10/11 10:46

François Hollande est attendu aujourd’hui au procès des attentats du 13-Novembre - L’ancien Président a été cité comme témoin par une association de victimes

Un ancien président de la République à la barre: François Hollande est attendu mercredi au procès sous haute sécurité des attentats du 13-Novembre, où il a été cité comme témoin par une association de victimes. L'audition de l'ancien chef de l’État, cité par l'association Life for Paris, partie civile au procès, doit débuter à 12H30 devant la cour d'assises spéciale de Paris.

Depuis l'ouverture des débats, le 8 septembre, le nom de François Hollande a résonné à plusieurs reprises dans la salle d'audience. Notamment depuis le box, où le principal accusé Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, a justifié les attaques jihadistes du 13 novembre 2015 en riposte à la politique étrangère de la France et de son président d'alors.

"François Hollande savait les risques qu'il prenait en attaquant l’État islamique en Syrie", avait tancé Salah Abdeslam au sixième jour du procès. Le Français de 32 ans avait également affirmé qu'il n'y avait "rien de personnel" dans le fait d'avoir "visé la France" et "des civils" le 13-Novembre.

Ces propos avaient fait réagir plusieurs parties civiles, l'une d'elles répliquant au principal accusé, en citant Gandhi: "Oeil pour oeil et le monde finira aveugle". A la fin de cinq semaines d'auditions de victimes, le nom de François Hollande avait encore retenti, cette fois dans la bouche des jihadistes du Bataclan: un enregistreur laissé dans la salle de spectacle avait capté toute l'attaque et notamment les revendications des assaillants.

"Vous ne pouvez vous en prendre qu'à votre président François Hollande", entend-on plusieurs fois, entre deux tirs, dans l'extrait de quelques minutes de cet enregistrement audio qu'a diffusé la cour le 28 octobre. Outre François Hollande, son ancien ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a également été cité comme témoin. Il doit être entendu le 17 novembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions