30/08 16:26

"Séries Mania", qui organise à Lille l'un des principaux festivals dédiés aux séries, lance son institut dédié aux métiers de ce domaine

Séries Mania, qui organise à Lille l'un des principaux festivals dédiés aux séries, a lancé lundi à Lille son institut, présenté comme la première école entièrement vouée à cette forme audiovisuelle très en vogue, visant à renforcer la formation des professionnels européens dans ce domaine.

Lancé en partenariat avec France Télévisions et la filiale de TF1 Newen, le Séries Mania Institute se donne pour objectif de "faire de Lille la capitale européenne des séries, le lieu de référence pour penser, pour concevoir, cet art de notre temps", a résumé Rodolphe Belmer, président de Séries Mania, lors de la présentation.

"L'industrie européenne des séries traverse de profondes mutations (...) qui se traduisent pas une disparition progressive des frontières de la fiction grâce au numérique", a-t-il souligné. Cet institut doit se décliner en trois volets. Le premier, baptisé Eureka, accueillera le 6 septembre une première promotion de 10 professionnels européens (Croatie, Roumanie, Royaume-Uni...), scénaristes et producteurs. Ils suivront une formation de 14 semaines comprenant cours théoriques, travaux de groupe et "master classes" de scénaristes, réalisateurs ou encore producteurs de séries.

Le coût de cette formation s'élève à 3.500 euros mais peut être pris en charge par des bourses, trois étudiants de la première promotion bénéficiant de "bourses totales", selon Pierre Ziemniak, chef de projet pour Séries Mania. Sciences Po Lille ouvre parallèlement un master qui dispensera des cours d'histoire, d'économie, de droit et d'initiation à la dramaturgie, préparant une douzaine d'étudiants par an aux métiers d'encadrement du secteur des séries.

Enfin, un "tremplin", annoncé pour 2022, doit permettre à une vingtaine de jeunes de 17 à 25 ans, en marge des parcours scolaires classiques, de s'orienter vers les métiers des séries. Détectés dans la région Hauts-de-France, ils seront initiés pendant un an à un éventail de métiers, tant techniques qu'artistiques, avant d'être orientés vers des formations adaptées.

Le secteur des séries est confronté, comme l'ensemble de la société, à la "nécessité de s'ouvrir à des profils hors du cadre académique", a insisté Laurence Herszberg, directrice générale de Séries Mania. Sont partenaires de l'institut le conseil régional, le Centre national du cinéma (CNC) et de la métropole européenne de Lille.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions