05/11 17:02

Coronavirus - Le laboratoire Pfizer annonce que sa pilule anti-Covid est efficace à 89% pour prévenir le risque d’hospitalisation ou de décès, selon les premiers résultats d’essais cliniques

Pfizer a annoncé que sa pilule anti-Covid était efficace à 89% pour prévenir le risque d’hospitalisation ou de décès, selon les premiers résultats d’essais cliniques. L’entreprise a déclaré avoir l’intention de fournir ces résultats « dès que possible » à l’Agence américaine des médicaments (FDA) en vue d’une demande d’autorisation.

Il s’agit du deuxième traitement de ce type à démontrer des résultats positifs, après le comprimé développé par Merck, qui a été autorisé jeudi dans un premier pays, au Royaume-Uni. Les antiviraux agissent en diminuant la capacité d’un virus à se répliquer, freinant ainsi la maladie. Facile à administrer, ces traitements représentent un complément aux vaccins pour protéger du Covid-19.

Les premiers résultats de Pfizer sont fondés sur des essais cliniques sur un peu plus de 1.200 adultes, ayant contracté le Covid-19 et présentant un risque de développer un cas grave de la maladie. Dans les quelques jours suivant l’apparition des symptômes, certains ont reçu la pilule de Pfizer, et d’autres un placebo. « L’analyse intermédiaire a montré une réduction de 89% du risque d’hospitalisation liée au Covid-19 et de décès de n’importe quelle cause, comparé à un placebo chez les patients traités dans les trois jours suivants l’apparition des symptômes », a déclaré Pfizer dans un communiqué.

L’essai comportera au total 3.000 personnes, mais les recrutements ont désormais été stoppés « face à l’efficacité écrasante » du traitement dans les premiers résultats, a dit Pfizer. « L’annonce d’aujourd’hui change vraiment la donne dans nos efforts mondiaux pour stopper les ravages causés par cette pandémie », s’est félicité le patron de Pfizer, Albert Bourla, cité dans le communiqué.

« Ces données suggèrent que notre traitement antiviral candidat, si approuvé par les autorités de régulation, a le potentiel de sauver des vies de patients, réduire la gravité des infections du Covid-19, et éviter jusqu’à neuf sur dix hospitalisations », a-t-il ajouté.

Le traitement de Pfizer sera commercialisé sous le nom de Paxlovid.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FierCommeUnVaquer
8/novembre/2021 - 11h39
kennynos a écrit :

''On accepte vos conneries déplacées, vu que grâce à la vaccination, on a repris une vie quasi normale.''

Une vie normale? tu te fous de la gueule de qui au juste?

on vit dans un hôpital à ciel ouvert en voyant tout le monde comme des virus sur pattes. On porte le masque, on est tous déshumanisé et sans âme. Vous êtes scannés comme des vaches à chaque entrée de milieu social. La fameuse vie normale mais putain vous avez vraiment aucun respect de vous même, ni élévation dans votre pensée, vous êtes juste un bon mouton qui gobe tout ce qu'on lui dit du matin au soir.

 

''

Qu'est ce que ça apporte de nier les évidences ?

Aujourd'hui, les gens en réa pour covid sont des non-vaccinés.''

Voilà et on ressort encore cette fake news qui n'est plus à jour désolé. On nous a vendu cette propagande du 8 personnes sur 10 non vaccinées en réa depuis des mois et ils viennent d'avouer que c'est totalement faux depuis 2 semaines, que les calculs étaient erronés et que c'était une malheureuse erreur. Maintenant on s'approche des 6 personne sur 10 non vaccinés en réa, dans quelques semaines on nous avouera que c'est presque une personne sur 2. En gros quasiment aucun changement..

 

Alors évidemment qu'il faut se faire vacciner quand on est à haut risque de développer des formes graves, maladies chroniques respiratoires/cardiaques/rénales par exemple ou tout simplement age avancé. Mais quand on est en bonne santé et jeune, on a quasiment aucune chance de finir hospitalisé voir en réa alors pourquoi me parler des gens en réa? avant de penser aux autres, il y a quelque chose qu'on appelle l'instinct de préservation. Oui je l'avoue je n'ai pas envie de prendre le risque de prendre un vaccin qui n'a aucun recul et qui pourrait m'amener à développer des pathologies problématiques à l'avenir, je pense à moi et ça me parait normal.

''Les non-vaccinés n'assument rien : ils prennent des arrêts maladie, ils sortent leur carte vitale pour faire payer la collectivité leur position idéologique, et en plus certains sont fiers.''

j'assume tout, je n'ai pas été dans un endroit avec le pass sanitaire depuis qu'il est en place et je n'ai fait aucun test. Tu généralises donc bêtement  et le pire c'est que je prends bien plus de précaution que n'importe quel vacciné.

Vous êtes tous entrain de vous retoucher alors que le vaccin n’empêche nullement la contamination. Quelle est la logique là dedans, tu m'expliques?

''Après près de 2 ans de covid et un an de vaccination, vous en êtes encore là ?''

1an exactement de vaccination, ça ne s'appelle pas du moyen et long terme mon grand si tu avais quelques études de santé tu serais au courant smiley

Les études des effets secondaires à moyen terme viennent seulement de commencer, on ne sait donc rien sur les conséquences dans le temps et tu vas quand même te prendre 1 à 2 doses par an d'un produit dont tu ne sais rien comme un bon mouton. Tout ça pour éviter une maladie qui je te le re re rappelle tue seulement 0,05 % des jeunes de moins de 50/60 ans.

''Ras le bol les anti tout, arrêtez de parler et ayez un peu le courage d'assumer vos positions, mais en silence, car en fait on s'en fout de votre avis. ''

Ca s'appelle la liberté d'expression mais je sais que vous avez oublié fondamentaux d'une démocratie. En même temps que les principes suivants: secret médical, consentement libre et éclairé, libre accès à tous des services de santé.

Je m'en fous également de l'avis d'un robot qui avale tout ce qu'on lui dit et s'exécute sans la moindre réflexion mais je fais l'effort quand même de vous répondre. On sait jamais si je suis capable de ressortir une partie de l'âme qui reste dans ce corps si elle existe encore x)

 

 

 

 

Des raccourcis à toutes les affirmations. Quelle prétention également de croire que vous savez tout, d'un côté ou de l'autre !!!

Si pour vous la démocratie est le droit de mourir sans chercher à se protéger d'une pandémie, restez donc dans votre démocratie mais en silence, de grâce, merci. A minima, évitez la propagande complotiste... Les derniers chiffres de la DRees : "le taux d'incidence des non-vaccinés est presque 4 fois supérieur à celui des vaccinés. Ils sont aussi 7 fois plus nombreux à l'hôpital et plus de 10 fois plus présents dans les services de réanimation." - chiffres récalculés de mi-octobre, publiés début novembre.

 

 

Portrait de kennynos
6/novembre/2021 - 10h57
gui69 a écrit :

 

Après près de 2 ans de covid et un an de vaccination, vous en êtes encore là ?

On accepte vos conneries déplacées, vu que grâce à la vaccination, on a repris une vie quasi normale.

Mais de grâce, fermez votre gueule et parlez d'autre chose (chômage, il emplois non pourvus, accueil des réfugiés, montée des extrémisme et de la violence, recherche médicale, etc ..) , on en a marre de ces discours d'arrière garde qui tournent en boucle. 

Qu'est ce que ça apporte de nier les évidences ?

Aujourd'hui, les gens en réa pour covid sont des non-vaccinés.

Les non-vaccinés n'assument rien : ils prennent des arrêts maladie, ils sortent leur carte vitale pour faire payer la collectivité leur position idéologique, et en plus certains sont fiers.

Ras le bol les anti tout, arrêtez de parler et ayez un peu le courage d'assumer vos positions, mais en silence, car en fait on s'en fout de votre avis. 

''On accepte vos conneries déplacées, vu que grâce à la vaccination, on a repris une vie quasi normale.''

Une vie normale? tu te fous de la gueule de qui au juste?

on vit dans un hôpital à ciel ouvert en voyant tout le monde comme des virus sur pattes. On porte le masque, on est tous déshumanisé et sans âme. Vous êtes scannés comme des vaches à chaque entrée de milieu social. La fameuse vie normale mais putain vous avez vraiment aucun respect de vous même, ni élévation dans votre pensée, vous êtes juste un bon mouton qui gobe tout ce qu'on lui dit du matin au soir.

 

''

Qu'est ce que ça apporte de nier les évidences ?

Aujourd'hui, les gens en réa pour covid sont des non-vaccinés.''

Voilà et on ressort encore cette fake news qui n'est plus à jour désolé. On nous a vendu cette propagande du 8 personnes sur 10 non vaccinées en réa depuis des mois et ils viennent d'avouer que c'est totalement faux depuis 2 semaines, que les calculs étaient erronés et que c'était une malheureuse erreur. Maintenant on s'approche des 6 personne sur 10 non vaccinés en réa, dans quelques semaines on nous avouera que c'est presque une personne sur 2. En gros quasiment aucun changement..

 

Alors évidemment qu'il faut se faire vacciner quand on est à haut risque de développer des formes graves, maladies chroniques respiratoires/cardiaques/rénales par exemple ou tout simplement age avancé. Mais quand on est en bonne santé et jeune, on a quasiment aucune chance de finir hospitalisé voir en réa alors pourquoi me parler des gens en réa? avant de penser aux autres, il y a quelque chose qu'on appelle l'instinct de préservation. Oui je l'avoue je n'ai pas envie de prendre le risque de prendre un vaccin qui n'a aucun recul et qui pourrait m'amener à développer des pathologies problématiques à l'avenir, je pense à moi et ça me parait normal.

''Les non-vaccinés n'assument rien : ils prennent des arrêts maladie, ils sortent leur carte vitale pour faire payer la collectivité leur position idéologique, et en plus certains sont fiers.''

j'assume tout, je n'ai pas été dans un endroit avec le pass sanitaire depuis qu'il est en place et je n'ai fait aucun test. Tu généralises donc bêtement  et le pire c'est que je prends bien plus de précaution que n'importe quel vacciné.

Vous êtes tous entrain de vous retoucher alors que le vaccin n’empêche nullement la contamination. Quelle est la logique là dedans, tu m'expliques?

''Après près de 2 ans de covid et un an de vaccination, vous en êtes encore là ?''

1an exactement de vaccination, ça ne s'appelle pas du moyen et long terme mon grand si tu avais quelques études de santé tu serais au courant smiley

Les études des effets secondaires à moyen terme viennent seulement de commencer, on ne sait donc rien sur les conséquences dans le temps et tu vas quand même te prendre 1 à 2 doses par an d'un produit dont tu ne sais rien comme un bon mouton. Tout ça pour éviter une maladie qui je te le re re rappelle tue seulement 0,05 % des jeunes de moins de 50/60 ans.

''Ras le bol les anti tout, arrêtez de parler et ayez un peu le courage d'assumer vos positions, mais en silence, car en fait on s'en fout de votre avis. ''

Ca s'appelle la liberté d'expression mais je sais que vous avez oublié fondamentaux d'une démocratie. En même temps que les principes suivants: secret médical, consentement libre et éclairé, libre accès à tous des services de santé.

Je m'en fous également de l'avis d'un robot qui avale tout ce qu'on lui dit et s'exécute sans la moindre réflexion mais je fais l'effort quand même de vous répondre. On sait jamais si je suis capable de ressortir une partie de l'âme qui reste dans ce corps si elle existe encore x)

 

 

 

 

Portrait de Spock
6/novembre/2021 - 09h15

Très bonne nouvelle. Mais il faut avant tout que les derniers égoïstes se vaccinent ou attrapent le virus. 

Les gestes barrières sont relâchés par les personnes égoïstes, il est temps de rappeler qu'il est plus que jamais le moment de :

- se faire vacciner pour se protéger

- Respecter la distanciation, les gestes barrières,le port du masque et le gel autant que possible. 

Je pense que c'est ce que Macron dira Mardi. 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait de .Kazindrah.
5/novembre/2021 - 19h00

Si cela se révèle vraiment efficace et sans effet(s) secondaire(s) désagréable(s) ce serait vraiment une excellente nouvelle.

Portrait de Galileo.
5/novembre/2021 - 18h54

Ah mince !!!!!

Ce foutu médicament fonctionne à 89% !

Vu qu'au départ, le viagra était prévu pour soigner l'angine de poitrine, mais qu'après les tests, Pfizer s'était rendu compte qu'il ne fonctionnait pas du tout contre l'angine de poitrine, mais qu'en revanche il provoquait de fortes érections, j'avais de grand espoirs pour cette nouvelle molécule !!!, ce coup la ils vont en trouver un par hasard qui  fait grossir quiquounette encore plus !!!!

Ben non .... il marche contre le covid ! saloperie !!!  smileysmiley

smiley

Portrait de marie5691
5/novembre/2021 - 18h28
Penni a écrit :

Vu le scandale qui vient de sortir sur leur vaccin, je me passerai de leur pilule.

Idem smiley

Portrait de kennynos
5/novembre/2021 - 18h19
stbx00 a écrit :

Etrange comme concept. Vous préférez prendre le risque d'être malade (voir de mourir) plutôt que d'utiliser un traitement efficace ?

Surtout quand on voit la nature du "scandale"...

Quand on est jeune (<50/60 ans) et en bonne santé, le risque d'en mourir est de 0,05%

 

Donc, évidemment qu'on a pas envie de prendre le risque de développer une éventuelle pathologie neurologique ou cardio vasculaire dans les 5/10 ans à venir pour combattre un virus qui n'a quasiment aucune chance de te tuer.

Et qui en plus, n'a un effet que très limité sur la transmission à autrui.

 

Donc oui le bénéfice risque ne va pas du tout dans le sens du vaccin quand on est en bonne santé tant que les études de moyen et long terme n'auront pas été effectuées.

N'oublie pas tes 20 doses dans les 10 prochaines années à venir, ton petit mamasque, tes petites distances de sécurité et ton petit gégéle.

Portrait de JF_Lacour
5/novembre/2021 - 17h57
Penni a écrit :

Vu le scandale qui vient de sortir sur leur vaccin, je me passerai de leur pilule.

Le "Pfizergate" ? c'est un délire franco français de crétinos complotistes et antivax ( Philippot ) sur Twitter sur base de quelques loupés -sans grande importance - d'un sous traitant. 

L'action Pfizer fait +8% aujourd'hui smiley  

Portrait de stbx00
5/novembre/2021 - 17h37
Penni a écrit :

Vu le scandale qui vient de sortir sur leur vaccin, je me passerai de leur pilule.

Etrange comme concept. Vous préférez prendre le risque d'être malade (voir de mourir) plutôt que d'utiliser un traitement efficace ?

Surtout quand on voit la nature du "scandale"...

Portrait de Penni
5/novembre/2021 - 17h13

Vu le scandale qui vient de sortir sur leur vaccin, je me passerai de leur pilule.