07/11 11:46

Selon une étude de médecins de l'hôpital de la Timone à Marseille, des problèmes de mémoire ou de concentration peuvent apparaître chez les jeunes ayant contracté un Covid long - VIDEO

Des médecins de l’hôpital de la Timone, à Marseille, ont publié une étude où ils expliquent avoir remarqué que les enfants et adolescents ayant contracté un Covid long lors de la première vague présentent des problèmes dans certaines zones de leur cerveau.

Dans leur article, ils expliquent avoir suivi 201 jeunes patients, dont 17% étaient toujours victimes d’un ou plusieurs symptômes de la maladie (maux de tête, grosse fatigue, perte de concentration…). Si aucun d’entre eux ne présentaient de problème concernant des lésions physiques sur leurs organes, des analyses poussées via un TEP-scanner ont fait ressortir un «hypométabolisme présent dans des régions particulières, le bulbe olfactif, le tronc cérébral, tout ce qui est région du cervelet», décrit le docteur Aurélie Morand, à franceinfo.

«C'est tout un circuit qui est impliqué dans la douleur, la mémoire, l'olfaction», décrit-elle. La scientifique poursuit en expliquant qu’il se pourrait que le moins bon fonctionnement de ces zones puisse expliquer les symptômes qui perdurent.

D’autres études doivent désormais venir compléter cette découverte, en se penchant notamment sur les adolescents, plus souvent touchés par un Covid long (et particulièrement les filles souffrant d’allergies). D’ici-là, un début d’explication peut être apporté aux malades et à leur famille, afin de comprendre pourquoi leur vie quotidienne est gravement bousculée par leurs symptômes.
Selon l'article médecin, pédiatres, kinésithérapeute, mais aussi neuropédiatres et psychologues doivent se coordonner dans le suivi des jeunes malades afin de favoriser la disparition des symptômes et le retour à une vie «normale».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
8/novembre/2021 - 12h39
kennynos a écrit :

Ni ceux du vaccin d'ailleurs mais ça tout le monde s'en fout et va se faire 2 doses par an sans même réfléchir aux conséquences smiley

Et pourtant si on le sait. Il n'y a pas de nouveaux effets secondaires liés à la vaccinations après quelques mois. Par contre come le précisait Croco, les effets secondaires du COVID on en a maintenant une bonne idée.

Ce qui est incroyable c'est que certains se posent encore la question de la vaccination...

Portrait de kennynos
7/novembre/2021 - 15h20
croco666 a écrit :

Ce n'est pas un scoop malheureusement. Le virus touche le cerveau, les poumons, et le système nerveux. Quand par exemple on ne sent plus les odeurs après avoir été infecté, ce n'est pas le nez qui est touché, mais le cerveau. Ce n'est donc pas anodin du tout, même quand on pense qu'on a développé peu de symptômes. Et on ne connaît pas les effets à long terme de ces atteintes.

Ni ceux du vaccin d'ailleurs mais ça tout le monde s'en fout et va se faire 2 doses par an sans même réfléchir aux conséquences smiley