05/09/2021 09:51

Coline Berry-Rojtman, fille aînée du comédien Richard Berry qu'elle accuse d'inceste se dit "révoltée" que son père joue un avocat qui défend femmes et d'enfants dans un spectacle à Paris

Coline Berry-Rojtman, fille aînée du comédien Richard Berry qu'elle accuse d'inceste dans les années 1980, se dit "révoltée" que son père joue l'avocat de femmes et d'enfants dans un spectacle qui reprend fin octobre à Paris, d'après une lettre consultée samedi 4 septembre par l'AFP.

Dans cette lettre datée de jeudi et adressée au bâtonnier de l'ordre des avocats de Paris, Olivier Cousi, la plaignante écrit que "si [son] père a nié [dans les médias] les accusations portées à son encontre, il a toutefois, depuis cette plainte, admis publiquement des faits de graves violences conjugales répétées".

"Il a pour mémoire reconnu avoir gravement frappé ma mère, Catherine Hiegel, qui a depuis perdu un tympan", assure-t-elle.

"C'est en tant que femme et en tant que plaignante que je trouve révoltant et insultant qu'une personne qui a déjà reconnu certains des faits dont on l'accuse à l'égard des femmes puisse revendiquer d'être le porte-parole de ces dernières et d'enfants victimes d'infractions pénales", poursuit-elle.

Coline Berry-Rojtman a porté plainte le 25 janvier contre l'acteur, qu'elle accuse de l'avoir agressée en 1984-1985. Une enquête préliminaire a été ouverte le même jour par le parquet de Paris. Richard Berry a démenti "de toutes [ses] forces et sans ambiguïté ces accusations immondes".

Auprès du journal Le Monde, il a toutefois "reconnu" des "coups" portés contre la mère de Coline Berry-Rojtman, la comédienne Catherine Hiegel, et contre une autre ex-compagne, la chanteuse Jeane Manson. Le 31 octobre, il doit reprendre au Théâtre Libre, à Paris, le spectacle Plaidoiries, dans lequel il enfile la robe d'avocat et reproduit cinq plaidoiries, dont une de la défunte avocate féministe Gisèle Halimi en défense de l'avortement, et une de Jean-Pierre Mignard en défense des familles des adolescents Zyed Benna et Bouna Traoré, morts dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois en 2005 alors qu'ils fuyaient la police.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
6/septembre/2021 - 08h09

Ce qui est surtout révoltant c'est que son oncle n'ait toujours pas été entendu par le juge chargé de l'affaire.... ça c'est révoltant, elle a été auditionnée pratiquement tout de suite, et depuis 6 mois au moins Berry attend pour pouvoir se défendre, et elle oublie aussi qu'il est présumé innocent.....

Portrait de LORDERIC
5/septembre/2021 - 21h57

Cette dame NOUS utilise pour régler ses comptes avec son père, lui faire du mal, peut-être le faire chanter.

Si ses griefs étaient vrais, elle aurait porté plainte en justice depuis belle lurette.

Portrait de Maman Fippart5
5/septembre/2021 - 20h39

C'est un monstre, il faut lui couper les castagnettes smiley

Portrait de Bigareau
5/septembre/2021 - 20h34 - depuis l'application mobile

J'ai du mal à comprendre pourquoi cette jeune femme en se mariant à demandé d'accoler le nom de son prédateur au nom de son époux!
ça ne doit pas aider à oublier!

Portrait de LaRésistante.
5/septembre/2021 - 16h13
geneva a écrit :

Et si elle réglait ses problèmes EN FAMILLE, au lieu de les mettre sur la place publique... Ce qui relève du privé doit le rester !

La pédophilie dépasse le cadre familial. Attention je ne parle pas spécialement de Berry (je ne sais pas ce qui est vrai ou faux et n'ai pas d'opinion)mais si tous les prédateurs sexuels pédophiles ou autres  étaient connus par fichiers  bien des drames seraient évités..voir plusieurs affaires ..Aiutino par exemple ..qui n'est pas amendable d'après tous les psychiatres .,unanimes pour une fois 

Un prédateur peut sévir beaucoup plus longtemps que les délais de prescription..les exemples sont légion..

Portrait de mikapat
5/septembre/2021 - 13h41

Il a reconnu avoir été violent avec les femmes. Ce qui est vraiment impardonnable c’est ok. Mais elle veut surtout le détruire donc elle a été le plus loin possible dans ses accusations. Je pense que cette femme peut être aigrie est en grande souffrance. Perso je ne pense pas  qu’il soit  pédophile

Portrait de Phantôme_
5/septembre/2021 - 12h10

Après c'est sa parole contre celle de son père. Une accusation n'équivaut ni à un jugement, ni à une preuve. On n'est pas coupable dès qu'une personne vous accuse (présomption d'innocence). Qu'elle laisse la justice faire son boulot, au lieu de donner des interviews à tout va. 

Je me pose juste la question pourquoi a-t-elle joué dans le film que son père a réalisé en 2001?  smiley

Portrait de Nerfertiti
5/septembre/2021 - 11h59
Phantôme_ a écrit :

Après c'est sa parole contre celle de son père. Une accusation n'équivaut ni à un jugement, ni à une preuve. On n'est pas coupable dès qu'une personne vous accuse (présomption d'innocence). Qu'elle laisse la justice faire son boulot, au lieu de donner des interviews à tout va. 

Je me pose juste la question pourquoi a-t-elle joué dans le film que son père a réalisé en 2001?  smiley

Il n’y aura jamais rien puisque ses accusations sont prescrites 

 

Portrait de Jse
5/septembre/2021 - 10h06

C'est souvent comme ça