19/10 09:41

EXCLU - Nouvelles tensions à Télématin sur France 2, après la tentative de suicide d'une salariée travaillant sur l'émission, un burn out et le recrutement de nombreux chroniqueurs extérieurs

Que se passe-t-il dans les coulisses de Télématin, l'émission de début de journée de France 2 dans laquelle tout le monde affiche le sourire et la bonne humeur ? Plusieurs salariés et pigistes de cette émission, contactés par jeanmarcmorandini.com évoquent, de façon anonyme, une ambiance tendue dans les coulisses. Il faut dire que les salariés de ce programme sont en train d'être transférés dans une des filiales de production du groupe, FTVStudio alors que jusque là, ils étaient salariés de France TV SA. Or dans ce transfert, les salariés craignent de perdre de très nombreux avantages et beaucoup le refusent.

Pire encore plusieurs d'entre eux nous ont affirmé que l'une des salariées de Télématin, épuisée par cette situation, avait fait une tentative de suicide la semaine dernière. Interrogée sur ce drame, la patronne de France Télévision, Delphine Ernotte Cunci répond : "Ce drame arrive dans un contexte décrié ; je maintiens que le renforcement de notre filiale demeure un objectif stratégique, mais dans ce contexte d’incompréhension et cette escalade de tensions, je décide de stopper ce transfert automatique. La production de ces émissions sera transférée, mais les salariés pourront choisir."

En clair, les salariés vont pouvoir rester salariés de France TV SA, et pourront, s’ils le souhaitent, continuer à travailler sur les émissions sur lesquelles ils sont. Par exemple via des détachements… La présidente a précisé avoir pris cette décision pour apaiser, et restaurer une confiance mutuelle. 

Au delà de ce problème de transfert, le syndicat FO décrit une ambiance terrible dans les coulisses de l'émission Télématin : "De nombreux salariés de Télématin souffrent de conditions de travail difficiles, avec des sujets qui sont refusés après investissement et investigations, avec une charge de travail augmentée du fait de la diminution du nombre d’assistants, et avec une forte pression depuis la rentrée pour relever le défi des matinales. Or, la santé des salariés est la priorité avant toute course à l’audience."

De même, les interrogations portent sur le fonctionnement même de Télématin, avec le recrutement de nombreux chroniqueurs extérieurs au détriments des "historiques" de l'émission qui sont mis à l'écart voir poussés vers la sortie : "La situation à Télématin est particulièrement tendue. Des journalistes se sont par exemple entendus dire qu’il fallait peu de chroniqueurs pour incarner les chroniques, et qu’ils devaient donc cesser de faire des plateaux. Dans le même temps, des journalistes extérieurs étaient sollicités pour venir à l’antenne !"

De même de façon plus globale, les organisations syndicales CGT, CFDT, SNJ FO, mais aussi l'UNSA FTV, alertent la direction de France Télévisions sur le mode de management de FTVStudio envers les salariés de toutes les émissions concernées par le transfert et plus généralement envers tous ceux qui ont à travailler le producteur FTVStudio.

Ils demandent à la direction d'agir sans délai sur le management des émissions produites par FTVStudio et insistent sur la nécessité d’un management exemplaire, respectueux et bienveillant de la part du producteur conformément aux règles internes de l’entreprise en matière de qualité de vie au travail. C'est à ces conditions que chacun pourra retrouver de la sérénité dans son travail

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
19/octobre/2021 - 15h42

Les quelques occasions que j'ai eu de regarder le nouveau Telematin, j'ai pu constater la métamorphose par rapport au format précédent.

Les chroniques sont variées et intéressantes, la présentation beaucoup plus dynamique.

Je ne suis pas dans les coulisses de l'émission, mais j'ai l'impression que certains salariés sont inciter à sortir de leur planque et se mettre au travail, sans qu'on verse dans l'exploitation. 

Portrait de MICMAH458
19/octobre/2021 - 13h28

"les salariés craignent de perdre de très nombreux avantages" Tout est dit.

Portrait de Greenday2013
19/octobre/2021 - 13h21

Moi aussi j'ai fait une TENTATIVE de suicide avant de demander mon augmentation.

Portrait de Delit_de_marchandage
19/octobre/2021 - 10h28

Et toujours un délit de marchandage caractérisé dans la fabrication des sujets sur cette émission depuis des années !

Un journaliste/réalisateur payé par France Tv ne peut pas avoir un lien de subordination avec un technicien (cadreur, monteur) payé par une société prestataire.. C est pourtant le cas depuis des années et c est un délit..

France tv se doit d être exemplaire en matière de respect du droit du travail et c est malheureusement loin d être le cas..

Il est temps que les services compétents se penchent sur tout ça...