17/11 08:21

Regardez cette séquence surréaliste où interrogé sur le manque de moyens humains dans les hôpitaux, le Premier Ministre Jean Castex perd son sang froid à l'Assemblée - Vidéo

À l’Assemblée nationale, le Premier ministre Jean Castex a perdu son sang froid se mettant à crier après une question du député LR des Vosges, Stéphane Viry, sur l’hôpital public. Celui-ci a demandé au Premier Ministre : “Quelle réforme technocratique allez-vous encore nous proposer avant de recentrer la santé sur l’humain?”

Jean Castex qui a répondu, s'est alors énervé perdant visiblement ses nerfs :

“Il est tout à fait exact  que nous manquons de médecins libéraux comme hospitaliers en France. Voulez-vous que je rappelle une nouvelle fois l’évolution du numerus clausus qui les forme ? Neuf milliards pour les rémunérations! Neuf milliards! Le plus gros effort jamais fait depuis la création de la sécurité sociale...Mais que ne l’avez-vous fait avant? Que ne l’avons-nous fait! Enfin!”

Regardez cette séquence un peu surréaliste

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
17/novembre/2021 - 17h34
.slappers. a écrit :

payé mieux ces employés,ce n'est pas mettre de l'argent et des moyens dans les hopitaux.augmenter les salaires sert juste a remotiver son personnel pendant une crise sanitaire mondiale ou ils sont debordés et a bout de nerf apparement.

Allons, allons. On pourra faire tout ce qu'on veut autour de l’hôpital, ce que veulent les salariés c'est du pognon avant tout.

Et le plus qu'ils gagnent aujourd'hui, ils le conserveront tout au long de leur vie active. Si ça ce n'est pas de l'argent alors je ne sais pas ce que c'est.

Quant à ne rien faire en matière de plans d'investissement ce n'est pas ce que semble dire le Ségur de l'investissement...

 

Portrait de Penni
17/novembre/2021 - 16h34

Macron a fait classifier tous les documents sur la crise covid pour empêcher toute enquête.

Visiblement il ont à cacher des choses très sales.

Portrait de bergil
17/novembre/2021 - 14h47

Ce qui me plais c'est l'autre derrière très intéressée par son smartphone et qui semble pas savoir s'en servir !  elle est payée combien ?

Portrait de Jilou1994
17/novembre/2021 - 13h53

Il rappelle avec vigueur la réalité des chiffres du numerus clausus. En aucun cas il perd pieds. 

Portrait de Nono75
17/novembre/2021 - 12h27
.slappers. a écrit :

t'es toujours un rigolo toi....faudra nous dire ou macron a mis de l'argent dans les hopitaux.....pour rappel,veran etait tout le temps en greve avant qu'il soit ministre de la santé....

Aucun soignant n'a été augmenté ? Parce que même si ce n'est que 50, 100, 200 ou 300 euros par mois cela a un cout non ?

Ça me fait toujours rire les gens (je ne parle pas de toi) qui chouinent en disant "C'est rien", jusqu'à présent je n'ai vu personne faire un chèque à son employeur ou au trésor public (pour les fonctionnaires) afin de rendre ce "rien".

Portrait de Penni
17/novembre/2021 - 11h53

Il perd ses nerfs car il n'a pas la conscience tranquille.

Ils sentent que quand Zemmour sera au pouvoir, les traitres devront rendre des comptes.

Portrait de Nono75
17/novembre/2021 - 11h21
Bob28 a écrit :

Il prend les valeurs s'il y a 50 ans, les valeurs d'aujourd'hui, et il fait comme si l'évolution était linéaire entre les 2.

C'est vraiment n'importe quoi.

Dans les années 80 il y avait trop de médecins en poste. Le gouvernement leur a même proposé de les payer pour qu'ils partent en retraite anticipée.

Mais désormais la pyramide des âges n'a pas la même tête. C'est pas une surprise, n'importe qui doté d'un peu de bon sens est capable d'anticiper l'évolution du haut de la pyramide.

Son excuse pour être mauvais : ceux d'avant étaient eux aussi mauvais.

Pathétique...

Justement, ce n'est en rien linéaire comme il l'a fait remarquer hein.

Le seul truc stable c'est le nombre du numerus clausus, et encore lorsque j'écris stable c'est faux puisqu'on est tombé à 4 000 et moins entre 1988 et 2001. Rappelons que le numerus produit ses effets au moins dix années après. Numerus qui a entre autres eu comme conséquences de faire grossir les effectifs des facultés de médecine à l'étranger (Belgique pendant longtemps et pays de l'Est ensuite).

Le reste n'est pas linéaire comme il l'a dit, la population a augmenté et elle vieillit.

Personne n'avait supprimé ce numerus depuis des années. Maintenant, rendez vous dans dix ans pour voir si cela améliorera les choses.

Portrait de Bob28
17/novembre/2021 - 09h27

Il prend les valeurs s'il y a 50 ans, les valeurs d'aujourd'hui, et il fait comme si l'évolution était linéaire entre les 2.

C'est vraiment n'importe quoi.

Dans les années 80 il y avait trop de médecins en poste. Le gouvernement leur a même proposé de les payer pour qu'ils partent en retraite anticipée.

Mais désormais la pyramide des âges n'a pas la même tête. C'est pas une surprise, n'importe qui doté d'un peu de bon sens est capable d'anticiper l'évolution du haut de la pyramide.

Son excuse pour être mauvais : ceux d'avant étaient eux aussi mauvais.

Pathétique...

Portrait de Nono75
17/novembre/2021 - 08h55

Sur le coup du numerus clausus il n'a pas tort à la base.

Quant au Ségur pas mal s'accordent à dire que c'est bien, bien que cela ne soit pas assez. Mais c'est comme avec toute la fonction publique, le Français adorant la détester, il fallait et il faut toujours la dégraisser, alors bon...