08/09 11:46

Deux ans de prison avec sursis ont été requis par le tribunal correctionnel de Bobigny contre un organisateur de fêtes clandestines pendant le confinement

Le tribunal correctionnel de Bobigny a requis hier deux ans de prison avec sursis contre un organisateur de soirées clandestines en région parisienne. L'une d'entre elles avait rassemblé des centaines de personnes dans un tunnel à Paris pendant le deuxième confinement, en novembre dernier.

Selon RTL, l'homme âgé de 28 ans et son association sont poursuivis pour l'organisation de 22 soirées illégales via plusieurs infractions, dont "mise en danger" et "travail dissimulé". "C'est parti d'une bonne intention", a déclaré le jeune homme lors de l'audience, indiquent nos confrères. L'organisateur reconnait qu'il a "fait une grosse erreur d'avoir organisé ces soirées pendant la crise sanitaire". Le verdict sera rendu le 5 octobre prochain.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FierCommeUnVaquer
9/septembre/2021 - 09h54
piedsdansleplat a écrit :

avec sursis !  il n'a pas commis les délits avec sursis. On paie de moins en moins cher le fait de commettre des infractions graves.

Prison ferme, il ne faut peut-être pas exagérer mais j'espère juste qu'il y aura une amende de 75000+45000€ comme prévu dans la loi pour ces deux délits. Histoire de montrer que ce genre de comportements ne rapportent finalement pas...

Portrait de piedsdansleplat
8/septembre/2021 - 11h59

avec sursis !  il n'a pas commis les délits avec sursis. On paie de moins en moins cher le fait de commettre des infractions graves.