27/10 16:13

Les accusations d’agressions sexuelles contre le cavalier Jacques Ferrari classées sans suite - Il annonce déposer plainte pour «dénonciation calomnieuse»

Le parquet de Saumur a décidé de classer sans suite la plainte pour agressions sexuelles et corruption de mineur visant le cavalier Jacques Ferrari, « pour infraction insuffisamment caractérisée », indique au site de 20 Minutes la procureure de Saumur Alexandra Verron.

Rappelons que la plainte avait été déposée le 31 décembre 2018 par les parents d’une ancienne élève de Jacques Ferrari. 

Dans un communiqué de  presse relayé par nos confrères, le cavalier affirme qu’« aucun élément n’a permis d’établir concrètement les faits. De plus, la plaignante est revenue sur ses déclarations initiales lors d’une ultime audition devant les enquêteurs ».

Et d'évoquer « trois très longues années d’une chute sans fin, d’une spirale infernale dans laquelle il a personnellement et professionnellement tout perdu ». Avant d'affirmer que « la présomption d’innocence n’a pas été respectée ».

Nos confrères de 20 Minutes, il Jacques Ferrari va déposer plainte pour « dénonciation calomnieuse ». 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vraimentcompliqué2
27/octobre/2021 - 17h50

Vous vous rendez compte des ravages causés par certains qui osent affirmer que la parole de l'enfant doit être toujours crue ! Ce Monsieur a son honneur, sa dignité, sa probité, sa vie perso et pro complètement ruinés par les affabulations d'une gamine ! Gamine à laquelle les parents ont accordé le Bon Dieu sans confession et ont jeté l'infâmie sur cet homme en déposant plainte pour des actes imaginaires ! Et visiblement ces salopards ne lui ont même pas présenté leurs excuses d'où la plainte en dénonciation calomnieuse.