03/11 07:46

Coronavirus : Les injections de vaccin contre le Covid-19 à destination des enfants de 5 à 11 ans ont commencé cette nuit aux Etats-Unis

Les injections de vaccin contre le Covid-19 aux enfants de 5 à 11 ans ont commencé mardi soir aux Etats-Unis, une nouvelle étape de la campagne d'immunisation saluée comme un "tournant" par Joe Biden, avec 28 millions de bambins nouvellement éligibles dans le pays.

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont officiellement recommandé mardi les injections du vaccin de Pfizer pour cette tranche d'âge, après l'autorisation en fin de semaine dernière par l'Agence américaine des médicaments (FDA). Il est toujours administré en deux injections, à trois semaines d'écart.

Mais le dosage a été adapté à 10 microgrammes par piqure, contre 30 microgrammes pour les groupes plus âgés. Dès mardi soir, à l'hôpital d'Hartford, dans le Connecticut, un petit groupe de six enfants a reçu une première dose.

"Ca ne fait pas vraiment mal", a confié à l'AFP Kareem Omar, 6 ans, en disant faire cela "pour aider l'Amérique". "Je pourrais pleurer juste en pensant à ce moment", a dit Liz Cronin, une mère venue vacciner deux enfants âgés de 6 et 8 ans.

"Nous avons tous attendu depuis si longtemps que nos enfants retrouvent un certain sens de la normalité." La vaccination "permettra aux parents de mettre fin à des mois d'inquiétude pour leurs enfants", s'est félicité le président américain immédiatement après l'annonce, saluant un "important pas en avant" et un "tournant" dans la lutte contre la pandémie.

Le gouvernement avait largement anticipé la décision des autorités sanitaires en se procurant assez de doses pour cette tranche d'âge, et en commençant à en envoyer des millions aux quatre coins du pays.

Des enfants font la queue pour se faire vacciner contre le Covid-19 le 2 novembre 2021 à l'hôpital de Hartford dans le Connecticut

Depuis l'autorisation de la FDA, "il n'y a pas eu un moment où les équipes n'ont pas récupéré, emballé, et envoyé des vaccins", a déclaré lundi Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche. "Ils ont travaillé 24h/24 et continueront à le faire.

La campagne de vaccination des jeunes enfants "atteindra sa pleine capacité la semaine du 8 novembre", avait-il précisé. Chez les 5 à 11 ans, plus de 1,9 million de cas de Covid-19 ont été enregistrés aux Etats-Unis, plus de 8.300 hospitalisations, plus de 2.300 cas de MIS-C (syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique), et une centaine de décès.

Selon les essais cliniques menés par Pfizer sur des milliers d'enfants, le vaccin a démontré une efficacité de 90,7% contre les formes symptomatiques de la maladie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
5/novembre/2021 - 12h55
RED2510 a écrit :

Tu prétends que les chiffres sont faux car ils te donnent tort et cela tu ne peux même pas l'envisager. 

Honnêtement, si tu comprends ce mot, le nombre de cas positifs on s'en moque totalement tant qu'il ne se termine pas en nombre d'hospitalisation. Et là tu occultes la réalité mais les chiffres sont là, la minorité non vaccinée représente la majorité des cas en réanimation.

Donc continue de te mentir autant que tu veux mais le monde entier en est arrivé à la même conclusion : La vaccination est efficace pour reprendre une vie normale et n'est pas dangereuse (là encore contrairement à ce que tu annonces).

Quand à la prétendue efficacité de tes médicaments miracles, c'est à croire que tu en as acheté des tonnes et que tu cherches à les refourguer quitte à mentir à tout va.

Vous ne faites que répéter la propagande officielle démentie par les faits sur le terrain et par les statistiques depuis le début de cette épidémie et des vaccinations.

Portrait de PhilRAI
4/novembre/2021 - 18h58
RED2510 a écrit :

Encore dans tes délires ?

Aucun vaccin n'est efficace à 100%, cela n'existe pas dans le monde réel que tu ne sembles pas connaître. 

Par contre les chiffres au niveau national donnent : 3 fois plus de non vaccinés entrés en réanimation la semaine dernière (par rapport aux vaccinés)  alors qu'ils ne représentent que 7% de la population. C'est ahurissant que tu ne sois pas capable de comprendre cela !

Et pour information,  à cause de personnes comme toi qui répendent des fakes,  il y a encore 5 à 6% de personnes âgées non vaccinées. Et ce sont pour beaucoup ces personnes qui décèdent ; ça va pour toi, t'arrives encore à te regarder dans une glace?

Les vaccins covid ne sont pas efficaces du tout ! il suffit de comparer les courbes de vaccinations dans tous les pays avec les courbes des cas ! Le virus se fiche totalement des vaccins ! Les seuls qui s'en sortent sont ceux qui utilisent en masse les médicaments efficaces hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres .

Les chiffres des hospitalisés sont totalement faux. 

Portrait de PhilRAI
4/novembre/2021 - 18h37
stbx00 a écrit :

Comme le dit RED tu ne comprends rien du tout. Dans la situation actuelle on constate que les personnes vaccinées en février / mars qui étaient les personnes les plus fragiles voient leur taux d'anticorps baisser. C'est le pourquoi de la 3ème dose. Etre vacciné n'a rien de définitif malheureusement. Quand on voit les proportions de non vaccinés en réa c'est vraiment une validation de l'efficacité vaccinale bien qu'elle ne soit pas à 100% (ce qui a toujours été expliqué) et qu'elle ne soit pas, encore une fois, définitive.

Ce sont vraiment des banalités... Incroyable de devoir encore expliquer ça...

Je comprends très bien que les vaccins covid sont inefficaces ! sinon pas besoin de faire un rappel tous les 6 mois. Aucun vaccin n'a jamais eu cette exigence !  La proportion de non vaccinés en réa est totalement mensongère je vous ai expliqué pourquoi : elle concerne des gens faibles, soit âgés soit avec des co-morbidités et ces gens sont quasiment tous vaccinés. 

On peut faire un parallèle avec le vaccin contre la grippe. Efficacité très faible à cause de la variabilité du virus, à refaire tous les ans en fonction du virus relevé dans l'hémisphère sud. Or dans le cas du covid on n'a pas ce délai, les vaccins seront toujours en retard et donc non adaptés.  L'inefficacité est certaine.

D'ailleurs concernant la grippe cette année, il n'y a pas eu d'épidémie dans l'hémisphère sud. Donc contre quoi le vaccin actuel est-il fait ? mystère ! encore un foutage de gueule destiné à vendre des vaccins totalement inefficaces. Le seul avantage du vaccin contre la grippe c'est qu'il n'est pas dangereux contrairement au vaccin covid.

Portrait de NOEL687
3/novembre/2021 - 20h10

Pfizer, un nom qui rime bien avec...

Portrait de stbx00
3/novembre/2021 - 18h55
PhilRAI a écrit :

Si, au contraire, je comprends très bien qu'on se fiche de nous ! Non, s'il y avait 100% de vaccinés il n'y aurait personne en réa, la maladie aurait disparu, ou alors ça veut dire que le vaccin n'est pas efficace, c'est aussi simple que cela. 

Les chiffre ? on nous dit qu'il n'y a que des non vaccinés en réa. On nous dit par ailleurs que les gens les plus touchés sont les personnes âgées, or ces personnes sont toutes vaccinées ... donc impossible qu'il n'y ait que des gens non vaccinés en réa.

Comme le dit RED tu ne comprends rien du tout. Dans la situation actuelle on constate que les personnes vaccinées en février / mars qui étaient les personnes les plus fragiles voient leur taux d'anticorps baisser. C'est le pourquoi de la 3ème dose. Etre vacciné n'a rien de définitif malheureusement. Quand on voit les proportions de non vaccinés en réa c'est vraiment une validation de l'efficacité vaccinale bien qu'elle ne soit pas à 100% (ce qui a toujours été expliqué) et qu'elle ne soit pas, encore une fois, définitive.

Ce sont vraiment des banalités... Incroyable de devoir encore expliquer ça...

Portrait de PhilRAI
3/novembre/2021 - 16h34
stbx00 a écrit :

Décidemment vous ne comprenez toujours rien aux principes de la vaccination. C'est désespérant. Si le vaccin n'avait aucune incidence, nous n'aurions clairement pas ses chiffres. Je vous rappelle que s'il y avait 100% de vaccinés, ils seraient donc aussi 100% en réa...

Si, au contraire, je comprends très bien qu'on se fiche de nous ! Non, s'il y avait 100% de vaccinés il n'y aurait personne en réa, la maladie aurait disparu, ou alors ça veut dire que le vaccin n'est pas efficace, c'est aussi simple que cela. 

Les chiffre ? on nous dit qu'il n'y a que des non vaccinés en réa. On nous dit par ailleurs que les gens les plus touchés sont les personnes âgées, or ces personnes sont toutes vaccinées ... donc impossible qu'il n'y ait que des gens non vaccinés en réa.

Portrait de stbx00
3/novembre/2021 - 15h53
PhilRAI a écrit :

Il me semble que ce genre de % donnés actuellement est fortement contestable. Ne correspond pas aux témoignages des gens sur place.

Quoi qu'il en soit, 50% de doubles vaccinés en réa, donc graves, est la preuve que le vaccin ne fonctionne pas. Il ne devrait pas y en avoir du tout. Parce qu'avec 85% de vaccinés il est impossible qu'une maladie se répande. Il ne faut pas oublier que les non vaccinés ne sont pas tous ensemble, qu'il sont répartis dans la population, entourés de vaccinés. Donc propagation impossible, c'est le principe. Sans compter que dans les 15% de non vaccinés il y a forcément une bonne partie dont le système immunitaire est suffisamment performant pour éliminer le virus.

 

Décidemment vous ne comprenez toujours rien aux principes de la vaccination. C'est désespérant. Si le vaccin n'avait aucune incidence, nous n'aurions clairement pas ses chiffres. Je vous rappelle que s'il y avait 100% de vaccinés, ils seraient donc aussi 100% en réa...

Portrait de PhilRAI
3/novembre/2021 - 13h35
avalonze22 a écrit :

CHU  d'Angers  , il y a 50% de double vaccinés en REA , alors qu'il y a 85%  de vaccinés   ce vaccin est complètement foireux  effectivement 

Il me semble que ce genre de % donnés actuellement est fortement contestable. Ne correspond pas aux témoignages des gens sur place.

Quoi qu'il en soit, 50% de doubles vaccinés en réa, donc graves, est la preuve que le vaccin ne fonctionne pas. Il ne devrait pas y en avoir du tout. Parce qu'avec 85% de vaccinés il est impossible qu'une maladie se répande. Il ne faut pas oublier que les non vaccinés ne sont pas tous ensemble, qu'il sont répartis dans la population, entourés de vaccinés. Donc propagation impossible, c'est le principe. Sans compter que dans les 15% de non vaccinés il y a forcément une bonne partie dont le système immunitaire est suffisamment performant pour éliminer le virus.

 

Portrait de PhilRAI
3/novembre/2021 - 10h42

Plomber la santé de ces enfants, avec ces vaccins dangereux et inefficaces c'est criminel .