09/10 08:02

#MeTooThéâtre: Le tweet d'une critique de théâtre affirmant avoir été violée par un comédien enflamme les réseaux sociaux et déclenche une vague de dénonciations

Nouvel acte dans le #MeTooThéâtre: le tweet d'une vidéaste et critique de théâtre affirmant avoir été violée par un comédien a enflammé  les réseaux sociaux, la jeune femme appelant les victimes d'agressions sexuelles dans le milieu du théâtre à témoigner. "J'ai été violée par un comédien de la Comédie-Française pendant le premier confinement, pendant que je faisais un malaise. Il est toujours membre de la Comédie-Française, même si la direction est au courant d'une plainte déposée".

Posté jeudi soir le tweet de Marie Coquille-Chambel a été le point de départ d'une vague de soutien et témoignages. "J'invite toutes les personnes harcelées sexuellement, agressée ou violées dans le milieu théâtral à témoigner avec le hashtag #metootheatre", poursuivait-elle dans un deuxième tweet, amplement partagé.

La jeune femme a reçu le soutien de l'élue écologiste Alice Coffin: "Immense soutien et admiration à toutes les personnes qui témoignent pour #MeTooTheatre", a posté la militante féministe, précisant qu'elle interviendrait "en Conseil de Paris la semaine prochaine à ce sujet".

Marie Coquille-Chambel, qui anime une chaîne Youtube sur le théâtre, avait déjà secoué le milieu du théâtre lorsqu'elle avait affirmé en juin 2020 avoir porté plainte après avoir été frappée à trois reprises et menacée de mort par un acteur de la Comédie-Française.

Le comédien, qui était son ancien petit ami, avait été finalement condamné en juin 2021 à six mois d'emprisonnement avec sursis pour ces menaces de mort. On ignore si cette affaire est liée au témoignage posté jeudi par la jeune femme sur Twitter. "Je crois que l'omerta n'est plus possible dans le théâtre et je refuse qu'une autre puisse subir de telles violences", avait indiqué Marie Coquille-Chambel.

Depuis le déclenchement du mouvement #MeToo en 2017, plusieurs scandales ont secoué le milieu du théâtre français. Eclaboussé par une affaire de viol présumé, le metteur en scène Jean-Pierre Baro avait quitté la direction du Théâtre des Quartiers d'Ivry (Val-de-Marne), sous la pression publique et d'une grève du personnel de l'établissement appelant à sa démission.

Au printemps, des dizaines de personnes avaient manifesté devant les locaux du Cours Florent à Paris pour dénoncer le "silence" de la prestigieuse école privée de théâtre face à des abus présumés de certains de ses professeurs, affirmations contestées par l'institution.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de renelle
9/octobre/2021 - 16h58
Tomy Roose a écrit :

Le soutien d'une fiente comme Coffin est de mauvaise augure ...

elle ne pouvait trouver pire soutien en effet 

Portrait de Hercule Poirot
9/octobre/2021 - 11h13
th93100 a écrit :

Il y a à boire et à manger...

Le cas de Marie CC, s'il est avéré semble effectivement condamnable (viol en état de malaise... le mec mérite de se faire couper les c....). Ca 'embête quand meme de me poser la question "mais que diable est elle aller foutre en retournant auprès de son 'bourreau'" puisqu'elle se serait déjà faite agresser à la Comédie Française ?

En revanche le tweet de Nora MD fait froid dans le dos !!!! S'il est avéré, le mec en question doit subir une castration chimique (à minima....)

Après, le reste semble relever du rapport homme /femme , séduction/ consentement ou répulsion.... qu'un homme tente ("légalement") de séduire une femme, me parait etre une situation normale (comme la réciproque). Si l'homme (ou la femme) en question use de force physique il (elle) doit etre justiciable.  S'il (ou elle) use de chantage ou de pression, nous entrons dans un univers plus flou où il est difficile de de trancher d'un point de vue sociétal (histoires "d'amour," professionnelles, ...)

Bravo pour votre commentaire. Vous avez exprimé plus clairement ce que je tentais de démontrer dans le mien

Portrait de Hercule Poirot
9/octobre/2021 - 11h10

"Je débutais. J’y connaissais rien. J’avais envie d’apprendre. Ce metteur en scène s’est servi de mon inexpérience pour me faire miroiter un bel avenir pro, des rencontres exceptionnelles, pour m’attirer dans son lit et devenir odieux. Ça doit cesser."

Ce témoignage est assez troublant. Car si la personne a couché c'est parce'que le salaud lui faisait miroiter une belle carrière. Ce n'est pas un viol mais juste une manipulation qui a fait imaginer à la victime une renommée une celebrité contre coucheries (à aucun moment elle ne dit qu'elle l'aimait d'ailleurs). Visiblement ce deal lui convenait et c'est uniquement car cela ne c'est pas passé ainsi qu'aujourd'hui elle se répand sur twitter... Ceci n'enléve rien à la culpabilité des ordures qui ont abusé des Femmes de manière brutale ou en état de vulnerabilité comme la comédienne qui est le sujet de cet article..Mais on voit que pour la justice demêler le vrai du faux est particulièrement ardu dans ce genre de sévices.

Portrait de th93100
9/octobre/2021 - 10h47

Il y a à boire et à manger...

Le cas de Marie CC, s'il est avéré semble effectivement condamnable (viol en état de malaise... le mec mérite de se faire couper les c....). Ca 'embête quand meme de me poser la question "mais que diable est elle aller foutre en retournant auprès de son 'bourreau'" puisqu'elle se serait déjà faite agresser à la Comédie Française ?

En revanche le tweet de Nora MD fait froid dans le dos !!!! S'il est avéré, le mec en question doit subir une castration chimique (à minima....)

Après, le reste semble relever du rapport homme /femme , séduction/ consentement ou répulsion.... qu'un homme tente ("légalement") de séduire une femme, me parait etre une situation normale (comme la réciproque). Si l'homme (ou la femme) en question use de force physique il (elle) doit etre justiciable.  S'il (ou elle) use de chantage ou de pression, nous entrons dans un univers plus flou où il est difficile de de trancher d'un point de vue sociétal (histoires "d'amour," professionnelles, ...)

Portrait de cruchon
9/octobre/2021 - 10h13

Bon courage à elles.

Maintenant place aux débiles qui vont laisser des commentaires pour dire que c'est de leur faute ou qu'il ne s'est rien passé. Les gens sont fous.

Portrait de È pericoloso
9/octobre/2021 - 10h08
Tomy Roose a écrit :

Le soutien d'une fiente comme Coffin est de mauvaise augure ...

Un peu d'indulgence pour tout ce qu'elle a vécu ! Souvenons-nous de "Trois hommes et un Coffin" !

Portrait de jenrisdeveau
9/octobre/2021 - 09h22

T'es une femme et on a voulu t'embrasser à l'insu de ton plein gré.. et pile poil au moment où ton méchant patron t'expliquais que tu avais plus d'avenir au mini-golf que dans ton boulot ? Mec, toi aussi, tu fais 2 mètres, tu pèses 135 kg, tu déplaces un minibus par la seule force de la pensée, mais on t'a agressé sexuellement? ... Bon sang mais c'est bien sûr!!! Tu as forcément été paralysé par ce fameux effet de sidération... bancaire ; bien connu de tous les psys et de tous les avocats américains!!!