une large autonomie, la Nouvelle-Calédonie a également décidé d'imposer la vaccination à compter de fin décembre. Le chancelier autrichien a par ailleurs annoncé un confinement jusqu'au 13 décembre, une décision qui n'a "pas été facile à prendre" et qui sera réévaluée dans dix jours. Il a dit être conscient qu'on demandait "énormément" aux vaccinés, "parce que trop de gens n'ont pas fait preuve de solidarité".

En Europe, la pandémie s'emballe et plusieurs pays ont annoncé un durcissement des restrictions ces derniers jours. Les responsables allemands ont décidé jeudi d'imposer de sévères restrictions aux non-vaccinés et ouvert la voie à une obligation vaccinale pour les personnels soignants, tandis que la Grèce interdit aux non vaccinés d'entrer dans les espaces fermés, à l'exception des lieux de restauration.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Martina
20/novembre/2021 - 07h38
Yopla a écrit :

Depuis quand les médias sont des experts médicaux ?

Selon les rapports de l'OMS, du centre de contrôle et de surveillance médicale, de l'observatoire des vaccinations, tous s'accordent sur l'efficacité du vaccin.

Israël sont les premiers à reconnaître qu'il faut se faire vacciner. Les pays qui étaient réticent change d'avis. Voir le rapport de l'institut médicale européen.

Mais l'OMS est dirigé sous puissance des lobbys et des conflis d'intérêts !!! Mme Buzyn après avoir commis l'irréparable en France a été nommée  Directrice generale de l'OMS à Genève ! Pourtant, souvenez vous, elle se présentait aux élections à la Capitale car elle avait "Paris chevillé au corps"!!!

Stop à la naïveté et renseignez vous de comment travaillent ces entités toutes gracement rémunérées...

Portrait de Martina
20/novembre/2021 - 07h34
Greenday2013 a écrit :

63 % de vaccinés en Autriche. Les 37 % restants suffisent pour perpétuer l'épidémie.

Il n'y a plus aucun cas aux Antilles : 30% de vaccinés.

Portrait de RED2510
19/novembre/2021 - 22h11
stbx00 a écrit :

A éviter de se retrouver à l'hôpital... C'est déjà pas mal je trouve...

Le souci c'est qu'il y a encore beaucoup de personnes qui ne pensent qu'à eux et se foutent des autres.  Maintenant on sait qu'ils représentent 10% des français 

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h09
BeOil a écrit :

Jamais la prise d’un traitement médicamenteux n’a été rendu obligatoire pour la population adulte dans toute l’histoire (excepté avec le Dr Mengele). C’est contraire à toute déontologie médicale, au code de Nuremberg, à la constitution, il s’agit ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre au peuple Autrichien.

Quand bien même ce traitement serait efficace à enrayer l’épidémie (ce qui ne semble absolument pas être le cas), on ne peut forcer quelqu’un contre son gré, même un mourant. Les gens vont se défendre et ça va commencer à saigner partout.

La vaccination ne sera pas obligatoire en fevrier. C'était une façon de sortir la tête haute puisque obligé de faire marche arrière à cause des forces Armées et syndicats de police qui refusaient d'effectuer des contrôles et s'apprêtaient manifester brutamment le 20 novembre dans les rues de Vienne.

Portrait de RED2510
19/novembre/2021 - 22h08
Martina a écrit :

Ce que ne disent pas les médias c'est que le 20 novembre une manifestation de grande ampleur se preparait à Vienne avec les syndicats de police, les forces armées, les partis politiques toutes tendances. Car les représentants de l'ordre ont refusé de vérifier le statut vaccinal de leurs semblables. Comme ils ont bien fait. Car chez nous, le Président Macron a raison,nous dommes en guerre avec les "collabos" et les résistants. Ils ont réussi à diviser pour mieux RÉGNER.

60% des français aimeraient que les non vaccinés soit confinés. Ils doivent bien rire en haut à Paris, c'est au-delà de leurs rêves. Bravo aux autrichiens qui ont fait bloc.

Ou alors c'est toi qui a tort !

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h06
Greenday2013 a écrit :

63 % de vaccinés en Autriche. Les 37 % restants suffisent pour perpétuer l'épidémie.

Il n'y a plus aucun cas aux Antilles : 30% de vaccinés.

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h04
BeOil a écrit :

On injecte pas les enfants, donc tes chiffres sont biaisés. Tous les médias reconnaissent maintenant l’inefficacité de ces injections sur les contaminations mais les plus informés le savaient déjà depuis cet été avec les cas Israélien, Anglais, Islandais…

C'est tout à fait vrai. Israël en est le plus bel exemple.

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h02
stbx00 a écrit :

A éviter de se retrouver à l'hôpital... C'est déjà pas mal je trouve...

Ben non, ce n'est plus le cas depuis le 31 octobre.

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h01
stbx00 a écrit :

A éviter de se retrouver à l'hôpital... C'est déjà pas mal je trouve...

Renseignez vous. Depuis hier ce dont les personnes vaccinées qui sont majoritaires en réa.

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 22h00
Citoyen87 a écrit :

Les personnels soignants sont obligés de se vacciner contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (vaccin à renouveler tous les 10 ans), l’hépatite B et la tuberculose. Le vaccin contre la typhoïde est obligatoire uniquement pour les personnes exposées à un risque de contamination.

Oui des vaccins qui existent depuis la nuit des temps et qui ne rapportent plus!!!

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 21h59
BeOil a écrit :

Tiens tiens, la sentinelle sur le mirador smiley

Le 1er fevrier le vaccin ne sera pas obligatoire. C'était une façon de sortir de cette crise et de la manifestation annoncée du 20 novembre, la tête haute...

Portrait de Martina
19/novembre/2021 - 21h57

Ce que ne disent pas les médias c'est que le 20 novembre une manifestation de grande ampleur se preparait à Vienne avec les syndicats de police, les forces armées, les partis politiques toutes tendances. Car les représentants de l'ordre ont refusé de vérifier le statut vaccinal de leurs semblables. Comme ils ont bien fait. Car chez nous, le Président Macron a raison,nous dommes en guerre avec les "collabos" et les résistants. Ils ont réussi à diviser pour mieux RÉGNER.

60% des français aimeraient que les non vaccinés soit confinés. Ils doivent bien rire en haut à Paris, c'est au-delà de leurs rêves. Bravo aux autrichiens qui ont fait bloc.

Portrait de ced101
19/novembre/2021 - 15h17
BeOil a écrit :

Les N-O-U-R-R-I-S-S-O-N-S jusqu’à 3 ans espèce d’ignare. Jamais les adultes.

et les rappels c'est pour les chiens ?

Portrait de blagounette
19/novembre/2021 - 15h00

Confiner les personnes vaccinées n'est pas logique et inacceptable. Attendre le 1er février pour rendre le vaccin obligatoire n'est pas normal non plus. Cela est trop long, fin décembre , début janvier aurait été plus raisonnable.

 

Portrait de Citoyen87
19/novembre/2021 - 14h56

Les personnels soignants sont obligés de se vacciner contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (vaccin à renouveler tous les 10 ans), l’hépatite B et la tuberculose. Le vaccin contre la typhoïde est obligatoire uniquement pour les personnes exposées à un risque de contamination.

Portrait de stbx00
19/novembre/2021 - 14h52
MS54840 a écrit :

Même si le pays était vaccinés à 90%, 100% ce qui est impossible car même les dictatures n'y arrive pas !, il y aurai quand même le virus, car le vaccin ne marche pas ? ou lus ? ou de moins en moins ? à quoi bon se vacciner s'il faut une dose tous les 6 mois à vie.

A éviter de se retrouver à l'hôpital... C'est déjà pas mal je trouve...

Portrait de MS54840
19/novembre/2021 - 13h56
ced101 a écrit :

11 vaccins obligatoire des la naissance en France

11 vaccins certes mais pas des ARN ! ce qui change tous ?

Portrait de MS54840
19/novembre/2021 - 13h54

Même si le pays était vaccinés à 90%, 100% ce qui est impossible car même les dictatures n'y arrive pas !, il y aurai quand même le virus, car le vaccin ne marche pas ? ou lus ? ou de moins en moins ? à quoi bon se vacciner s'il faut une dose tous les 6 mois à vie.

Portrait de ced101
19/novembre/2021 - 13h35
Seb54000 a écrit :

Obliger des populations à s'injecter un produit qu'elles ne veulent potentiellement pas.

Ça me rappelle mes livres d'histoire.

Et étrangement, le petit bonhomme auquel je pense était également né en Autriche.

11 vaccins obligatoire des la naissance en France

Portrait de ced101
19/novembre/2021 - 13h34
BeOil a écrit :

Jamais la prise d’un traitement médicamenteux n’a été rendu obligatoire pour la population adulte dans toute l’histoire (excepté avec le Dr Mengele). C’est contraire à toute déontologie médicale, au code de Nuremberg, à la constitution, il s’agit ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre au peuple Autrichien.

Quand bien même ce traitement serait efficace à enrayer l’épidémie (ce qui ne semble absolument pas être le cas), on ne peut forcer quelqu’un contre son gré, même un mourant. Les gens vont se défendre et ça va commencer à saigner partout.

hey le neuneu, y'a 11 vaccins obligatoire dès la naissance en France et encore plus pour le personnel soignant

Portrait de Greenday2013
19/novembre/2021 - 13h32
Climato a écrit :

Ces amateurs décident de confiner toute la population après s'être rendus vompte que la minorité de non-vaccinés n'étaient pas responsable de la poussée épidémique. Mais ils décident de rendre le vaccin oblogatoire s'imaginant que ça va enrayer l'épidémie. La vérité c'est que le vaccin est peu efficace contre le virus. Sa seule véritable efficacité est d'augmenter le nombre de milliardaires chez Pfizer, Moderna ou Astra Zeneca.

63 % de vaccinés en Autriche. Les 37 % restants suffisent pour perpétuer l'épidémie.

Portrait de Greenday2013
19/novembre/2021 - 13h30
BeOil a écrit :

Jamais la prise d’un traitement médicamenteux n’a été rendu obligatoire pour la population adulte dans toute l’histoire (excepté avec le Dr Mengele). C’est contraire à toute déontologie médicale, au code de Nuremberg, à la constitution, il s’agit ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre au peuple Autrichien.

Quand bien même ce traitement serait efficace à enrayer l’épidémie (ce qui ne semble absolument pas être le cas), on ne peut forcer quelqu’un contre son gré, même un mourant. Les gens vont se défendre et ça va commencer à saigner partout.

Ah bon ? La vaccination obligatoire est une nouveauté de 2021 ?

Vous êtes sérieux ?

Portrait de Climato
19/novembre/2021 - 12h29 - depuis l'application mobile

Ces amateurs décident de confiner toute la population après s'être rendus vompte que la minorité de non-vaccinés n'étaient pas responsable de la poussée épidémique. Mais ils décident de rendre le vaccin oblogatoire s'imaginant que ça va enrayer l'épidémie. La vérité c'est que le vaccin est peu efficace contre le virus. Sa seule véritable efficacité est d'augmenter le nombre de milliardaires chez Pfizer, Moderna ou Astra Zeneca.

Portrait de Climato
19/novembre/2021 - 12h29 - depuis l'application mobile

Ces amateurs décident de confiner toute la population après s'être rendus vompte que la minorité de non-vaccinés n'étaient pas responsable de la poussée épidémique. Mais ils décident de rendre le vaccin oblogatoirr en s'imaginant que ça va enrayer l'épidémie. La vérité c'est que le vaccin est peu efficace contre le virus. Sa seule véritable efficacité est d'augmenter le nombre de milliardaires chez Pfizer, Moderna ou Astra Zeneca.

Portrait de Seb54000
19/novembre/2021 - 12h11

Obliger des populations à s'injecter un produit qu'elles ne veulent potentiellement pas.

Ça me rappelle mes livres d'histoire.

Et étrangement, le petit bonhomme auquel je pense était également né en Autriche.

Portrait de Eric Mario Kartman
19/novembre/2021 - 11h35
Nekida RSA a écrit :

Absolument.

Ça valait le coup de se faire inoculer une substance bizarre mdrrr

Occupe-toi d'abord de la substance bizarre dans ton cerveausmiley

Portrait de jarod.26
19/novembre/2021 - 10h50

bientôt chez nous les gars

Portrait de vraimentcompliqué2
19/novembre/2021 - 10h43

J'en connais un qui va prestement s'appuyer sur ce Pays pour activer ce qui est déja prévu. Pari lancé !