08/11 06:55

Coronavirus : Les Etats-Unis ouvrent ce matin leurs frontières à 33 pays dont la France après 21 mois de blocage en raison de la pandémie

C'est le moment tant attendu par des dizaines de milliers à travers le monde, les Etats-Unis vont lever demain les restrictions d'accès pour les voyageurs entièrement vaccinés en provenance de 33 pays dont la France. Cette réouverture est un défi logistique pour les compagnies aériennes.

Les compagnies aériennes se sont mises en ordre de bataille pour accueillir dès lundi les voyageurs vaccinés de 33 pays, autorisés à revenir aux Etats-Unis après dix-huit mois de fermeture des frontières.

Pour les compagnies, "il n'y a pas un avant/après 8 novembre", remarque un porte-parole d'Air France. Elles ont, d'une part, mieux rempli leurs avions, qui ont pendant longtemps voyagé avec de nombreux sièges vides.

Et elles ajoutent progressivement des places supplémentaires.

L'entreprise française est ainsi récemment passée de trois vols par jour entre Paris et New York, sa liaison la plus fréquentée, à cinq. Sur la ligne vers Houston, elle va remplacer les Airbus 330 par des Boeing 777, qui offrent plus de sièges.

a Maison Blanche a décidé vendredi 15 octobre de lever finalement toutes les restrictions de voyage liées au covid-19 pour les visiteurs internationaux entièrement vaccinés à partir du 8 novembre. Cette décision met ainsi fin à une interdiction de circulation historique dans l’histoire récente du pays.

Les Etats-Unis avaient gardé leurs frontières quasi-hermétiques pendant 21 mois. L’interdiction frappait non seulement les déplacements aériens mais aussi les déplacements terrestres avec le Canada et le Mexique.

À partir donc du 8 novembre, les États-Unis admettront notamment les voyageurs aériens étrangers entièrement vaccinés en provenance des 26 pays de l’espace Schengen ainsi que de Grande-Bretagne, d’Irlande, de Chine, d’Inde, d’Afrique du Sud, d’Iran et du Brésil.

L’obligation de quarantaine est levée pour tous les voyageurs vaccinés. Les voyageurs étrangers devront cependant présenter une preuve de vaccination avant d’embarquer sur un vol, ainsi qu’une preuve d’un test Covid-19 négatif récent de moins de 72 heures pour un test PCR.

Les visiteurs étrangers arrivant par une frontière terrestre n’auront pas à présenter la preuve d’un test récent négatif.

La Maison Blanche a précise qu’elle acceptera tous les vaccins homologués par les services de santé américain ainsi que par l’OMS. Ce qui inclut notamment les personnes vaccinés avec les vaccins chinois Sinovac et Sinopharm -contrairement à l’Union Européenne. Le pays autorise également les personnes ayant reçu un « cocktail » de différents vaccins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de babybleuet
8/novembre/2021 - 09h14
Nerfertiti a écrit :

Avec la 5ème vague qui a l’air de pointer son nez, ils vont vite refermer 

Cinquième vague !!! Mais où est-elle ?? 

Portrait de Nerfertiti
7/novembre/2021 - 18h27

Avec la 5ème vague qui a l’air de pointer son nez, ils vont vite refermer