29/10 16:02

Coronavirus: "La reprise épidémique se confirme" en France et commence à se ressentir à l'hôpital, indique l'agence sanitaire Santé publique France dans son point hebdomadaire

"La reprise épidémique se confirme" en France et commence à se ressentir à l'hôpital, a souligné l'agence sanitaire Santé publique France dans son point hebdomadaire sur le Covid-19. Lors de la semaine du 18 octobre, "la reprise de la circulation virale s'est confirmée en métropole", indique l'agence sanitaire. Et outre cette augmentation des infections, "les admissions à l'hôpital et en soins critiques sont à nouveau en hausse", pointe Santé publique France.

"Au niveau national, le taux d'incidence (proportion des nouveaux cas au sein de la population, ndlr) était de nouveau en augmentation (+14%)" pour la semaine concernée, lors de laquelle il se montait à 55 nouveaux cas pour 100 000 habitants, c'est-a-dire plus que le seuil d'alerte de 50.

Ce seuil de 50 cas pour 100 000 habitants est dépassé "dans 44 départements métropolitains" et est "en augmentation ou stable dans toutes les régions". Dans la semaine du 18 octobre, il "atteignait 73 pour 100 000 habitants en Provence-Alpes-Côte d'Azur (+1%), et en Pays de la Loire (+52%), et 71 en Île-de-France (-0,2%)".

Dans tout le pays, "5 276 cas ont été diagnostiqués par jour" en moyenne sur la semaine concernée.

En outre, "le nombre de nouvelles hospitalisations a légèrement augmenté (1 281, +2%), avec une hausse plus élevée des nouvelles admissions en soins critiques (346, +12%)". Actuellement, quelque 6 500 malades du Covid sont hospitalisés, dont un peu plus de 1 000 en soins critiques, réservés aux cas les plus graves.

"En France métropolitaine, les taux de nouvelles hospitalisations et admissions en soins critiques (sont) en augmentation ou stables dans toutes les régions", selon Santé publique France. Provence-Alpes-Côte d'Azur, Île-de-France et Pays de la Loire ont les taux les plus élevés.

Dans ce contexte d'augmentation, "il est primordial d'encourager la vaccination des personnes non vaccinées contre la Covid-19 ainsi que l'administration du rappel aux 65 ans et plus éligibles, et de maintenir l'adhésion aux gestes barrières à un haut niveau", insiste l'agence sanitaire.

Malgré ces hausses, le gouvernement espère que la vaccination, qui protège des formes graves, permettra d'éviter un engorgement des hôpitaux. Près des trois quarts de la population française sont complètement vaccinés.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
30/octobre/2021 - 18h20
seb2746 a écrit :

Dans mon service depuis 6 mois, il n'y a eu que 1 cas covid vacciné, le reste c'est du non-vacciné car +FORT que le virus + fêtes entre amis + aucun respect des gestes barrières. Dont 1 famille de 11 personnes au complet (notre record) et 1 décès à cause de l'age (pas du covid bien entendu).

Du coup ceux qui ont eu le covid sont immunisés correctement pour un bout de temps, et ils n'auraient pas eu besoin de se rendre à l'hôpital si les généralistes avaient pu faire le boulot et traiter avec les médicaments efficaces hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres . Immunité naturelle, médicaments, pas besoin des vaccins inefficaces et dangereux.

Portrait de seb2746
30/octobre/2021 - 14h43
Delrem87 a écrit :

Ca fait rire les gens qui disent que c'est à cause des non vaccinés, alors qu'ils n'ont aucun chiffre sur la proportion de vaccinés hospitalisés en Réa, ou en suivi normal. 

Selon leur chiffre il manque environ 20% de non vaccinés .... à cela on enlève tous les enfants de moins de 12 ans non concernés (Sachant qu'il y'a déjà 12 millions de personnes qui ont moins de 15 ans ....), on ajoute à cela les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner, et je pense qu'il doit rester 3-4% de la population qui peut être vaccinée qui ne l'est pas .... 

Donc ? Soit les chiffres sont faux, soit même la vaccination ne suffit pas !!! 

Dans mon service depuis 6 mois, il n'y a eu que 1 cas covid vacciné, le reste c'est du non-vacciné car +FORT que le virus + fêtes entre amis + aucun respect des gestes barrières. Dont 1 famille de 11 personnes au complet (notre record) et 1 décès à cause de l'age (pas du covid bien entendu).

Portrait de Nono75
30/octobre/2021 - 11h23
PhilRAI a écrit :

Cela confirme simplement que les vaccins sont inefficaces, comme on le constate partout dans le monde avec les reprises dans les pays fortement vaccinés. Jusqu'à présent personne n'a réussi à faire un vaccin contre un coronavirus qui mute sans cesse, les vétérinaires avaient abandonné en plus à cause des sérieux effets secondaires. Les médicaments hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres sont les seuls efficaces. 

Cela confirme simplement que les opposants au vaccin se sont rapidement emparés de ces chiffres, avec une explication simple: la vaccination contre le Covid-19 est inefficace.Une explication simple, mais au mieux incomplète. Et plutôt fausse, en réalité.

La suite est très bien démontrée dans l'article dont j'ai repris les premières lignes mais cela ne servira à rien qu'on aille plus loin j'imagine.

Portrait de PhilRAI
30/octobre/2021 - 10h58

Cela confirme simplement que les vaccins sont inefficaces, comme on le constate partout dans le monde avec les reprises dans les pays fortement vaccinés. Jusqu'à présent personne n'a réussi à faire un vaccin contre un coronavirus qui mute sans cesse, les vétérinaires avaient abandonné en plus à cause des sérieux effets secondaires. Les médicaments hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres sont les seuls efficaces. 

Portrait de Babibel
30/octobre/2021 - 04h46 - depuis l'application mobile

je vis ds une ville ou l'hôpital demande mm plus le pass...cest Cahors...alors que dire??????

Portrait de Babibel
30/octobre/2021 - 04h45 - depuis l'application mobile

moi je vis ds une ville où l'hôpital demande mm plus le pass sanitaire...cest CAHORS...cest incroyable....

Portrait de Delrem87
29/octobre/2021 - 23h49

Ca fait rire les gens qui disent que c'est à cause des non vaccinés, alors qu'ils n'ont aucun chiffre sur la proportion de vaccinés hospitalisés en Réa, ou en suivi normal. 

Selon leur chiffre il manque environ 20% de non vaccinés .... à cela on enlève tous les enfants de moins de 12 ans non concernés (Sachant qu'il y'a déjà 12 millions de personnes qui ont moins de 15 ans ....), on ajoute à cela les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner, et je pense qu'il doit rester 3-4% de la population qui peut être vaccinée qui ne l'est pas .... 

Donc ? Soit les chiffres sont faux, soit même la vaccination ne suffit pas !!! 

Portrait de Tocinodecielo
29/octobre/2021 - 21h10
jarod.26 a écrit :

on remercie les non vaccinés pour cette 5ème vague

Si certains vaccinés ne se croyaient pas invincibles et respectaient les gestes barrières on en serait pas là. Vraiment vous avez une réaction de caguette

Portrait de Tocinodecielo
29/octobre/2021 - 21h07
Pennni a écrit :

Tout ça à cause des non vaccinés et autres gilets jaunes. A vomir.

Les non vaccinés ont bon dos. Vous êtes vraiment neuneu

Portrait de Nono75
29/octobre/2021 - 20h57
avalonze22 a écrit :

MDRRRRRRRRR

les vagues en Israël et à Singapour  sont à 90 % des gens vaccinés .

le mec débarque !! , ton vaccin n'a jamais protégé de l'infection !! 

MDRRRRRRRRR vagues en Israël et à Singapour dont il a été démontré à maintes reprises que les opposants au vaccin se sont rapidement emparés de ces chiffres, avec une explication simple: la vaccination contre le Covid-19 est inefficace.Une explication simple, mais au mieux incomplète. Et plutôt fausse, en réalité.

La suite est très bien démontrée dans l'article mais cela ne servira à rien qu'on aille plus loin.

Portrait de avalonze22
29/octobre/2021 - 19h01
jarod.26 a écrit :

on remercie les non vaccinés pour cette 5ème vague

MDRRRRRRRRR

les vagues en Israël et à Singapour  sont à 90 % des gens vaccinés .

le mec débarque !! , ton vaccin n'a jamais protégé de l'infection !! 

Portrait de avalonze22
29/octobre/2021 - 19h00

moi j'attend le prochain variant  , parce que la on se fait grave chier 

Portrait de muzo 28
29/octobre/2021 - 17h42

Ce serait une bonne chose de ne pas taper sur les malades.  Le vaccin ne protège pas totalement et malheureusement pour certaines personnes il n'y pas de production d'anticorps malgré de multiples doses. 

Il y a des non vaccinés qui respectent les gestes barrière et des vaccinés qui s'en tapent.

La reprise n'est pas en lien avec les vacances scolaires.

Dernier point, je ne me défilerai pas pour soigner les gens, même si mon ministère se fout de ma gueule.

Portrait de jarod.26
29/octobre/2021 - 17h01

on remercie les non vaccinés pour cette 5ème vague

Portrait de vraimentcompliqué2
29/octobre/2021 - 16h56
CharleyDavidson a écrit :

 

J'imagine que les non-vaccinés y sont pour beaucoup.

 

Peut-être. Je ne sais pas. Mais ce dont je suis certain c'est que les non-vaccinés d'aujourd'hui ne l'étaient pas non plus cet été; Et l'épidémie s'était quasiment arrêtée. Une supposition qui en vaut une autre : Cette reprise coïncide étrangement avec les vacances scolaires; Ce moment privilégié où Papi et Mamie s'occupent de leurs petits enfants pendant que Papa et Maman sont au travail.

Portrait de seb2746
29/octobre/2021 - 16h47
vraimentcompliqué2 a écrit :

Avec les hôpitaux qui sont en train de se vider de leur personnel et les fermetures de lits (20% de la capacité a fondu) préparons-nous prochainement à une situation très, très difficile. Cela confirme, simplement, qu'être vacciné (je le suis), porter le masque et respecter le pass sanitaire n'empêchent en rien la contamination.

Perso je serais malade/accidenté, hors de question de me taper une 3 éme vague avec des centaines de personnes qui n'ont rien respectés et viennent se plaindre ensuite et d'être traité comme des merdes par notre ministère.

Portrait de vraimentcompliqué2
29/octobre/2021 - 16h39
Telekom a écrit :

Bonjour,

Alors pour toutes les personnes ne sachant pas ce qu'est un vaccin. Un vaccin permet au corps de fabriquer des anticorps spécifique au virus auquel il s'attaque.

Nullement un vaccin immunise d'un virus, cela permet simplement au corps de se défendre et de ne pas finir en réanimation.

Le vaccin de la grippe ne vous empêchera pas d'avoir la grippe mais les symptômes seront grandement atténués. Pour la Covid c'est pareil.

Merci.

Pour la grippe c'est logique étant donné que la souche virale servant à l'élaboration du vaccin pour l'année N est TOUJOURS celle de l'année N-1? Et comme la mauvaise habitude d'un virus c'est de muter en permanence....

Mais là Vaccin + Masque + gestes barrière + Pass sanitaire et, malgré tout, l'épidémie repart ! Il y a un truc qui m'échappe. Ou alors il y a une nouvelle mutation encore pas séquencée.

Portrait de vraimentcompliqué2
29/octobre/2021 - 16h22

Avec les hôpitaux qui sont en train de se vider de leur personnel et les fermetures de lits (20% de la capacité a fondu) préparons-nous prochainement à une situation très, très difficile. Cela confirme, simplement, qu'être vacciné (je le suis), porter le masque et respecter le pass sanitaire n'empêchent en rien la contamination.