22/09 16:58

L’avocate Nathalie Tomasini porte plainte contre le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti pour "violences psychologiques" et "menaces" lors d'un procès pour féminicide à Evreux en 2020

L'avocate Nathalie Tomasini, qui a notamment défendu Jacqueline Sauvage, a déposé une plainte contre le ministre de la Justice et ancien avocat Eric Dupond-Moretti pour "violences psychologiques" et "menaces", selon le HuffPost. D'après la plainte, consultée par nos confrères, les faits sont survenus à Evreux (Eure) en février 2020 lors d'un procès pour féminicide.

Lors de celui-ci, Eric Dupond-Moretti - qui défendait l'accusé - “a tenu des propos extrêmement dénigrants et violents” à l'encontre de Nathalie Tomasini et à celle de l’avocate Janine Bonaggiunta qui défendait avec elle les parties civiles. Il les aurait traitées d’”hystériques” et de “saloperies de putes”, mais aussi de “hontes du barreau” ou de “commerçantes du malheur”, “de manière suffisamment intelligible pour que ses propos soient entendus par des personnes présentes aux abords de la scène”, peut-on lire dans la plainte.

“En tant qu’avocate, comment je peux me regarder dans une glace si je ne dépose pas plainte ? Je ne pouvais pas me faire traiter de ‘saloperie de pute’ et ne rien faire. Comment ensuite aurais-je pu encourager mes clientes qui se font matraquer par leur conjoint violent à déposer plainte si je ne suis pas capable de le faire moi-même?”, a réagi auprès de nos confrères Nathalie Tomasini.

Au HuffPost, elle a expliqué les raisons qui l’ont poussée à ne pas déposer plainte au moment des faits, en février 2020. "Je devais défendre Valérie Bacot au mois de juin, un procès qui s’annonçait dur et médiatique", se souvient l'avocate en précisant qu'elle ne souhaitait pas que son dépôt de plainte "vienne altérer la défense des intérêts de [ses] clientes".

De son côté, Éric Dupond-Moretti, via son entourage, explique qu'il “se réserve le droit de déposer une plainte pour dénonciation calomnieuse”, face à ce qu’il estime être “une tentative de chantage depuis maintenant près d’un an de la part de son ancienne consœur Nathalie Tomasini”.

"Éric Dupond-Moretti a toujours nié avoir proféré les insultes, les gestes ou les menaces dont il est calomnieusement accusé", ajoute son entourage.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nico75
22/septembre/2021 - 22h49

Cette avocate c'est celle qui a arnaqué des femmes battues en surfacturant ? Rappelée à l'ordre par le Conseil de L'Ordre elle a mis son cabinet en liquidation.

Les pauvres femmes battues ne récupèreront jamais leur argent.

Portrait de bib
22/septembre/2021 - 21h53

Ce serait intéressant que l'Autorité de la magistrature réagisse sur la raison pour laquelle l'avocate n'a pas voulu agir au moment du procès. Elle laisse comprendre qu'elle n'a pas confiance dans le discernement de la justice.

Puis, il lui faut 18 mois pour agir. La terre tourne...

Portrait de MICMAH458
22/septembre/2021 - 20h07
COLIN33 a écrit :

il y en a qui veulent sa peau ! une affaire pousse l'autre, mais il est intouchable...

Et bien moi, je pense au contraire qu'il a du souci à se faire : cette avocate, que je n'aime pas particulièrement, a une énorme qualité, à savoir qu'elle n'est pas du genre à se laisser faire ni à se laisser intimider par qui que ce soit, fut-il monsieur dupond, et qu'elle attaque en général très durement pour emporter la partie.

Portrait de COLIN33
22/septembre/2021 - 18h18 - depuis l'application mobile

il y en a qui veulent sa peau ! une affaire pousse l'autre, mais il est intouchable...

Portrait de ΙΧΘΥΣ
22/septembre/2021 - 17h55

Elle perd son temps.

Il est dans le camp du Bien, il a le droit de la traiter de saloperie de pute.

C’est pas pareil.