19/09 07:46

La France humiliée dans l'affaire des sous-marins : "Il y a vraiment une crise grave" entre la France, l'Australie et les Etats-Unis" (Jean-Yves Le Drian sur France 2) - Regardez

Invité du 20 heures de France 2, hier soir,  le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a estimé que le rappel par la France de ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie, était une façon de "montrer à nos pays anciennement partenaires qu'il y a vraiment un très fort mécontentement, qu'il y a vraiment une crise grave entre nous".

Cette décision prise vendredi est en effet sans précédent vis-à-vis de deux alliés historiques, après le torpillage d'un mégacontrat de sous-marins français signé avec l'Australie en 2016, privant la France au passage de 56 milliards d'euros.

Le président américain, Joe Biden, a annoncé, mercredi, une nouvelle alliance indo-pacifique, un partenariat stratégique baptisé Aukus, imaginé pour contrer les ambitions grandissantes de la Chine dans la région.

Il s'agit d'une alliance militaire de défense entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie.

Elle vise à approfondir la coopération des trois pays en matière de cyberdéfense, d'intelligence artificielle et de technologies quantiques. Elle inclut la fourniture de sous-marins américains à propulsion nucléaire à l'Australie, excluant de fait les sous-marins français.

"Il y a eu mensonge, il y a eu duplicité, il y a eu rupture majeure de confiance, il y a eu mépris, donc ça ne va pas entre nous, ça ne va pas du tout, ça veut dire qu'il y a crise", a martelé le chef de la diplomatie française.

"On rappelle nos ambassadeurs pour essayer de comprendre (...) et c'est assi un moyen de réévaluer notre position pour défendre nos intérêts en Australie et aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Le rappel de l'ambassadeur français à Londres a été jugé en revanche inutile : "On connait leur opportunisme permanent", a-t-il ironisé quelques mois après le Brexit.

Comment se fait-il que la France ignorait tout de cette nouvelle alliance ? Affirmant qu'Emmanuel Macron et Joe Biden n'avaient toujours pas échangé à cette heure, pas plus que lui-même et son homologue Antony Blinken, Jean-Yves Le Drian a assuré que les autorités ne savaient rien de ces négociations "une heure" avant les annonces.

"Le projet d'accord inité par les Etats-Unis et l'Australie a été initié en tout petit comité. Je ne suis même pas sûr que tous les ministres australiens et américains le savaient", a-t-il souligné. "On ne peut pas jouer avec les alliances comme ça. On ne traite pas avec une telle brutalité et une telle imprévisibilité le partenaire majeure qu'est la France."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Carii
19/septembre/2021 - 22h27
Les gens qui parlent de leur pays sans y connaître un trait d'histoire, c'est d'un ridicule complet. La france n'accueil pas la misère du monde mais des emplois qui vous permette d'avoir un toit, pas compliqué arrêtez vous devant les chantiers que vous croisez sur la route et compter le nombre de Français et le nombre d'étranger. Par ailleurs, ceci existe depuis les années 70,et oui sinon vos routes et immeubles seraient identique à ceux de l'Afrique centrale. Si cela vous convient pas construisez vous même vos baraques ou plutôt cabane.(ps:j'ai 20 ans de chantiers donc je sais de quoi je parle).
Portrait de PhilRAI
19/septembre/2021 - 22h10

La réponse est simple : arrêt de la vaccination Pfizer, renvoi des doses aux US.

Portrait de YVESM
19/septembre/2021 - 12h40

Waterloo. Un point c’est tout. Quand est-ce que nos dirigeants comprendront que nous sommes des latins dans un monde (donc Europe comprise) dominé par des germano-anglo-saxons. Sans compter bien sûr, maintenant la Chine.

Portrait de Mon bon Blaze
19/septembre/2021 - 09h59
Nerfertiti a écrit :

Mettre des dinosaures aux affaires étrangères est rarement un bon choix par qu’ils se reposent sur leurs acquis et n’ont plus la niaque  face à des requins. Du coup, ça amène à une crise diplomatique 

Macron qui critiquait Trump qui se réjouissait de voir Biden gagné  

En tout cas, Biden ou plutôt Kamara Harris lui a bien mis profond avec cette histoire.

Il n’ a pas encore compris que les USA roule uniquement que pour les USA, quitte à écraser les autres. 

J’espère que ça lui servira de leçon et on se rend bien compte qu’il n’a pas le niveau

Pour faire plaisir aux USA nous avons annulé la vente de 2 navires à la Russie. En pensant quoi, que les américains  nous le rendraient bien? Voilà c’est fait.

Portrait de Nerfertiti
19/septembre/2021 - 09h43

Mettre des dinosaures aux affaires étrangères est rarement un bon choix par qu’ils se reposent sur leurs acquis et n’ont plus la niaque  face à des requins. Du coup, ça amène à une crise diplomatique 

Macron qui critiquait Trump qui se réjouissait de voir Biden gagné  

En tout cas, Biden ou plutôt Kamara Harris lui a bien mis profond avec cette histoire.

Il n’ a pas encore compris que les USA roule uniquement que pour les USA, quitte à écraser les autres. 

J’espère que ça lui servira de leçon et on se rend bien compte qu’il n’a pas le niveau

Portrait de JC732
19/septembre/2021 - 09h01
Mon bon Blaze a écrit :

Nous sommes devenu un tout petit pays, plus bon à rien, même pas sortir un vaccin dans les temps.  Ah si, …. accueillir chez nous la misère du monde et le social à outrance ça on sait faire. Début du déclin : mai 81. Alors le contrat du siècle vient de nous être volé, et tous les pays du monde s’en fiche et rigole de nous voir préférer devenir un pays islamique.

C'est malheureusement exact. Et voir ce pitoyable ministre des affaires étrangères s'agiter et pleurnicher parce que la momie Biden ( que toute la gauche appelait de ses vœux tant "il aimait la France" a fait ce que font tous les présidents américains "America First", l'exact contraire de ce font les nôtres. C’était bien la peine de cracher sur Trump.

Le rappel des ambassadeurs pour impressionner l'Australie et les USA est risible. Ils n'en ont rien a foutre. Mais il parait que Mme Parly a demandé à son etat major si le Charles de Gaulle était opérationnel. Elle envisagerait une action d'intimidation pour "punir" ces traitres. smiley

Pauvre de nous. Nous avons voulu jouer dans la cour des grands alors que nous sommes devenu des nains.Ces pays nous l'ont cruellement rappelé.

Portrait de Mon bon Blaze
19/septembre/2021 - 08h44

Nous sommes devenu un tout petit pays, plus bon à rien, même pas sortir un vaccin dans les temps.  Ah si, …. accueillir chez nous la misère du monde et le social à outrance ça on sait faire. Début du déclin : mai 81. Alors le contrat du siècle vient de nous être volé, et tous les pays du monde s’en fiche et rigole de nous voir préférer devenir un pays islamique.