07:03

Montré du doigt après sa décision sur Eric Zemmour, le Président du CSA tente d'éteindre la polémique : "Le CSA n'intervient jamais dans la programmation des chaînes"

Le CSA "n'intervient jamais dans la programmation des chaînes", a déclaré lundi à l'AFP son président, Roch-Olivier Maistre, alors que la chaîne CNews s'est dite "contrainte" de mettre fin à sa collaboration avec Eric Zemmour après la décision de l'autorité audiovisuelle de décompter son temps de parole.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) "n'intervient jamais dans la programmation des chaînes, il ne peut pas imposer, ni récuser un intervenant. Il y a une liberté éditoriale des chaînes", rappelle à l'AFP le président de l'institution chargée de réguler les médias audiovisuels.

"L'une des premières missions du CSA est de veiller aux équilibre des temps de parole des personnalités qui concourent au débat et à la vie politique nationale, par la loi de 1986. C'est une mission que certains semblent avoir oublié" et "qui s'exerce en période électorale mais aussi hors période électorale", a poursuivi Roch-Olivier Maistre.

Ces paroles interviennent après l'annonce par la chaîne CNews de la fin de sa collaboration avec son polémiste vedette, qui intervient régulièrement dans l'émission "Face à l'info".

"Bien qu'Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois, le CSA, par sa décision du 9 septembre, contraint CNews et Eric Zemmour à ne pas pouvoir continuer l'émission qu'ils faisaient ensemble", a justifié la chaîne d'information du groupe Canal+.

Le CSA avait demandé la semaine dernière aux médias audiovisuels de "décompter", dès le 9 septembre, ses "interventions" portant "sur le débat politique national", considérant désormais le chroniqueur comme une personnalité politique.

"Finie l'aventure des mousquetaires", a de son côté réagi Christine Kelly, la présentatrice de "Face à l'info", ancienne membre du CSA de 2009 à 2015. "Fini le chroniqueur sur mon plateau, place à l'invité sur les plateaux", a-t-elle tweeté.

Toutes ces personnalités politiques, "dont les temps de parole sont recensés, s'expriment librement dans les médias", a souligné Roch-Olivier Maistre.

"Les chaînes ont une liberté éditoriale totale pour inviter les personnalités de leur choix au moment de leur choix. Elles doivent simplement veiller aux équilibres entre les uns et les autres en fonction du poids politique" de chacun, a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de L'alchimiste
14/septembre/2021 - 14h26

Le CSA "n'intervient jamais dans la programmation des chaînes" ,

mais il se rend contre de se qu'il dit ? Le petit Goebbels !

Portrait de JCDusse
14/septembre/2021 - 12h35 - depuis l'application mobile

Quand on pense que ce type gagne presque 17 000 € par mois sur un autre lot pour un truc qui ne sert à rien

Portrait de JCDusse
14/septembre/2021 - 12h33 - depuis l'application mobile

Tout ça, alors que 99,9 % de ce qu’on entend dans led médiasest de la propagande écolo socialo communiste !!! Mais bien sûr, dans ce sens là c’est autorisé, voir même encouragé…

Portrait de Tommy-Rose
14/septembre/2021 - 10h41

Saleté de collabo, petit pantin soumis ...

Portrait de Astro Poufion
14/septembre/2021 - 10h28

Suppôt à la solde du dictateur.

Vivement le jour de la corde...

Portrait de Alain234526
14/septembre/2021 - 09h52

Le cas qui dit qu il n intervienne jamais et la il font quoi et de toute façon le csa ne sert a rien

Portrait de Nicoooo
14/septembre/2021 - 09h20
lezappeurfou75 a écrit :

Bravo et merci le CSA.

Tiens, un cassos bien démocratique 

Portrait de Alain234526
14/septembre/2021 - 09h09 - depuis l'application mobile
Rustik a écrit :

Par contre sanctionner les chaînes qui débordent largement sur les horaires du soir (sur tmc hier, film qui commence à 21h30 au calme) il y a plus personne

@Rustik tout a fait d'accord

Portrait de Rustik
14/septembre/2021 - 08h35 - depuis l'application mobile

Par contre sanctionner les chaînes qui débordent largement sur les horaires du soir (sur tmc hier, film qui commence à 21h30 au calme) il y a plus personne

Portrait de KERCLAUDE
14/septembre/2021 - 08h19

Il a une tête de vainqueur ce responsable du C S A , mais pourquoi cette décision ne s'applique pas aux autres chaines de télévision ou radio...

Portrait de Agnostique rebelle
14/septembre/2021 - 08h13
lezappeurfou75 a écrit :

Bravo et merci le CSA.

Tiens un facho.

 

Portrait de Agnostique rebelle
14/septembre/2021 - 08h12

Marrant mais quand Cohen parle et déverse sa haine sur la droite, elle est où la pluralité?

Après Zemmour peut revenir après l'élection, à moins que ce soit une décision définitive jusqu'à la fin de sa vie.

Portrait de lezappeurfou75
14/septembre/2021 - 08h08

Bravo et merci le CSA.

Portrait de JC732
14/septembre/2021 - 07h54

.Comme si les juges et les médias ne suffisaient pas, voila que ce  CSA, composé de 300 personnes, que nous payons avec nos impôts s'arroge le droit de décider de qui est candidat à une élection et qui ne l'est pas. A eux tous il pourraient constituer un Politburo, puisqu'ils font le même boulot.

Nous tombons de plus en plus bas.

Portrait de vraimentcompliqué
14/septembre/2021 - 07h33

Comment le Pdt du CSA justifie-t-il qu'il a fait, en septembre 2021, l'exact contraire de ce qu'il avait affirmé en Janvier 2021 ? J'invite d'ailleurs le CSA à sanctionner toutes les chaînes publiques et privées et leurs intervenants, qui depuis hier, cassent du Zemmour sans que celui-ci ne dispose désormais du droit de réponse médiatique que requiert, à minima, le débat démocratique.

Portrait de YVESM
14/septembre/2021 - 07h32

Et bien, nous avons trouvé notre grand prix de l’humour politique 2021.

Portrait de imposteur
14/septembre/2021 - 07h17

Nomination par le pouvoir en place, il fera comme les autres avant lui, on le casera ailleurs pour 20ke par mois et un emploi bidon , pour services rendu !   La soupe est bonne au csa  20ke plus chauffeur pour les 5 membres qui font quoi ?  censure 

Portrait de vivi01
14/septembre/2021 - 07h09

La devinette du jour : qui nomme le Président du CSA ? Bravo vous avez trouvé... Macron ! No comment.